Publicité

Vimpat® Comprimés pelliculés/sirop

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que VIMPAT et quand doit-il être utilisé ?

VIMPAT est utilisé sur ordonnance médicale pour traiter l’épilepsie.

VIMPAT est indiqué dans le traitement des crises focales avec ou sans généralisation secondaire chez des patients adultes, adolescents et enfants à partir de 4 ans souffrant d’épilepsie.

VIMPAT peut être utilisé seul ou en association avec d’autres médicaments antiépileptiques.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

VIMPAT sirop contient 8,4 g de glucides utilisables par dose unique maximale (30 ml), ce qui correspond à une valeur énergétique de 25,6 kcal. Ceci est à prendre en compte chez les patients diabétiques.

Quand VIMPAT ne doit-il pas être utilisé ?

Ne prenez pas VIMPAT comprimés pelliculés ou sirop

– si vous êtes allergique (hypersensible) au lacosamide ou à l’un des excipients.

– si vous souffrez d’un certain type de trouble du rythme cardiaque (bloc auriculo-ventriculaire du 2e ou 3e degré).

Ne prenez pas VIMPAT si l’une des situations mentionnés ci-dessus vous concerne. En cas de doute, parlez-en avec votre médecin avant de prendre ce médicament.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de VIMPAT ?

Si vous avez des idées autodestructrices ou suicidaires, contactez immédiatement votre médecin.

Veuillez informer votre médecin:

– si vous avez des troubles cardiaques qui modifient le rythme cardiaque et si vous avez fréquemment un rythme cardiaque très lent, rapide ou irrégulier (par ex. bloc auriculo-ventriculaire, fibrillation auriculaire ou flutter auriculaire).

– si vous souffrez d’une maladie cardiaque sévère (par ex. insuffisance cardiaque) ou si vous avez déjà eu un infarctus du myocarde.

– si vous avez souvent des vertiges ou si vous tombez.

VIMPAT peut provoquer des sensations vertigineuses qui aggravent le risque de survenue de blessures ou de chutes accidentelles. Vous devriez donc être particulièrement prudent jusqu’à ce que vous soyez habitué aux effets possibles du médicament.

Prise de VIMPAT en même temps que d’autres médicaments

Veuillez informer votre médecin si vous:

– prenez des médicaments susceptibles de causer une anomalie de l’ECG (électrocardiogramme) appelée allongement de l’espace PR, par exemple des médicaments utilisés pour traiter certains types d’irrégularité du rythme cardiaque ou d’insuffisance cardiaque. Si vous n’êtes pas sûr que les médicaments que vous prenez puissent avoir cet effet, parlez-en avec votre médecin.

Veuillez également informer votre médecin si vous prenez l’un des médicaments suivants, car ceux-ci peuvent renforcer ou diminuer l’action de VIMPAT dans l’organisme:

– médicaments contre les infections fongiques comme le fluconazole, l’itraconazole ou le kétoconazole;

– médicaments contre le VIH comme le ritonavir;

– antibiotiques comme la clarithromycine ou la rifampicine;

– médicaments de phytothérapie qui contiennent du millepertuis pour traiter des états anxieux légers ou des dépressions légères.

Enfants de moins de 4 ans

VIMPAT ne doit pas être administré à des enfants de moins de 4 ans.

VIMPAT sirop contient du parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E219), qui peut être responsable de réactions allergiques, éventuellement retardées.

1 ml de sirop contient 187 mg de sorbitol (E420). Le sorbitol est une source de fructose. Si votre médecin vous a informé(e) que vous (ou votre enfant) présentiez une intolérance à certains sucres ou si vous (ou votre enfant) avez été diagnostiqué(e) avec une intolérance héréditaire au fructose (IHF), un trouble génétique rare caractérisé par l’incapacité à décomposer le fructose, parlez-en à votre médecin avant que vous (ou votre enfant) ne preniez ou ne receviez ce médicament. Le sorbitol peut causer une gêne gastro-intestinale et un effet laxatif léger.

