Publicité

Toviaz®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Toviaz et quand doit-il être utilisé ?

Toviaz est ce qu’on appelle un antagoniste du récepteur muscarinique. Il est utilisé dans le traitement de la vessie hyperactive et des symptômes qui lui sont associés, tels que les mictions fréquentes, les besoins soudains et incontrôlables d’uriner (mictions impérieuses) ou les pertes involontaires d’urine (incontinence).

Toviaz exerce une action relaxante sur le muscle hyperactif de la vessie, ce qui permet d’augmenter la contenance de cette dernière, de retarder la survenue du besoin d’uriner et d’abaisser la fréquence des vidanges volontaires et involontaires de la vessie.

Toviaz s’utilise sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Toviaz contient du lactose. Si vous présentez une intolérance connue à certains sucres, ne prenez donc Toviaz qu’après en avoir discuté avec votre médecin.

L’utilisation d’un médicament mal choisi ou dosé de façon incorrecte peut provoquer des complications. Ne prenez par conséquent jamais ce médicament pour traiter une autre maladie et ne le remettez en aucun cas à une tierce personne.

Quand Toviaz ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas prendre Toviaz si vous présentez une hypersensibilité (allergie) à l’une des substances contenues dans le médicament, aux cacahuètes ou au soja. Toviaz ne doit pas non plus être pris en cas de rétention urinaire, de ralentissement de la vidange de l’estomac, de distension aiguë du côlon, de problèmes graves du foie, de maladie inflammatoire sévère des intestins (colite ulcéreuse), de faiblesse musculaire due à un trouble immunologique (myasthénie grave) ou d’augmentation non traitée de la tension intraoculaire (glaucome, en particulier glaucome à angle aigu).

Si vous souffrez d’une maladie grave des reins ou du foie, Toviaz ne doit pas être pris en association avec certains médicaments. Veuillez informer votre médecin si vous prenez encore d’autres médicaments.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Toviaz ?

Il convient d’exclure les causes organiques de l’incontinence et de l’augmentation de la fréquence des mictions avant de commencer un traitement par Toviaz.

Informez votre médecin si vous présentez l’un des problèmes suivants, voire plusieurs:

– affection de la prostate et autres maladies des voies urinaires inférieures freinant l’écoulement de l’urine;

– maladie obstructive du tube digestif, comme p.ex. un rétrécissement du pylore, le lieu de passage des aliments de l’estomac vers le duodénum;

– risque de trouble de la motilité gastro-intestinale;

– hernie diaphragmatique;

– maladies rénales;

– maladies du foie;

– maladies des nerfs (neuropathies);

– si vous êtes traité/e pour une maladie de l’œil appelée glaucome à angle aigu;

– maladies cardiaques.

Si un gonflement de la peau ou des muqueuses (angiœdème) survient pendant la prise de Toviaz, vous devez immédiatement arrêter Toviaz et consulter sans délai votre médecin.

Toviaz contient du lactose. Si vous souffrez d’une intolérance au lactose, vous devriez contacter votre médecin et l’en informer avant de prendre Toviaz.

La prise simultanée de Toviaz avec d’autres médicaments peut entraîner des interactions. L’effet de Toviaz et/ou de l’autre médicament peut être renforcé ou affaibli et/ou des effets secondaires peuvent être favorisés. Ces interactions peuvent se produire avec toute une série de médicaments différents et des ajustements de la dose sont en partie nécessaires. Il est donc très important que vous informiez votre médecin ou votre pharmacien/ne avant la prise de tout autre médicament (y compris ceux en vente libre) pendant votre traitement par Toviaz.

Les médicaments suivants peuvent renforcer ou affaiblir les effets de Toviaz: les médicaments contre la dépression, les médicaments contre la maladie de Parkinson, certains médicaments antiépileptiques, certains médicaments utilisés pour traiter les nausées et les troubles de la vidange de l’estomac (p.ex. Paspertin), les médicaments prescrits contre le VIH de même que certains antibiotiques (médicaments contre les infections) et antifongiques (contre les champignons).

