Publicité

Tambocor®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Tambocor et quand doit-il être utilisé ?

Le Tambocor, un remède sous forme de comprimés, est destiné au traitement des troubles du rythme cardiaque. Il ne doit être utilisé que sur prescription du médecin.

Quand le Tambocor ne doit-il pas être pris ?

Le Tambocor ne doit pas être administré à des patients souffrant de certains troubles de la conduction cardiaque – baisse de la fonction ventriculaire gauche, état consécutif à un infarctus remontant à moins de 3 mois, présence connue du syndrome de Brugada (une maladie héréditaire) – diagnostiqués par le médecin. Tambocor ne doit pas non plus être utilisé lors d’un choc cardiogénique (défaillance de la fonction de pompe du cœur), lors d’une fibrillation auriculaire persistante ou lors d’une valvulopathie cardiaque ayant des effets hémodynamiques (c’est-à-dire affectant les propriétés d’écoulement et de débit sanguin dans la circulation).

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Tambocor ?

La prudence sera de rigueur chez les patients portant un stimulateur cardiaque ou souffrant d’une maladie cardiaque structurelle, d’un rythme cardiaque fortement ralenti, d’une hypotension, d’une fonction hépatique altérée et/ou d’une insuffisance rénale, de même que chez les patients à la suite d’une chirurgie cardiaque.

En cas d’administration simultanée de Tambocor et des médicaments suivants, le médecin doit être informé pour pouvoir adapter la dose de Tambocor en conséquence: autres antiarythmiques cardiaques (p.ex. amiodarone), certains médicaments pour traiter l’hypertension ou les palpitations cardiaques (p.ex. bêtabloquants), bloqueurs des canaux calciques, digoxine (cardiotonique), certains médicaments contre l’excès d’acidité gastrique (p.ex. cimétidine), certains médicaments utilisés dans le traitement d’affections allergiques telles que le rhume des foins, médicaments pour traiter les infections par le VIH/le sida, antidépresseurs, antiépileptiques, médicaments utilisés pour traiter des symptômes psychotiques (p.ex. hallucinations, obsessions), certains antipaludiques, antifongiques, diurétiques, médicaments d’aide au sevrage tabagique.

L’utilisation et la sécurité de Tambocor n’ont pas été étudiées jusqu’à présent chez les enfants de moins de 12 ans.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et la capacité à utiliser des outils ou des machines!

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si:

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Le Tambocor peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Pendant la grossesse le Tambocor ne devrait être pris qu’après accord préalable du médecin.

Le médicament ne devrait pas être pris pendant l’allaitement ou alors il convient d’interrompre l’allaitement.

Comment utiliser le Tambocor ?

Adultes:

Dose initiale:

Votre médecin décidera de la dose utile. Celle-ci variera en fonction de votre maladie.

½-1 comprimé 2 fois par jour (2× 50-100 mg).

Un contrôle médical est indiqué après quelques jours, si possible, afin de déterminer la posologie définitive.

Dose usuelle:

½-1 comprimé 2 fois par jour (2× 50-100 mg).

Dose maximale quotidienne:

1½ comprimé à 2 comprimés 2 fois par jour (2× 150-200 mg).

Cette dose ne convient que dans le cas d’un patient présentant un poids corporel élevé.

Instructions spéciales pour la posologie:

Patients âgés:

Patients d’un poids corporel supérieur à 60 kg:

1 comprimé 2 fois par jour (2× 100 mg).

Patients d’un poids corporel inférieur à 60 kg:

½ comprimé 2-3 fois par jour (2-3× 50 mg).

Votre médecin déterminera la posologie définitive après 10 jours au plus tôt.

Patients souffrant d’une insuffisance rénale:

Dose initiale recommandée:

½ comprimé 2 fois par jour (2× 50 mg) ou 1 comprimé (100 mg) par jour.

Votre médecin fixera la posologie définitive après 7 jours au minimum.

Patients souffrant d’une insuffisance hépatique:

Tambocor ne doit être utilisé que dans des cas exceptionnels chez les patients souffrant d’insuffisance hépatique sévère.

Enfants

L’utilisation et la sécurité de Tambocor n’ont pas été étudiées jusqu’à présent chez les enfants de moins de 12 ans.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit.

Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires le Tambocor peut-il provoquer ?

La prise de Tambocor peut provoquer les effets secondaires suivants:

Très fréquents: vertiges.

Fréquents: anxiété, insomnie, dépression, sensations anormales non douloureuses (p.ex. picotements), troubles sensoriels (paralysie), trouble de la coordination des mouvements, rougeur cutanée, sueurs, perte de conscience, étourdissement, troubles visuels (vue double, vue trouble), acouphène, palpitations cardiaques, troubles de la conduction cardiaque, insuffisance cardiaque, arythmies cardiaques, détresse respiratoire, nausées, vomissements, diarrhée, troubles digestifs, perte d’appétit, éruption cutanée, fièvre, faiblesse, fatigue, œdèmes.

Occasionnels: modifications de l’hémogramme, constipation, douleurs abdominales, réduction de l’appétit, ballonnements, inflammation cutanée de cause allergique, chute des cheveux.

Rares: hallucinations, états confusionnels, perte de mémoire, réduction de la sensibilité de la peau à la pression, tremblements, maux de tête, maladies des nerfs, crises de convulsions, troubles de la motricité, affection inflammatoire des poumons, augmentation des taux d’enzymes du foie (avec ou sans jaunisse), urticaire sévère.

Très rares: dépôts dans la couche cornée de la peau, sensibilité à la lumière.

Dans des cas isolés: blocs de la conduction cardiaque, arrêt cardiaque, fréquence cardiaque réduite, insuffisance cardiaque, douleurs thoraciques, hypotension, infarctus du myocarde, ratés du cœur, démasquage d’un syndrome de Brugada (maladie héréditaire), affections du tissu pulmonaire, maladie pulmonaire, insuffisance du foie et congestion biliaire ainsi que des douleurs articulaires et musculaires.

Comme d’autres antiarythmiques le Tambocor peut lui-même, sur certains patients, également produire des troubles du rythme cardiaque.

Il peut également provoquer une forte accélération du rythme cardiaque chez des patients souffrant de troubles du rythme (p.ex. flutter auriculaire).

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

En cas de surdosage on s’adressera immédiatement au médecin qui fera faire un lavage d’estomac ou prendra d’autres mesures.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention ‹EXP› sur le récipient.

Conserver à température ambiante (15-25 °C) et dans l’emballage originale.

Conserver hors de la portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient le Tambocor ?

1 comprimé contient: le principe actif acétate de flécaïnide 100 mg ainsi que des excipients.

Numéro d’autorisation

45711 (Swissmedic).

Où obtenez-vous le Tambocor ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages à 20 et 100 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, CH-8602 Wangen-Brüttisellen.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 12.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 19.04.2021
Publicité