VIMPAT sirop contient 0,032 mg d’aspartam par ml. L’aspartam est une source de phénylalanine. Il peut être dangereux si vous souffrez d’une phénylcétonurie (PCU), une maladie génétique rare caractérisée par l’accumulation de phénylalanine ne pouvant être éliminée correctement.

VIMPAT sirop contient 1,49 mg de sodium (composant principal du sel de cuisine/table) par ml. Cela équivaut à 0,07% de l’apport alimentaire quotidien maximal recommandé de sodium pour un adulte.

Pendant le traitement par VIMPAT, la consommation d’alcool est déconseillée car VIMPAT peut entraîner de la fatigue et des sensations vertigineuses. L’alcool peut renforcer ces effets.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines !

VIMPAT peut être pris en même temps que des contraceptifs oraux.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie

– vous êtes allergique

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication !).

VIMPAT peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin avant de prendre ce médicament. Votre médecin décidera si vous devez prendre VIMPAT ou non.

Il n’est pas recommandé de prendre VIMPAT si vous êtes enceinte car les effets de VIMPAT sur la grossesse et l’enfant à naître ne sont pas connus.

Il n’est pas recommandé d’allaiter votre enfant pendant le traitement par VIMPAT dans la mesure où il n’a pas été établi si VIMPAT passe dans le lait maternel. Si vous allaitez, veuillez en informer votre médecin immédiatement. Votre médecin décidera si vous devez prendre VIMPAT ou non.

Des études ont montré un risque accru de malformations congénitales chez les enfants dont les mères avaient pris des médicaments antiépileptiques. Cependant vous ne devez pas arrêter le traitement sans avoir consulté votre médecin au préalable car ceci pourrait aggraver vos crises, ce qui peut également nuire à votre enfant.

Comment utiliser VIMPAT ?

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Posologie

VIMPAT doit être pris deux fois par jour, une fois le matin et une fois le soir, à peu près à la même heure chaque jour.

En règle générale, vous commencez le traitement avec une faible dose que le médecin augmentera progressivement durant quelques semaines. Dès que vous avez atteint la dose optimale pour vous (dite « dose d’entretien »), vous poursuivrez votre traitement avec cette dose d’entretien. VIMPAT est un traitement de longue durée. Prenez VIMPAT jusqu’à ce que votre médecin vous demande de l’arrêter.

Comprimés pelliculés:

Adolescents et enfants à partir de 50 kg de poids corporel et adultes

Lorsque vous prenez VIMPAT comprimés pelliculés seul:

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de 50 mg deux fois par jour.

Votre médecin peut aussi prescrire une dose initiale de 100 mg de VIMPAT deux fois par jour.

Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 50 mg par semaine, jusqu’à ce que vous atteigniez la dose d’entretien de 100 à 300 mg deux fois par jour.

Lorsque vous prenez VIMPAT comprimés pelliculés en association avec d’autres médicaments antiépileptiques

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de deux fois 50 mg par jour.

Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 50 mg par semaine, jusqu’à ce que vous atteigniez la dose d’entretien de 100 à 200 mg deux fois par jour.

Si vous pesez 50 kg ou plus, votre médecin pourra décider de commencer le traitement par VIMPAT par une dose unique de 200 mg (dite « dose de charge »). Dans ce cas, vous débuteriez le traitement avec votre dose d’entretien régulière 12 heures plus tard.

Enfants (à partir de 4 ans) et adolescents pesant moins de 50 kg

La posologie est déterminée en fonction du poids corporel. Le traitement est habituellement commencé avec VIMPAT sirop, en attendant que les enfants/adolescents soient capables d’avaler des comprimés pour passer aux comprimés, et que les différents dosages des comprimés permettent d’administrer la dose adaptée. Le médecin prescrira la forme de préparation la plus adaptée.

Comment prendre VIMPAT comprimés pelliculés ?

Vous devriez avaler les comprimés pelliculés de VIMPAT avec un verre d’eau. Vous pouvez prendre VIMPAT comprimés pelliculés pendant ou en dehors des repas.

Les comprimés pelliculés de VIMPAT ne doivent pas être divisés.

