Publicité

Resyl plus, gouttes

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Resyl Plus et quand doit-il être utilisé ?

Resyl Plus est un antitussif qui contient deux principes actifs. La guaifénésine fluidifie le mucus visqueux au niveau des voies aériennes et favorise son expectoration. L’autre principe actif, la codéine, calme l’irritation à l’origine de la toux et réduit la fréquence des accès. Resyl Plus, gouttes contiennent de la saccharine et donc conviennent également aux diabétiques. Resyl Plus est utilisé pour apaiser la toux et faciliter l’expectoration.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

L’effet de Resyl Plus est majoré par la consommation abondante de boissons. Fumer contribue à la sécrétion de mucus dans les voies aériennes et à la toux («toux de fumeur»). Si vous renoncez à fumer, vous pouvez renforcer l’effet de Resyl Plus.

Quand Resyl Plus ne doit-il pas être utilisé ?

Resyl Plus ne doit pas être utilisé dans les cas suivants:

– hypersensibilité à la codéine, aux analgésiques opioïdes (antidouleurs puissants), à la guaifénésine, ou à l’un des excipients;

– chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans, en raison du risque d’effets indésirables graves;

– en cas de toux chronique ou persistante (p.ex. en cas d’asthme, de tabagisme ou d’emphysème [distension des poumons]);

– en cas de production importante de mucus/d’écoulement de sécrétions bronchiques;

– en cas de crise d’asthme aiguë;

– en cas de fonction respiratoire limitée ou de risque de fonction respiratoire limitée (p.ex. en cas de trouble pulmonaire chronique ou de bronchite chronique);

– en présence de certaines maladies intestinales inflammatoires (diverticulite) et après des interventions chirurgicales du tube digestif;

– dépendance à la codéine et aux substances similaires (opiacés);

– traitement par certains médicaments contre les troubles de l’humeur, dépressions (appelés inhibiteurs de la monoamineoxidase [IMAO]);

– chez les patients de tout âge, qui sont connus pour être des «métaboliseurs ultrarapides», pouvant par conséquent convertir très rapidement la codéine en morphine, car ils présentent un risque plus élevé d’effets indésirables graves liés à la codéine;

– pendant la grossesse ou l’allaitement. Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre de codéine. La codéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel.

Votre médecin sait ce qu’il faut faire dans ces cas.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Resyl Plus ?

Ne pas utiliser en même temps que d’autres médicaments contenant de la codéine.

Vous devez absolument éviter de prendre simultanément d’autres médicaments qui suppriment ou diminuent l’envie de tousser («antitussifs»), car ils risquent d’entraîner une accumulation indésirable de sécrétions bronchiques, présentant un risque de spasme bronchique et de pneumonie.

La toux est un mécanisme de défense de l’organisme qui existe pour des raisons précises. En cas de sécrétion de mucus opiniâtre accompagnée de toux, le médecin devra déterminer les causes de la toux avant le début du traitement et, le cas échéant, instaurer un traitement spécifique.

Consultez votre médecin avant de prendre le médicament dans les cas suivants:

– en cas de maladies gastro-intestinales et de constipation;

– lorsqu’on vous a enlevé la vésicule biliaire;

– lorsque vous prenez les médicaments suivants:

– métoclopramide ou dompéridone (médicaments contre la nausée et les vomissements);

– médicaments calmants tels que somnifères, sédatifs, anxiolytiques, antidépresseurs, médicaments contre les allergies (antihistaminiques), certaines maladies cardiaques (bêta-bloquants) ou les contractions musculaires (relaxants musculaires): leurs effets et leurs effets secondaires peuvent être renforcés en cas d’administration simultanée.

Si vous êtes atteint d’une maladie du foie ou des reins, ou s’il s’avère qu’en raison d’une prédisposition héréditaire vous éliminez plus lentement le principe actif la codéine que la majorité des gens, par mesure de précaution, vous ne devriez prendre Resyl Plus que sur prescription médicale et pendant quelques jours.

Consultez un médecin si votre toux n’a pas disparu après 3 jours, si elle ne s’est pas améliorée de manière significative ou si des signes de maladie inhabituels se manifestent. Un traitement sur une courte période réduit le risque d’accoutumance et de dépendance à la codéine.

En cas de réactions d’hypersensibilité et de symptômes respiratoires soudains qui se manifestent très rarement (voir: «Quels effets secondaires Resyl Plus peut-il provoquer ?»), vous devez immédiatement interrompre le traitement et consulter un médecin le plus rapidement possible.

Informations sur les excipients

Éthanol: Resyl Plus gouttes contiennent 53% vol. d’éthanol (alcool), c’est-à-dire 427,4 mg d’éthanol pour 1 ml (soit environ 10,8 ml de bière ou 4,5 ml de vin).

