Publicité

Spasmo-Urgénine® Néo

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Spasmo-Urgénine Néo et quand doit-il être utilisé ?

Selon prescription du médecin. Spasmo-Urgénine Néo contient une substance spasmolytique. Il est utilisé pour le traitement symptomatique de l’hyperactivité du muscle de la vessie qui se traduit par les manifestations suivantes:

– besoin fréquent d’uriner et mictions fréquentes durant la journée (ou pollakiurie),

– mictions fréquentes durant la nuit (ou nycturie),

– besoin urgent (impérieux) d’uriner,

– émission involontaire d’urine s’accompagnant ou non d’un besoin d’uriner.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Une dragée contient 0,06 g d’hydrates de carbone digestibles par dose simple.

Quand Spasmo-Urgénine Néo ne doit-il pas être utilisé ?

Spasmo-Urgénine Néo ne doit pas être utilisé en cas de:

– occlusion intestinale,

– affection inflammatoire chronique grave de l’intestin (colite ulcéreuse ou maladie de Crohn sévères),

– certains cas de dilatation du gros intestin (ou mégacôlon toxique),

– battements cardiaques trop rapides et irréguliers (ou tachyarythmie),

– myasthénie, une atteinte neurologique associée à une faiblesse musculaire à la contrainte,

– glaucome de l’angle irido-cornéen, une forme spécifique de glaucome,

– mictions fréquentes durant la journée ou la nuit, à mettre sur le compte d’une insuffisance cardiaque ou rénale,

– rétention d’urine (incapacité à vider spontanément la vessie pleine) ainsi que maladies comportant un risque élevé de rétention d’urine (p.ex. augmentation de volume de la prostate, sténoses (rétrécissements) des voies urinaires ou du tube digestif),

– hypersensibilité à l’un des composants.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Spasmo-Urgénine Néo ?

Une prudence particulière est requise lors de la prise de Spasmo-Urgénine Néo chez les patients présentant:

– un obstacle à l’écoulement de l’urine hors de la vessie entraînant une incapacité à la vider complètement (ou formation d’urine résiduelle),

– une maladie du système nerveux autonome (partie du système nerveux contrôlant par exemple. la fonction du cœur, des vaisseaux sanguins et des glandes),

– un obstacle au passage gastro-intestinal (p.ex. sténose ou rétrécissement du pylore),

– une hernie hiatale ou des brûlures d’estomac,

– ainsi que des maladies dans lesquelles une accélération de la fréquence cardiaque n’est pas souhaitable (p.ex. hyperthyroïdie ou maladie cardiaque).

Patients atteints d’une insuffisance hépatique

Vous ne devez pas utiliser Spasmo-Urgénine Néo si vous souffrez d’une maladie grave du foie. Veuillez informer votre médecin si vous souffrez d’une maladie hépatique légère à modérée.

Patients atteints d’une insuffisance rénale

La prudence est de rigueur si vous souffrez d’une insuffisance rénale. Votre médecin ajustera éventuellement la posologie de Spasmo-Urgénine Néo (voir «Comment utiliser Spasmo-Urgénine Néo ?»).

Patients âgés

Les patients âgés doivent être traités avec une prudence particulière, car un certain nombre d’effets secondaires sont plus fréquents dans cette catégorie de patients. Ceci vaut tout particulièrement pour les patients âgés présentant des antécédents neurologiques et/ou en cas de prise simultanée d’autres médicaments présentant un mécanisme d’action similaire.

Enfants et adolescents

L’administration de Spasmo-Urgénine n’ayant pas été étudiée chez les enfants et les adolescents, un traitement de cette catégorie de patients n’est pas recommandé.

Spasmo-Urgénine Néo contient du lactose monohydraté, du saccharose et de l’amidon de blé. Les patients atteints de la rare intolérance héréditaire au galactose, d’un déficit en lactase, d’une malabsorption du glucose et du galactose, d’une intolérance au fructose, d’un déficit en saccharase-isomaltase ou d’une allergie au blé (autre que la maladie cœliaque) ne doivent pas prendre Spasmo-Urgénine Néo.

Prise de Spasmo-Urgénine Néo avec d’autres médicaments

Informez votre médecin si vous utilisez l’un des médicaments suivants:

– amantadine et autres médicaments contre la maladie de Parkinson,

– atropine,

– médicaments pour traiter des troubles mentaux (ou neuroleptiques),

– certains médicaments pour traiter la dépression (p.ex. imipramine),

– médicaments pour traiter l’asthme (p.ex. médicaments pouvant augmenter la fréquence des battements cardiaques, comme le salbutamol),

– médicaments pour traiter les troubles de la vidange gastrique (p.ex. métoclopramide),

– médicaments contenant des substances comme de la gomme de guar, de la colestyramine et du colestipol,

– médicaments contre les allergies (antihistaminiques).