Sirop

Veuillez utiliser le gobelet doseur fourni dans l’emballage pour mesurer la dose.

Adolescents et enfants à partir de 50 kg de poids corporel et adultes

Lorsque vous prenez VIMPAT sirop seul:

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de 50 mg (5 ml) deux fois par jour.

Votre médecin peut aussi prescrire une dose initiale de 100 mg (10 ml) de VIMPAT deux fois par jour.

Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 50 mg (5 ml) par semaine, jusqu’à ce que vous atteigniez la dose d’entretien de 100 mg (10 ml) à 300 mg (30 ml) deux fois par jour.

Lorsque vous prenez VIMPAT sirop en association avec d’autres médicaments antiépileptiques:

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de 50 mg (5 ml) deux fois par jour. Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 50 mg (5 ml) par semaine, jusqu’à ce que vous atteigniez la dose d’entretien de 100 mg (10 ml) à 200 mg (20 ml) deux fois par jour.

Si vous pesez 50 kg ou plus, votre médecin pourra décider de commencer le traitement par VIMPAT par une dose unique de 200 mg (20 ml) (dite « dose de charge »). Dans ce cas, vous poursuivrez le traitement avec votre dose d’entretien régulière 12 heures plus tard.

Si vous souffrez de troubles de la fonction rénale ou hépatique, votre médecin peut vous prescrire une autre posologie.

Enfants (à partir de 4 ans) et adolescents de moins de 50 kg

Veuillez utiliser la seringue fournie dans l’emballage pour mesurer la dose.

Votre médecin déterminera la posologie de VIMPAT en fonction de votre poids corporel. En règle générale, vous commencerez le traitement avec le sirop, en attendant que vous soyez capable d’avaler des comprimés pour passer aux comprimés et que les différents dosages des comprimés permettent d’administrer la dose adaptée. Votre médecin vous prescrira la forme la mieux adaptée à votre cas.

Lorsque vous prenez VIMPAT sirop seul:

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de 1 mg (0,1 ml) par kilogramme (kg) de poids corporel deux fois par jour. Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 1 mg (0,1 ml) par kg de poids corporel chaque semaine, jusqu’à ce que vous ayez atteint la dose d’entretien. La dose maximale recommandée pour les enfants pesant moins de 40 kg est de 6 mg (0,6 ml) par kg de poids corporel deux fois par jour.

La dose maximale recommandée pour les enfants ayant un poids de 40 kg à moins de 50 kg est de 5 mg (0,5 ml) par kg de poids corporel deux fois par jour. Vous trouverez un tableau posologique ci-dessous.

Si vous prenez VIMPAT seul: Uniquement à titre d’information – votre médecin déterminera la dose la mieux adaptée à votre cas.

Dose à prendre deux fois par jour pour les enfants à partir de 4 ans pesant moins de 40 kg:

Dose à prendre deux fois par jour pour les enfants et adolescents à partir de 4 ans ayant un poids corporel de 40 kg à moins de 50 kg:

Lorsque vous prenez VIMPAT sirop en association avec d’autres médicaments antiépileptiques:

Chez les enfants à partir de 4 ans pesant moins de 20 kg:

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de 1 mg (0,1 ml) par kilogramme (kg) de poids corporel deux fois par jour. Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 1 mg (0,1 ml) par kg de poids corporel chaque semaine, jusqu’à ce que vous ayez atteint la dose d’entretien.

La dose maximale recommandée est de 6 mg (0,6 ml) par kg de poids corporel deux fois par jour. Vous trouverez un tableau posologique ci-dessous.

Lorsque vous prenez VIMPAT en association avec d’autres médicaments antiépileptiques – enfants à partir de 4 ans pesant moins de 20 kg : Uniquement à titre d’information – votre médecin déterminera la dose la mieux adaptée à votre cas.

