Accueil » Plantes médicinales » Cynorhodon ou Eglantier

Cynorhodon ou Eglantier

Résumé

Plante médicinale riche en vitamine C utilisée pour soigner et prévenir les refroidissements, se présente en général sous forme de tisanes (infusion).
Utilisée également en poudre pour soigner l’arthrose.

Cynorhodon
Noms

Nom(s) français: Cynorhodon (nom en Suisse) ou cynorrhodon (nom en Suisse), églantier, églantine ou fruit d’églantier (nom en France)
Nom scientifique: Rosa canina
Nom anglais: wild rose, Briar Rose
Nom allemand: Hagebutte, Hundsrose
Nom italien: rosa canina, rosa selvatica
Nom portugais: rosa canina

Famille

Rosaceae (Rosacées)

Constituants

– Vitamine C
– Vitamines B
– Tanins
– Flavonoïdes

Parties utilisées

– Faux fruits d’églantier (cynorhodon)

​Effets

– Action sur le système immunitaire grâce à la vitamine C, action anti-inflammatoire (effet de la poudre de cynorhodon)

Indications
grippe

– Lors d’hypovitaminose C (le cynorhodon est riche en vitamine C), contre les refroidissements (effet préventif dû à la vitamine C)

Préparations utilisées : tisane (infusion) de cynorhodon
Cynorhodon - contre l'arthrose
En cas de douleurs rhumatismales et plus particulièrement contre l’arthrose (l’effet serait prouvé par des études cliniques) ou en cas de mal de dos (>> lire la news ci-dessous).

Préparations utilisées : poudre ou capsules de cynorodon

Effets secondaires

Aucun connu (à notre avis)

Contre-indication

Aucune connue (à notre avis)

Interactions

Aucune connue (à notre avis)

Noms des préparations

En Suisse:
– En tisane dans la gamme *Sidroga® : Sidroga® contre les Refroidissements en vente en pharmacie. En vente en grandes surfaces sous forme de sachets pour faire des infusions de cynorhodon (notre photo).
– En poudre ou capsules dans Litozin®.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)
Cynorhodon - Tisane de cynorhodon

– Tisane de cynorhodon (infusion de cynorhodon) [contre les refroidissements ou l’hypovitaminose]

– Décoction de cynorhodon [contre les refroidissements]

– Vin de cynorhodon [attention, contient de l’alcool, contre les refroidissements]

– Sirop de cynorhodon

– Poudre de cynorhodon ou capsule de cynorhodon [contre l’arthrose, les maux de dos,…]

– Teinture de cynorhodon (Recette : 4 grammes de faux fruits d’églantier dans 100 ml d’eau, chauffez à ébullition l’eau froide et les faux fruits, laissez encore bouillir 20 minutes après ébullition) [contre les refroidissements ou l’hypovitaminose]

Cynorhodon

Où pousse le cynorhodon ?

On peut trouver le cynorhodon en Europe (France, Suisse, Belgique) assez fréquemment dans la nature.

​Remarques

– En Suisse, on appelle habituellement cynorhodon la plante entière d’églantier, en fait il s’agit d’un abus de language ou d’un helvétisme (mot suisse), car le cynorhodon est en réalité le nom donné au faux fruit de l’églantier.
Toutefois en France on parle plus souvent de tisane d’églantier, alors qu’en Suisse on parle de tisane de cynorhodon (en pensant à la tisane de la partie utilisée de l’églantier soit le fruit), dans ce dernier cas ce n’est pas un abus de langage mais une précision de language.

– En tisane ou en infusion les faux fruits de cynorhodon ou d’églantier sont de saveur très agréable, cela joint l’utile à l’agréable.

– Cette plante est très recommandée pendant les saisons froides en prévention ou en traitement des refroidissements et d’autres infections, notamment grâce à la teneur élevée en vitamine C.

– Remarquons finalement que c’est avec cette plante que les enfants farceurs peuvent faire de la poudre de poil à gratter et ennuyer jeunes ou moins jeunes !

NEWS – ACTUALITE
Le cynorhodon, un fruit efficace – Soulage en cas de rhumatisme inflammatoire et de douleurs au dos

cynhorodon-uneBAD SCHWALBACH – Lors du congrès annuel de la Ligue européenne contre le rhumatisme (EULAR) à Barcelone, les résultats de nouvelles études sur le cynorhodon ont été présentés. Madame le Professeur, Dr Sigrun Chrubasik, de l’université de Fribourg-en-Brisgau a présenté des nouveautés intéressantes à ce public de spécialistes.

On connaît depuis des années les propriétés anti-inflammatoires et antalgiques du cynorhodon en cas d’arthrose. Une équipe médicale de l’Hôpital universitaire Charité à Berlin a prouvé que le cynorhodon est aussi indiqué comme traitement d’appoint en cas de rhumatisme inflammatoire. Lors d’une étude en double aveugle, 89 patients ont été traités pendant 6 mois soit avec 5 g de poudre de cynorhodon en provenance du Danemark ou avec un placebo (substance inactive). Alors que l’état de ces derniers s’est détérioré, les médecins ont observé une nette amélioration grâce à la prise de cynorhodon.

Amélioration sensible

Un groupe de travail de l’université de Fribourg a présenté les résultats d’une étude pilote effectuée sur 152 patients avec des douleurs au dos chroniques. Tous les paramètres mesurés se sont améliorés de même façon, tant chez les patients souffrant de douleurs au dos non spécifiques que chez les patients avec douleurs articulaires dominantes. Lors de fortes douleurs, une prise de 10g de poudre de cynorhodon par jour est nécessaire; cette dose peut cependant être réduite selon l’évolution à 5 g ou moins. Après 4 mois et demi, les douleurs ou invalidités étaient réduites de plus de la moitié chez 60% des patients.

Le traitement d’appoint naturel demande de la patience. Le cynorhodon ne doit en aucun cas être pris en remplacement des médicaments anti-inflammatoires, mais toujours en accompagnement ou à la place des antidouleurs synthétiques.

Source : ATS (OTS), 28 janvier 2008

Thèmes




Dernières news