Publicité

Scheriproct®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Scheriproct et quand doit-il être utilisé ?

Scheriproct est un remède destiné au traitement d’affections anales inflammatoires. Il exerce une action anti-inflammatoire, anti-allergique, anti-prurigineuse et analgésique. La nette atténuation de la douleur qu’il procure facilite la défécation.

Scheriproct s’utilise en cas d’hémorroïdes, de fissures anales superficielles et d’inflammation du rectum.

Scheriproct ne doit être utilisé que sur prescription du médecin et sous le contrôle permanent de celui-ci.

Quand Scheriproct ne doit-il pas être utilisé ?

En cas d’hypersensibilité à l’un des composants de Scheriproct. Scheriproct ne doit pas être utilisé en cas de lésions cutanées spécifiques (syphilis, tuberculose) situées dans la région à traiter, ni en cas de modifications inflammatoires dans la région anale consécutives à une infection virale/une vaccination.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Scheriproct ?

En cas d’infections causées par un champignon, un traitement spécial complémentaire sera nécessaire.

Vous devez veiller à ce que Scheriproct n’entre pas en contact avec les yeux. Il est conseillé de se laver soigneusement les mains après usage.

Lorsque des produits à base de latex, tels que des préservatifs, sont utilisés en même temps dans la zone traitée par Scheriproct, certains composants peuvent endommager ces produits à base de latex et, par conséquent, entraver l’efficacité de la contraception et de la protection contre les maladies sexuellement transmissibles, telles que le VIH. Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou pharmacien.

Certains médicaments peuvent renforcer l’effet de Scheriproct et accroître le risque des effets secondaires. Votre médecin vous surveillera éventuellement étroitement si vous prenez l’un de ces médicaments (y compris certains médicaments contre le VIH, comme le ritonavir, le cobicistat).

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergiques, vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Scheriproct peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Pendant la grossesse et l’allaitement, Scheriproct ne doit être utilisé que sur prescription expresse du médecin.

Informez votre médecin si vous êtes enceinte, s’il se peut que vous le soyez ou si vous allaitez.

En règle générale, les préparations à base de corticoïdes destinées à l’application locale ne doivent pas être utilisées durant les trois premiers mois de grossesse.

Le médicament ne doit pas être mis au contact des seins des femmes qui allaitent.

Il est en particulier conseillé d’éviter une application sur des surfaces étendues ou un usage prolongé pendant la grossesse et l’allaitement.

Comment utiliser Scheriproct ?

Scheriproct est réservé au traitement de l’adulte.

Utilisez la pommade ou les suppositoires de préférence après être allé à la selle. Nettoyez la région anale soigneusement avant l’application.

Pommade

Sauf prescription contraire du médecin, la pommade s’applique en général 2 fois par jour. Le premier jour, la pommade peut être appliquée jusqu’à 4 fois pour accélérer la suppression des troubles.

Lorsque les troubles ont disparu, veuillez encore appliquer la pommade 1 fois par jour pendant une semaine. La durée du traitement ne doit cependant pas dépasser 4 semaines.

Application externe (sans applicateur):

Etaler du doigt une quantité de pommade de la valeur d’un petit pois environ sur les zones proches de l’anus ainsi que sur le pourtour de l’orifice anal. Le bout du doigt peut forcer la résistance offerte par le sphincter anal, ce qui permet d’étaler la pommade sur le pourtour de l’orifice anal.

Application à l’intérieur du rectum au moyen de l’applicateur:

Pour l’application à l’intérieur du rectum, visser l’applicateur ci-jointe sur le tube et enlevez le capuchon de protection. Introduisez l’applicateur prudemment dans l’anus. Effectuez une légère pression sur le tube pour introduire une petite quantité de pommade dans le rectum. Ensuite, retirez prudemment l’applicateur.

Après chaque utilisation, nettoyez l’extérieur de l’applicateur au moyen d’un essuie-tout, puis éliminez la pommade restante dans l’applicateur avec un coton-tige et le nettoyer à nouveau avec un essuie-tout. Rincer l’applicateur pendant 1 minute sous l’eau chaude et sécher l’extérieur au moyen d’un essuie-tout. Ne pas utiliser l’applicateur s’il est endommagé.

En cas de lésions fortement enflammées et, par conséquent, particulièrement douloureuses, il est conseillé toutefois de pratiquer aussi l’application interne de la pommade au doigt. Les nodules sortant du canal anal devront être enduits d’une épaisse couche de pommade et, si possible, réintroduits dans l’anus avec précaution à l’aide du doigt.

Suppositoires

Sauf prescription contraire du médecin: en général, introduire profondément 1 suppositoire par jour. En cas de troubles intenses, 1 suppositoire peut être utilisé à 2 ou 3 reprises le premier jour.

Lorsque les troubles ont disparu, veuillez encore utiliser 1 suppositoire tous les deux jours pendant une semaine. La durée du traitement ne doit cependant pas dépasser 4 semaines.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Scheriproct peut-il provoquer ?

L’utilisation de Scheriproct peut provoquer les effets secondaires suivants:

En cas d’utilisation prolongée de Scheriproct (au-delà de 4 semaines), des altérations locales – telles qu’un amincissement de la peau – peuvent survenir occasionnellement.

Occasionnellement, la peau peut présenter des réactions allergiques.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ne pas conserver Scheriproct pommade à plus de 25 °C. Conserver Scheriproct suppositoires au réfrigérateur (2–8 °C). Garder le médicament hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux représentants des professions médicales.

Que contient Scheriproct ?

Pommade

1 g contient: 1,9 mg d’hexanoate de prednisolone et 5 mg de chlorhydrate de cinchocaïne. Excipients: aromatisants: huile de bergamote, vanilline.

Suppositoires

1 suppositoire contient: 1,3 mg d’hexanoate de prednisolone et 1 mg de chlorhydrate de cinchocaïne.

Numéro d’autorisation

24137, 24138 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Scheriproct ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Vous pouvez vous procurer Scheriproct en pharmacie, sur ordonnance médicale.

Il existe des tubes de 10 g et de 30 g de pommade et des boîtes de 12 suppositoires.

Titulaire de l’autorisation

Medius AG, 4132 Muttenz

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en novembre 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 28.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 28.04.2021

Publicité