Aptitude à la conduite et capacité à utiliser des machines

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines! Cet effet est encore plus marqué en cas de consommation simultanée d’alcool.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!)!

Spasmo-Urgénine Néo peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Aucune étude scientifique systématique n’a été effectuée. Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments durant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin ou du pharmacien.

Comment utiliser Spasmo-Urgénine Néo ?

Sauf prescription contraire, il convient généralement de prendre 1 dragée 2 fois par jour avec un verre d’eau, sans mâcher, à jeun avant les repas.

Chez les patients atteints d’une insuffisance rénale grave, la dose recommandée est de: 1 dragée de Spasmo-Urgénine Néo par jour ou tous les deux jours.

En cas d’insuffisance rénale légère à modérée, aucun ajustement de la dose de Spasmo-Urgénine n’est requise. Votre médecin traitant doit définir avec vous le dosage qui vous convient.

Il n’est pas possible de couper les dragées en deux.

Le médecin doit réévaluer à des intervalles réguliers de 3 à 6 mois si le traitement doit être poursuivi.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

L’utilisation et la sécurité de Spasmo-Urgénine Néo n’ayant pas été étudiées chez les enfants et les adolescents, Spasmo-Urgénine Néo ne doit être pris que par des adultes.

Quels effets secondaires Spasmo-Urgénine Néo peut-il provoquer ?

Les effets secondaires suivants sont graves et exigent une action immédiate s’ils se manifestent. Vous devez arrêter de prendre le chlorure de trospium et consulter immédiatement votre médecin si les symptômes suivants surviennent:

– gonflement du visage, de la langue ou de la trachée pouvant provoquer de grandes difficultés à respirer (ou angio-œdème, très rare),

– réaction allergique d’apparition soudaine (choc allergique) avec éruptions cutanées, respiration sifflante/éternuements, essoufflement et/ou chute de la pression artérielle (fréquence inconnue),

– réactions d’hypersensibilité potentiellement mortelles avec décollement de la peau et/ou des muqueuses sur une grande surface (fréquence inconnue).

La prise de Spasmo-Urgénine Néo peut provoquer les effets secondaires suivants:

Effets secondaires très fréquents (concernent plus de 1 personne traitée sur 10):

Sécheresse de la bouche.

Effets secondaires fréquents (concernent de 1 à 10 personnes traitées sur 100):

Constipation, douleurs abdominales, nausées et autres troubles digestifs.

Effets secondaires occasionnels (concernent de 1 à 10 personnes traitées sur 1000):

Battements cardiaques rapides, diarrhée, ballonnements, maux de tête, douleurs dans la poitrine.

Effets secondaires rares (concernent de 1 à 10 personnes traitées sur 10’000):

Troubles visuels, éruption cutanée, troubles mictionnels, rétention d’urine, vertiges, douleurs musculaires et articulaires.

Effets secondaires très rares (concernent moins de 1 personne traitée sur 10’000):

Augmentation de la pression intraoculaire.

Effets secondaires de fréquence inconnue (ne peut être estimée sur la base des données disponibles): Troubles respiratoires, battements cardiaques rapides avec troubles du rythme, démangeaisons, urticaire, maladies sévères de la peau et du tissu sous-cutané (ou syndrome de Stevens-Johnson), manque de force et d’énergie, augmentation faible à modérée des paramètres de la fonction hépatique.

Chez les patients âgés et/ou les patients présentant des troubles neurologiques notamment, une agitation, une confusion et des hallucinations peuvent être relevées.

L’amidon de blé peut causer des réactions allergiques.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver Spasmo-Urgénine Néo à température ambiante (15-25 ºC) dans l’emballage d’origine et hors de la portée des enfants. Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Spasmo-Urgénine Néo ?

1 dragée contient: 20 mg de chlorure de trospium comme principe actif, du lactose, du saccharose, de l’amidon de blé ainsi que d’autres excipients de fabrication.

Numéro d’autorisation

45669 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Spasmo-Urgénine Néo ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Emballages de 20 et 60 dragées.

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, 8602 Wangen-Brüttisellen.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mars 2016 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 04.05.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 16.05.2021

Publicité