Éviter soigneusement d’ingérer du jus de pamplemousse en prenant ce médicament.

Comme ce médicament peut provoquer des troubles de la vision de près et qu’il peut altérer le temps de réaction (par une somnolence et des vertiges), il peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines !

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, si vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication !).

Toviaz peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Vous ne devez pas prendre Toviaz si vous êtes enceinte, si vous souhaitez le devenir ou si vous allaitez. Si vous prenez Toviaz et que vous êtes en âge de procréer, vous devez prendre soin d’utiliser une méthode contraceptive fiable.

Comment utiliser Toviaz ?

A moins que le médecin ne l’ait prescrit différemment, il faut prendre un comprimé retard de 4 mg une fois par jour. Selon votre réponse au médicament, il se peut que votre médecin augmente la dose jusqu’à 8 mg par jour. Vous pouvez prendre les comprimés retard aussi bien avec les repas ou en dehors. Il faut cependant éviter le jus de pamplemousse car il peut modifier les effets du médicament. Le comprimé retard doit dans tous les cas être avalé entier, c’est-à-dire sans être brisé, et il ne doit pas être mâché.

Conformez-vous à la prescription du médecin car il a ajusté la prescription et le dosage à votre situation particulière. Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Si vous oubliez de prendre un comprimé, rattrapez votre oubli dès que vous vous en apercevez mais ne prenez pas plus d’un comprimé par jour. Ne prenez pas une double dose pour compenser la dose oubliée.

Comme on ne dispose d’aucune expérience clinique avec les enfants, ce médicament ne doit pas être utilisé chez ce groupe de patients.

Quels effets secondaires Toviaz peut-il provoquer ?

Les effets secondaires suivants peuvent survenir lors de la prise/utilisation de Toviaz:

Très fréquents: sécheresse de la bouche.

Fréquents: maux de tête, constipation, insomnie, vertiges, douleurs abdominales, yeux secs, douleurs lors des mictions, infections urinaires, douleurs dans le haut et le bas ventre, troubles de l’estomac, diarrhées, nausées et gorge sèche.

Occasionnels: somnolence, troubles du sens du goût, vertiges rotatoires, trouble de la vision éruption cutanée, peau sèche prurit, ballonnements, difficultés à vider complètement la vessie, mise en route retardée de la miction, fatigue, palpitations cardiaques, accélération du pouls, toux, nez sec et maux de gorge.

Rares: œdème de Quincke (gonflement des paupières, des lèvres et de la langue, ou visage tuméfié), urticaire.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

À conserver à une température ne dépassant pas 25 °C. Conserver dans son emballage d’origine pour le protéger de l’humidité. Conserver hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Si votre médecin vous prescrit d’interrompre le traitement, il faut rapporter tous les comprimés retard Toviaz non utilisés à votre médecin ou votre pharmacien.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Toviaz ?

1 comprimé retard bleu clair, ovale qui porte les lettres «FS» gravées sur une face contient comme principe actif 4 mg de fumarate de fésotérodine et comme excipients xylitol, lactose, cellulose microcristalline, hypromellose, dibéhénate de glycérol, alcool polyvinylique, macrogol, talc, lécithine de soja, colorants: oxyde de titane (E171) et carmin d’indigo (E132).

1 comprimé retard bleu, ovale qui porte les lettres «FT» gravées sur une face contient comme principe actif 8 mg de fumarate de fésotérodine, et comme excipients xylitol, lactose, cellulose microcristalline, hypromellose, dibéhénate de glycérol, alcool polyvinylique, macrogol, talc, lécithine de soja, colorants: oxyde de titane (E171) et carmin d’indigo (E132).

Numéro d’autorisation

58743 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Toviaz ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Toviaz Comprimés retard 4 mg: emballages blister de 14 ou 84 comprimés.

Toviaz Comprimés retard 8 mg: emballages blister de 14 ou 84 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

Pfizer AG, Zürich.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en avril 2014 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 24.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.04.2021
Publicité
-----------------------
Lire aussi sur Creapharma