Dose à prendre deux fois par jour pour les enfants à partir de 4 ans pesant moins de 20 kg:

Chez les enfants à partir de 4 ans ayant un poids corporel de 20 kg à moins de 30 kg:

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de 1 mg (0,1 ml) par kilogramme (kg) de poids corporel deux fois par jour. Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 1 mg (0,1 ml) par kg de poids corporel chaque semaine, jusqu’à ce que vous ayez atteint la dose d’entretien. La dose maximale recommandée est de 5 mg (0,5 ml) par kg de poids corporel deux fois par jour. Vous trouverez un tableau posologique ci-dessous.

Lorsque vous prenez VIMPAT en association avec d’autres médicaments antiépileptiques – enfants et adolescents ayant un poids corporel de 20 kg à moins de 30 kg : Uniquement à titre d’information – votre médecin déterminera la dose la mieux adaptée à votre cas:

Dose à prendre deux fois par jour pour les enfants et adolescents à partir de 4 ans ayant un poids corporel de 20 kg à moins de 30 kg :

Chez les enfants à partir de 4 ans ayant un poids corporel de 30 kg à moins de 50 kg:

La dose initiale habituelle de VIMPAT est de 1 mg (0,1 ml) par kilogramme (kg) de poids corporel deux fois par jour. Votre médecin pourra éventuellement augmenter la dose que vous prenez deux fois par jour de 1 mg (0,1 ml) par kg de poids corporel chaque semaine, jusqu’à ce que vous ayez atteint la dose d’entretien. La dose maximale recommandée est de 4 mg (0,4 ml) par kg de poids corporel deux fois par jour. Vous trouverez un tableau posologique ci-dessous.

Lorsque vous prenez VIMPAT en association avec d’autres médicaments antiépileptiques – enfants et adolescents ayant un poids de 30 kg à moins de 50 kg : Uniquement à titre d’information – votre médecin déterminera la dose la mieux adaptée à votre cas.

Dose à prendre deux fois par jour pour les enfants et adolescents à partir de 4 ans ayant un poids corporel de 30 kg et moins de 50 kg :

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Comment prendre VIMAT sirop ?

Mode d’emploi: Gobelet doseur

Adolescents et enfants à partir de 50 kg et adultes

– Utilisez le gobelet doseur qui est fourni dans l’emballage.

1.Agitez bien le flacon avant utilisation.

2.Remplissez le gobelet doseur jusqu’à la graduation correspondant à la dose qui vous a été prescrite. Chaque graduation du gobelet doseur correspond à 50 mg (5 ml); (par. ex., deux graduations correspondent à 100 mg; 10 ml).

3.Avalez le sirop

4.Buvez ensuite un peu d’eau.

Mode d’emploi: Seringue pour administration orale

Votre médecin vous montrera, avant la première utilisation, comme utiliser la seringue.

Si vous avez la moindre question, veuillez recontacter votre médecin ou votre pharmacien.

Enfants et adolescents de moins de 50 kg

– Utilisez la seringue avec l’adaptateur fourni dans l’emballage.

Agitez bien le flacon avant utilisation.

Pour ouvrir le flacon, appuyez sur le bouchon en le tournant en même temps dans le sens contraire des aiguilles d’une montre (Figure 1).

Les étapes suivantes s’appliquent à la première prise de VIMPAT:

– Enlevez l’adaptateur de la seringue pour administration orale (Figure 2).

– Insérez l’adaptateur dans le haut du flacon (Figure 3). Assurez-vous que l’adaptateur est bien fixé dans l’ouverture. Vous ne devez pas le retirer après l’utilisation.

Les étapes suivantes s’appliquent à toutes les prises de VIMPAT:

– Insérez la seringue pour administration orale dans l’ouverture de l’adaptateur (Figure 4).

– Retournez le flacon (Figure 5).

Tenez le flacon tête en bas d’une main et utilisez l’autre main pour remplir la seringue pour administration orale.

– Tirez le piston de la seringue vers le bas de sorte qu’un peu de liquide coule dans la seringue pour administration orale (Figure 6).

– Poussez le piston de la seringue vers le haut pour éliminer d’éventuelles bulles d’air de la seringue (Figure 7).