Dangereux en cas d’utilisation chez les personnes alcooliques.

À prendre en compte chez les patients à haut risque en raison d’un trouble du foie ou d’une épilepsie.

Même s’il est utilisé correctement, Resyl Plus peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines, en particulier lorsqu’il est pris en même temps que des boissons alcoolisées. En cas d’étourdissements ou de somnolence, vous ne devez pas conduire de véhicule ni utiliser de machine.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Resyl Plus peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Resyl Plus ne doit pas être pris pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement.

Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre de codéine. La codéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel.

Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments pendant la grossesse et l’allaitement ou si vous envisagez une grossesse, ou demander l’avis du médecin ou du pharmacien.

Comment utiliser Resyl Plus ?

Vous ne devez pas dépasser la dose conseillée.

Utilisez toujours la plus faible dose efficace pendant la durée la plus courte possible.

Sauf prescription contraire du médecin:

Adultes (à partir de 18 ans):

3 à 4 fois par jour 20-30 gouttes.

De préférence prendre les gouttes dans de l’eau, de la tisane ou sur un morceau de sucre.

Maintenez un intervalle d’au moins 4 heures entre les doses.

Dose journalière maximale: 30 gouttes 4 fois par jour (sur 24 heures).

Ne pas utiliser pendant plus de 3 jours sans avis médical.

Il est aussi conseillé de boire suffisamment (notamment thé, jus de fruits, etc.) pendant la prise du médicament.

1 ml de solution équivaut à 30 gouttes.

La teneur en alcool de Resyl Plus, gouttes est de 53% en volume.

Enfants et adolescents de moins de 18 ans:

Resyl Plus ne doit pas être utilisé chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans.

Si vous avez pris trop de Resyl Plus, informez-en immédiatement votre médecin.

Veuillez-vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez-vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels effets secondaires Resyl Plus peut-il provoquer ?

Arrêtez le traitement par Resyl Plus et consultez immédiatement votre médecin:

– lorsque vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants, qui peuvent indiquer une réaction allergique grave et rare:

– difficultés à respirer et à avaler

– gonflement au niveau du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge

– fortes démangeaisons de la peau avec éruption rouge ou vésicules

– si on vous a enlevé la vésicule biliaire dans le passé et que vous souffrez actuellement d’importants maux d’estomac, de nausées et de vomissements (des cas de pancréatite ont été signalés).

L’utilisation de Resyl Plus peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Légère somnolence, maux de tête légers, constipation, troubles gastro-intestinaux (par ex. brûlures d’estomac, nausées et vomissements), surtout au début du traitement et aux doses élevées.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10’000)

Essoufflement, dépression respiratoire, bronchospasme (crampe des muscles bronchiques), fatigue, confusion mentale, agitation, vertiges, léthargie ou euphorie, bouche sèche, diarrhées, acouphène (bourdonnements dans les oreilles).

Dans des rares cas des réactions d’hypersensibilité (allergies) peuvent se présenter entre autres sous forme d’éruptions cutanées, démangeaison, indisposition, accès de sueurs, vertiges, augmentation du pouls et troubles respiratoires. Les asthmatiques et ceux atteints d’urticaire (urticaire chronique) sont surtout affectés.

Cas isolés

Dans des cas isolés, des réactions allergiques peuvent conduire à un collapsus cardio-vasculaire et nécessitent une assistance médicale (voir: «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Resyl Plus ?»).

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Tenir hors de la portée des enfants.

Conserver à température ambiante (15-25 °C).

Un emballage intact de Resyl Plus 30 ml contient 300 mg de phosphate de codéine hémihydraté. Une prise incontrôlée (surdosage) peut entraîner une intoxication grave et être mortelle, en particulier chez le jeune enfant. Consultez immédiatement un médecin et/ou contactez Tox Info Suisse.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Resyl Plus ?

Gouttes: 1 ml (= 30 gouttes) contient:

Principes actifs

100 mg de guaifénésine et 10 mg de phosphate de codéine hémihydraté (corresp. à 7.37 mg codéine monohydratée).

Excipients

Ethanol à 96% (V/V) 455.5 mg/ml corresp. à 53% en volume, glycérol, huile essentielle de badiane, anéthole, saccharine, eau purifiée.

Numéro d’autorisation

12806 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Resyl Plus ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Peut être remis sans ordonnance médicale en pharmacie par un pharmacien après un conseil spécialisé personnalisé.

Gouttes: emballages de 15 ml, 20 ml et 30 ml.

Titulaire de l’autorisation

Spirig HealthCare SA, 4622 Egerkingen

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 26.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.05.2021

Publicité