Publicité

Salofalk® 250/500 suppositoires

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Salofalk 250/500 suppositoires et quand doit-il être utilisé ?

Selon prescription du médecin.

Salofalk est un médicament pour le traitement de l’inflammation de la muqueuse du gros intestin. Il exerce un effet anti-inflammatoire lors des poussées subites des affections inflammatoires chroniques de l’intestin et prévient la survenue de récidives pendant l’intervalle libre de symptômes.

Les suppositoires Salofalk sont utilisés à tous les stades de la colite ulcéreuse (maladie chronique inflammatoire de l’intestin), lors de proctosigmoïdite (inflammation du côlon terminal) et lors de proctite (inflammation du rectum). Les suppositoires Salofalk sont en outre utilisés lors de lésions douloureuses d’origine inflammatoire associées aux hémorroïdes, telles que anite, cryptite, papillite et fissures anales (formes diverses d’inflammation de l’anus).

Quand Salofalk 250/500 suppositoires ne doit-il pas être utilisé ?

Salofalk ne doit pas être utilisé si vous souffrez d’une dysfonction hépatique ou rénale sévère ou si vous êtes allergique aux médicaments contenant de l’acide salicylique, des salicylates ou leurs dérivés. Vous ne devez pas non plus utiliser les suppositoires Salofalk si vous êtes allergique à la mésalazine ou à l’un des excipients.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Salofalk 250/500 suppositoires ?

Si vous souffrez d’un trouble de la fonction pulmonaire, notamment d’asthme, vous devez en faire part à votre médecin avant le début du traitement par Salofalk. Si vous avez déjà présenté une fois par le passé des réactions d’hypersensibilité à des préparations à base de sulfasalazine (préparations apparentées à Salofalk), le traitement par Salofalk sera instauré uniquement sous contrôle médical strict. Si des symptômes aigus d’intolérance tels que crampes abdominales, douleurs abdominales aiguës, fièvre, forts maux de tête et éruptions cutanées se manifestent, vous devez consulter immédiatement votre médecin.

L’utilisation de la mésalazine peut conduire à la formation de calculs rénaux. Les symptômes peuvent comprendre des douleurs au flanc et de la présence de sang dans les urines. Il est recommandé d’assurer un apport liquidien suffisant pendant le traitement par mésalazine.

Informez votre médecin, si vous avez déjà développé une éruption cutanée ou une desquamation grave, des cloques et/ou des plaies dans la bouche après avoir pris de la mésalazine.

Des réactions cutanées graves, dont le syndrome de Stevens-Johnson et la nécrolyse épidermique toxique, ont été signalées dans le cadre de traitements à base de mésalazine. Arrêtez de prendre de la mésalazine et consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l’un des symptômes associés à ces réactions cutanées graves décrites dans la rubrique «Quels effets secondaires Salofalk 250/500 suppositoires peut-il provoquer ?».

Si vous souffrez de troubles de la fonction hépatique ou rénale, vous devez en parler à votre médecin avant de commencer l’utilisation de ce médicament.

Prévenez votre médecin si vous prenez l’un des médicaments suivants, dont les effets peuvent être modifiés par l’utilisation de Salofalk (interaction médicamenteuse):

– Azathioprine, 6-mercaptopurine ou tioguanine (médicaments pour traiter des maladies du système immunitaire)

– Certains médicaments inhibant la coagulation sanguine (utilisés contre les thromboses ou pour fluidifier le sang, comme la warfarine).

L’alcool cétylique contenu dans les suppositoires Salofalk 500 mg peut causer des irritations cutanées localisées (par exemple dermatite de contact)

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, si vous êtes allergique ou si vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Salofalk 250/500 suppositoires peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous envisagez une grossesse, êtes enceinte ou si vous allaitez, informez votre médecin qui décidera si vous pouvez utiliser Salofalk.

Si vous allaitez, vous ne devez utiliser les suppositoires Salofalk que sur prescription de votre médecin, étant donné que le principe actif et ses métabolites peuvent passer dans le lait maternel.

Comment utiliser Salofalk 250/500 suppositoires ?

Adultes:

Pour le traitement de la colite ulcéreuse, de la proctosigmoïdite et de la proctite.

1. Poussée aiguë

Sauf avis contraire du médecin, le traitement lors de symptômes sévères d’inflammation consiste à introduire 3 fois par jour 2 suppositoires Salofalk 250 ou 1 suppositoire Salofalk 500.

2. Prévention des récidives

Une fois les symptômes aigus de la maladie passés (en général après 1–3 mois environ), de même que dans le traitement d’entretien pour prévenir les récidives, introduire 3 fois par jour 1 suppositoire Salofalk 250 ou 2 fois par jour 1 suppositoire Salofalk 500.

