Publicité

Seretide Diskus

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Seretide Diskus et quand doit-il être utilisé ?

Seretide contient deux principes actifs différents. L’un, le propionate de fluticasone, possède des propriétés anti-inflammatoires locales, l’autre, le salmétérol, supprime les spasmes musculaires bronchiques survenant en présence d’asthme ou d’autres affections bronchiques, telles que la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Par inhalation, les principes actifs déploient leur action directement dans les poumons.

Seretide Diskus est destiné au traitement de longue durée et ne doit être utilisé que sur prescription du médecin.

Quand Seretide Diskus ne doit-il pas être utilisé ?

Seretide Diskus ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité à l’un de ses composants (salmétérol, propionate de fluticasone, lactose, protéines lactiques).

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Seretide Diskus ?

Seretide Diskus ne convient pas au traitement d’une crise d’asthme aiguë.

Remarque importante concernant le traitement d’une détresse respiratoire survenant de manière soudaine ou s’aggravant rapidement: si des inhalations supplémentaires d’un β2-stimulant d’action brève et rapide (salbutamol, par exemple) prescrit en complément par votre médecin ne procurent pas un soulagement notable de la détresse respiratoire, vous devez vous adresser immédiatement au médecin ou à l’hôpital le plus proche.

Si, malgré le traitement, vous souffrez plus souvent d’une détresse respiratoire ou d’une respiration sifflante, il convient d’en informer votre médecin pour qu’il puisse adopter des mesures supplémentaires, si nécessaire.

Lors d’un emploi excessif ou prolongé chez l’enfant, le risque d’un ralentissement de la croissance ne peut être écarté. Le médecin suivra donc attentivement le développement de la croissance chez les enfants traités par Seretide sur une période prolongée.

Informez immédiatement votre médecin traitant si vous présentez une vision floue ou d’autres troubles oculaires pendant le traitement par Seretide Diskus.

Lors d’une administration simultanée de Seretide avec d’autres médicaments, leurs effets peuvent s’influencer mutuellement. Il s’agit, par exemple, des médicaments destinés au traitement des dépressions, de la maladie de Parkinson, des affections thyroïdiennes et de certaines maladies cardiaques, ainsi que des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire, des médicaments pour le traitement d’une infection à VIH (p.ex. ritonavir, cobicistat) ou des médicaments pris par voie orale pour le traitement d’infections provoquées par des champignons contenant le principe actif kétoconazole. Si vous prenez de tels médicaments, vous ne devez utiliser Seretide Diskus qu’après avoir consulté votre médecin.

Votre médecin connaît les précautions qu’il vous faut observer si vous devez prendre un ou plusieurs de ces médicaments conjointement avec Seretide.

L’influence de Seretide sur l’aptitude à la conduite et la capacité à utiliser des machines n’a pas fait l’objet d’études spécifiques, mais il est peu probable que celles-ci soient affectées.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie (hyperthyroïdie, troubles cardiaques, hypertension artérielle, diabète sucré, maladies du foie ou tuberculose), vous êtes allergique ou si vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Seretide Diskus peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou si vous souhaitez le devenir, vous ne devriez utiliser Seretide Diskus qu’après avoir consulté votre médecin. Il en est de même, si vous allaitez votre enfant.

Comment utiliser Seretide Diskus ?

Seretide doit être utilisé régulièrement, car ses effets s’installent progressivement.

Il est recommandé de pratiquer les inhalations immédiatement avant les repas.

Votre médecin vous prescrira une posologie adaptée au degré de gravité de votre maladie.

Directives posologiques:

Adultes et adolescents de plus de 12 ans: En cas d’asthme, inhaler 1 dose unitaire de Seretide au dosage prescrit par le médecin (100, 250 ou 500) deux fois par jour.

En cas de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), inhaler 1 dose unitaire de Seretide 500, deux fois par jour, sauf prescription médicale contraire.

Enfants à partir de 4 ans: 1 dose unitaire de Seretide 100, deux fois par jour.

Enfants de moins de 4 ans: En l’absence de données suffisantes, Seretide Diskus ne doit pas être utilisé chez l’enfant en dessous de 4 ans.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit et n’arrêtez pas le traitement de votre propre initiative. Adressez-vous à votre médecin ou votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Avant la première utilisation, veuillez lire attentivement le mode d’emploi. Une utilisation correcte est très importante.

Mode d’emploi:

Lorsque vous retirez le Diskus de son emballage, il se trouve en position «fermée».

Diskus fermé:

Un Diskus non utilisé contient 60 doses de votre médicament.

Les doses unitaires sous forme de poudre sont mesurées avec précision et sont présentées sous emballage hygiénique.

Le compteur de doses vous permet de lire le nombre des doses restantes.

Les chiffres de 5 à 0 sont marqués en rouge pour attirer votre attention sur le fait qu’il ne vous reste que peu de doses.

Diskus ouvert:

Comment fonctionne votre Diskus: en déplaçant la manette de votre appareil, vous libérez une ouverture dans l’embout buccal au travers de laquelle vous pourrez ensuite inhaler la dose de poudre.