– Tirez ensuite le piston de la seringue à nouveau vers le bas jusqu’à la graduation en millilitre (ml), qui correspond à la dose prescrite par votre médecin (Figure 8).

– Retournez le flacon tête en haut (Figure 9).

– Retirez la seringue pour administration orale de l’adaptateur (Figure 10).

Vous avez le choix entre deux possibilités pour prendre le sirop:

– soit vous videz le contenu de la seringue pour administration orale dans un verre rempli d’un peu d’eau. Pour ce faire, vous devez pousser le piston de la seringue jusqu’à la butée (Figure 11). Vous devez alors boire toute l’eau (ajoutez juste la quantité nécessaire pour faciliter la prise).

Ou vous buvez le sirop pur directement de la seringue pour administration orale (Figure 12) – vous devez boire la totalité du contenu de la seringue.

– Refermez le flacon avec le bouchon à vis (vous pouvez laisser l’adaptateur en place).

– Rincez la seringue pour administration orale à l’eau pure sans aucun additif (Figure 13).

Si vous avez pris plus de VIMPAT que vous n’auriez dû

Contactez immédiatement votre médecin si vous avez pris plus de VIMPAT que vous n’auriez dû. Ne conduisez pas de véhicule.

Vous pouvez ressentir les troubles suivants:

– Vertiges,

– Nausées ou vomissements,

– Crises d’épilepsie,

– Problèmes cardiaques (par ex. rythme cardiaque trop lent, trop rapide ou irrégulier),

– Coma ou chute de la tension artérielle avec battement de cœur rapide et transpiration.

Si vous avez oublié de prendre VIMPAT

– Si moins de 6 heures se sont écoulées après l’heure habituelle de la prise, prenez-là dès que vous vous en rendez compte.

– Si plus de 6 heures se sont écoulées, ne prenez pas la dose oubliée. Prenez plutôt la dose suivante de VIMPAT au moment prévu.

– Ne prenez pas de double dose si vous avez oublié de prendre la dose précédente.

Si vous voulez arrêter de prendre VIMPAT

– Vous ne devez jamais arrêter VIMPAT sans en parler à votre médecin, car vos crises épileptiques pourraient réapparaître ou votre état pourrait s’aggraver.

– Si votre médecin décide d’arrêter votre traitement par VIMPAT, il vous expliquera en détail comment diminuer la dose progressivement.

Si vous avez d’autres questions sur la prise de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou pharmacien.

L’utilisation et la sécurité de VIMPAT n’ont pas été établies à ce jour pour les enfants de moins de 4 ans.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires VIMPAT peut-il provoquer ?

Comme tous les médicaments, VIMPAT peut provoquer des effets secondaires.

Très fréquent (concerne plus d’un utilisateur sur 10)

– Vertiges

– Maux de tête

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

– Troubles de l’équilibre, troubles de la mémoire (oublis), somnolence, tremblements (tremor), difficultés à penser ou à trouver ses mots, mouvements oculaires rapides et incontrôlables (nystagmus)

– Sensations ou sensibilité réduites (hypoesthésie), difficulté à articuler

– Sensations perturbées (paresthésies)

– Vision double (diplopie)

– Vision trouble

– Sensation de rotation (vertiges)

– Acouphènes tels que bourdonnements, tintements ou sifflements

– Nausées

– Vomissements, constipations, flatulences, troubles digestifs, sécheresse de la bouche

– Diarrhée

– Démangeaisons

– Éruptions cutanées

– Chutes

– Ecchymose

– Fatigue, difficultés à marcher, fatigue inhabituelle et faiblesse (asthénie)

– Irritabilité

– Dépression

– Confusion

– Troubles du sommeil, insomnie

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

– Perte de conscience (syncope)

– Troubles de la coordination

– Troubles de l’attention

– Fréquence cardiaque lente

– Troubles de la conduction cardiaque

– Sensation exagérée de bien-être

– Anomalies des tests biologiques hépatiques

– Urticaire

– Spasmes musculaires

– Sentiment d’ivresse

– Tentative de suicide

– Pensées suicidaires

– Pensées inhabituelles et/ou perte du sens de la réalité

– Hallucinations

– Agressivité

– Agitation

– défaut de mouvement

Fréquence inconnue (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

– Pouls anormalement rapide (tachyarythmie ventriculaire)