Le traitement par Salofalk doit être régulier et constant, également lors de la prévention des récidives, car le succès thérapeutique souhaité apparaît uniquement à cette condition.

Lésions inflammatoires douloureuses dans le cadre d’hémorroïdes

Sauf avis contraire du médecin, introduire 2 ou 3 fois par jour 1 suppositoire Salofalk 250 ou Salofalk 500. Après la régression des symptômes aigus, poursuivre l’administration des suppositoires Salofalk pendant une semaine au moins. Afin d’assurer un bon contact du principe actif avec la muqueuse anale, maintenir le suppositoire au niveau de l’anus pendant environ 2 minutes avant de l’introduire plus profondément.

La sécurité et l’efficacité de Salofalk n’ont pas été étudiées chez l’enfant et l’adolescent à ce jour.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Si vous avez oublié une dose ou si vous avez administré par erreur une trop grande quantité du médicament, avertissez immédiatement votre médecin. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Salofalk 250/500 suppositoires peut-il provoquer ?

Contactez votre médecin sans attendre si l’un des symptômes suivants se manifeste chez vous après l’utilisation de ce médicament:

– Éruption cutanée allergique

– Fièvre

– Problèmes respiratoires

Si vous remarquez une forte détérioration de votre état de santé général, en particulier si elle est accompagnée de fièvre et/ou de douleurs dans la bouche ou la gorge, vous ne devez pas poursuivre l’utilisation de Salofalk suppositoires. Dans une telle situation, contactez immédiatement votre médecin.

Ces symptômes peuvent être dus dans de très rares cas à une agranulocytose (réduction pathologique du nombre de globules blancs dans le sang). Une agranulocytose fait augmenter le risque de contracter une maladie infectieuse sérieuse. Une analyse du sang permet de vérifier si vos symptômes sont dus à un effet indésirable de ce médicament sur les cellules de votre sang.

Arrêtez de prendre de la mésalazine et consultez immédiatement un médecin si vous présentez l’un des symptômes suivants:

– taches rougeâtres non surélevées, en forme de cibles ou de cercles, sur le tronc, souvent accompagnées de cloques centrales, d’une desquamation de la peau, d’ulcères de la bouche, de la gorge, du nez, des organes génitaux et des yeux. Ces éruptions cutanées graves peuvent être précédées de fièvre et de symptômes de type grippal.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10’000)

Maux de tête, vertiges, nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée, sensation de satiété, douleurs thoraciques, détresse respiratoire ou gonflement des extrémités à cause d’effets sur le cœur, augmentation de la sensibilité de votre peau aux rayons UV (entre autre au soleil). Des réactions plus sévères ont été signalées chez des patients ayant des affections cutanées préexistantes.

Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10’000)

Affections du foie et de la bile, altération des paramètres de la fonction hépatique (élévation des transaminases et des paramètres de cholestase), hépatite (inflammation du foie), hépatite cholestatique (inflammation du foie avec engorgement de la bile).

Réactions d’hypersensibilité telles qu’éruption cutanée d’origine allergique, fièvre médicamenteuse, spasmes des muscles bronchiques, inflammation du pancréas, inflammation des reins.

Un syndrome ressemblant au lupus érythémateux (éruption de forme «en ailes de papillon» au niveau du visage). Des douleurs musculaires et articulaires. Dans des cas très rares, une chute des cheveux peut survenir. Une neuropathie périphérique (sensations d’engourdissement et de fourmillement dans les mains et les pieds), une oligospermie réversible (diminution réversible du nombre de spermatozoïdes).

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Calculs rénaux et douleurs rénales associées.

Cas isolés

Réactions d’hypersensibilité au niveau du tissu pulmonaire (alvéolite allergique) ou une inflammation étendue du côlon (pancolite). Modifications de la formule sanguine après l’utilisation de médicaments à base de mésalazine.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Ne pas conserver les suppositoires Salofalk à une température supérieure à 25 °C et les protéger de la lumière.

Conserver hors de la portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Salofalk 250/500 suppositoires ?

Principes actifs

Salofalk 250

1 suppositoire contient 250 mg de mésalazine.

Salofalk 500

1 suppositoire contient 500 mg de mésalazine.

Excipients

Salofalk 250

Glycérides hémi-synthétiques solides.

Salofalk 500

Glycérides hémi-synthétiques solides, alcool cétylique, docusate sodique.

Numéro d’autorisation

46673 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Salofalk 250/500 suppositoires ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Salofalk 250

Suppositoires de 250 mg: 30.

Salofalk 500

Suppositoires de 500 mg: 20 et 50.

Titulaire de l’autorisation

Dr. Falk Pharma AG, 8152 Opfikon

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 13.08.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.08.2021

Publicité