1. Ouvrir

Pour ouvrir le Diskus, tenez le boîtier dans une main (horizontalement, avec l’indicateur de doses tourné vers le haut) et posez le pouce de l’autre main sur l’appui-pouce. Poussez votre pouce aussi loin que possible (jusqu’au déclic).

2. «Charger»

Tenez le Diskus en dirigeant l’embout buccal vers vous. Poussez la manette loin de vous autant que possible jusqu’au déclic. Votre Diskus est maintenant prêt pour l’inhalation.

3. Inhaler

Avant de commencer l’inhalation, veuillez lire attentivement ces instructions.

– Tenez le Diskus éloigné de votre bouche. Expirez aussi complètement que possible. Important: n’expirez jamais dans votre Diskus.

– Posez l’embout buccal sur vos lèvres. Inspirez régulièrement et profondément à travers le Diskus et non par le nez.

– Retirez le Diskus de votre bouche.

– Retenez la respiration pendant 10 secondes environ ou aussi longtemps que possible.

– Expirez lentement.

Il est possible que vous ne sentiez pas le goût ni la poudre sur la langue, bien que vous ayez utilisé correctement le Diskus.

4. Fermer

Pour fermer votre Diskus, posez le pouce sur l’appui-pouce en poussant celui-ci autant que possible vers vous.

Lorsque vous fermez l’appareil, vous entendez un déclic. La manette retourne automatiquement dans sa position initiale.

Votre Diskus est maintenant prêt pour une autre inhalation.

Important: fermez le Diskus, lorsque vous ne l’utilisez pas.

N’actionnez pas inutilement la manette de l’appareil, car chaque «mouvement de chargement» entraîne la libération d’une dose.

Si votre médecin vous a prescrit une 2e inhalation, vous devez fermer le Diskus et répéter les étapes 1 à 4.

Quels effets secondaires Seretide Diskus peut-il provoquer ?

L’utilisation du Seretide Diskus peut provoquer les effets secondaires suivants:

Occasionnellement, des tremblements légers (notamment au niveau des mains), des maux de tête, des palpitations, une augmentation de la tension artérielle, une agitation ou une sécheresse de la bouche et, dans des cas rares, des crampes musculaires passagères risquent d’apparaître pendant le traitement. Ces troubles disparaissent en général avec la poursuite du traitement. Parlez-en à votre médecin, mais n’arrêtez pas le traitement sans son autorisation.

Un enrouement et une infection mycosique dans la bouche et la gorge peuvent survenir occasionnellement et rarement aussi dans l’œsophage. Ces effets indésirables peuvent être évités dans une large mesure en procédant à l’inhalation immédiatement avant le repas ou, si cela n’est pas possible, en se rinçant la bouche ou en se gargarisant avec de l’eau après l’inhalation.

Des réactions d’hypersensibilité (enflures, rougeur, démangeaisons), des douleurs articulaires, des irritations de la muqueuse de la bouche et du pharynx et, dans des cas isolés, des troubles du rythme cardiaque (extrasystoles ou accélération du pouls, notamment chez les personnes sujettes à ces troubles) ont également été signalés. Des cas de pneumonie ont été signalés chez des patients présentant une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

En cas d’apparition d’un gonflement au niveau des paupières, du visage ou des lèvres, d’une sensation de gorge serrée ou d’éruptions cutanées, informez-en immédiatement votre médecin.

Très rarement, chez certains patients, surtout ceux qui prennent de fortes doses sur une longue période, les effets secondaires suivants peuvent apparaître: visage arrondi en forme de lune (syndrome de Cushing), diminution de la densité osseuse, troubles oculaires (douleurs, vision floue), ralentissement de la croissance chez les enfants.

Certains patients peuvent être plus sujets à des ecchymoses. Une augmentation du taux de sucre dans le sang peut également être observée.

Suite à l’application de Seretide Diskus peuvent apparaître très rarement une anxiété, des troubles du sommeil ou une irritabilité accrue (surtout chez les enfants).

Informez immédiatement votre médecin si vous ressentez une difficulté respiratoire soudaine peu après l’utilisation de Seretide Diskus.

En cas de surdosage, il vous faut immédiatement consulter un médecin.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ne pas conserver Seretide Diskus au-dessus de 30°C et le conserver à l’abri de l’humidité et hors de portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Seretide Diskus ?

Principes actifs

Salmétérol (50 μg par dose).

Propionate de fluticasone (100 μg, 250 μg ou 500 μg par dose).

Excipients

Lactose (contient des protéines lactiques)

Numéro d’autorisation

54975 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Seretide Diskus ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Seretide Diskus 100, inhalateur pulvérulent multidoseur à 60 doses unitaires.

Seretide Diskus 250, inhalateur pulvérulent multidoseur à 60 doses unitaires.

Seretide Diskus 500, inhalateur pulvérulent multidoseur à 60 doses unitaires.

Titulaire de l’autorisation

GlaxoSmithKline AG, 3053 Münchenbuchsee

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 29.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 29.04.2021

Publicité