– Diminution importante d’un certain type de globules blancs (agranulocytose)

– Palpitations, rythme cardiaque irrégulier ou rapide

– Lésions hépatiques

– Réactions allergiques dues à la prise du médicament (y compris de fortes réactions allergiques telles qu’un gonflement du visage, du pharynx, des mains, des pieds, des chevilles et de la partie inférieure des jambes (angioœdème)), pouvant être associées à une augmentation du nombre de globules blancs (éosinophilie) (syndrome DRESS)

– Réactions cutanées graves associées au décollement de la peau sur plus de 30% de la surface corporelle (nécrose épidermique toxique)

– Éruption cutanée étendue avec ampoules et desquamation de la peau, surtout autour de la bouche, du nez, des yeux et de la région génitale (syndrome de Stevens-Johnson)

– Crises (y compris les crises d’épilepsie)

Effets indésirables supplémentaires chez les enfants

Fréquent (concerne 1 à 10 enfants sur 100)

– Nez qui coule;

– Fièvre;

– Pharyngite;

– Perte d’appétit.

Occasionnel (concerne 1 à 10 enfants sur 1000)

– Somnolence ou perte d’énergie (léthargie).

Fréquence inconnue (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

– Changements du comportement, comportement étrange.

Si vous constatez une éruption cutanée ou un autre des symptômes cutanés mentionnés, contactez immédiatement votre médecin.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Délai d’utilisation après ouverture

Utilisez VIMPAT sirop dans les 2 mois après l’ouverture et éliminez le reste.

Les médicaments ne doivent pas être jetés aux eaux usées ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu’il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l’environnement.

Remarques concernant le stockage

Conserver le médicament hors de portée des enfants et à 15-30°C.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient VIMPAT ?

Principes actifs

Comprimés pelliculés:

1 comprimé pelliculé contient 50 mg, 100 mg, 150 mg ou 200 mg de lacosamide.

Sirop:

1 ml de sirop contient 10 mg de lacosamide

Excipients

Comprimés pelliculés:

Noyau du comprimé

cellulose microcristalline, hydroxypropylcellulose faiblement substituée, cellulose microcristalline silicifiée, crospovidone, stéarate de magnésium, hydroxypropylcellulose.

Dans le pelliculage

alcool polyvinylique, Macrogol 3350, talc, dioxyde de titane (E171), en outre:

Comprimé à 50 mg: oxyde de fer rouge et noir (E172), indigotine (E132)

Comprimé à 100 mg : oxyde de fer jaune (E172)

Comprimé à 150 mg: oxyde de fer jaune, rouge et noir (E172)

Comprimé à 200 mg: indigotine (E132)

Sirop:

glycérol (E422), carmellose sodique, sorbitol (E420), Macrogol 4000, chlorure de sodium, acide citrique, acésulfame potassique (E950), parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E219), aspartam (E951), arôme (fraise), eau purifiée.

Numéro d’autorisation

59002, 59003 (Swissmedic).

Où obtenez-vous VIMPAT ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

VIMPAT comprimés pelliculés 50 mg sont disponibles en boîtes de 14 comprimés pelliculés.

VIMPAT comprimés pelliculés 100 mg, 150 mg, 200 mg sont disponibles en boîtes de 14, 56 et 168 (3× 56) comprimés pelliculés.

VIMPAT sirop 10 mg/ml: boîtes avec des flacons de 200 ml et gobelet doseur gradué (1 unité de graduation correspond à 50 mg (5 ml)) et une seringue pour administration orale avec adaptateur (10 ml, graduation par paliers de 0,25 ml, 1 ml correspond à 10 mg) pour préparer les doses à prendre.

Titulaire de l’autorisation

UCB-Pharma SA, Bulle.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 30.11.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 2ème mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique. 
Mise à jour 1 (juin 2021).
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.11.2021
Publicité