Accueil » Plantes médicinales » Poivre de Cayenne (piment)

Poivre de Cayenne (piment)

Résumé

Plante médicinale hyperémiante utilisée en usage externe lors d’affections rhumatismales, se présente souvent sous forme de pommade, emplâtre ou en compresse.

Piment - Capsicum frutescens
Noms

Noms français: Poivre de Cayenne, piment, piment de Cayenne
Nom scientifique: Capsicum annuum L. (anciennement appelé Capsicum frutescens L.)
Nom anglais: Cayenne pepper, Capsicum, Chilli pepper, Cayenne
Nom allemand: Cayenne-Pfeffer, Chili
Nom italien: pepe di Cayennapeperoncino
Nom portugais: pimenta-malagueta
Nom espagnol: chilipimienta de Cayena, guindilla

Famille

Solanaceae (Solanacées)
Remarquons qu’il existe dans le monde plus de 1500 variétés du genre Capsicum.

Constituants

– Capsaïcine
– Huiles essentielles
– Vitamine C, A, E

Parties utilisées

– Fruits mûrs et séchés, parfois utilisé sous forme de fruits frais

Effets

Usage externe :
– Hyperémiant, anti-prurit

Usage interne :
– Stimulant des sécrétions gastro-intestinales

Effet de la capsaïcine:
En usage externe la capsaïcine est absorbée par la peau et se lie à des récepteurs spécifiques qui agissent pour diminuer une substance responsable de transmettre la douleur au cerveau. De façon indirecte la capsaïcine agit comme antidouleur.

Indications

Usage externe (pommades, teintures, compresse chaude, emplâtre), pour les pommades : concentration en capsaïcine d’environ 0.01% à 0.025% :
– Rhumatismes : douleurs musculaires surtout aiguës, arthrite, polyarthrite rhumatoïde, arthrose, fibromyalgie
Mal de dos
– Prurit
– Démangeaisons
Zona

En usage interne :
– Problèmes gastro-intestinaux, maladie du voyageur (nausée), diabète (selon une recherche de l’Université de Ulsan en Corée du Sud, parution en 2009), parfois utilisé contre l’hypertension, surpoids et obésité (selon une étude parue en 2015, lire sous Remarques également)

Effets secondaires

Usage interne :
Diarrhée, problèmes gastro-intestinaux

Usage externe :
Rougeur, allergie, irritations, brûlures. Ces effets secondaires apparaissent souvent pendant les premières applications puis diminuent avec le temps. Si ces rougeurs et irritations perdurent, il est conseillé d’arrêter le traitement à base de poivre de Cayenne.

Contre-indication

Allergie à cette plante, en usage interne: hémorroïdes, hypertension, gastrite (ulcères).

Interactions

Aucune connue (à notre avis).

Noms des préparations

En Suisse :
En usage externe : en pommade, préparée par le pharmacien (préparation magistrale sur prescription médicale), en emplâtre comme dans *Isola® Capsicum N (avec effet chauffant efficace lors d’affections rhumatismales).

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Compresse à base de piment

– Pommade de piment (par exemple préparée par le pharmacien) – souvent à appliquer 3 à 4 fois par jour

– Lotion de piment (pour usage externe)

– Teinture de piment (pour usage interne)

Limonade de piment (pour usage interne)

– Emplâtre de piment

Piment - Plante médicinale

Où pousse le piment ?

Le piment pousse dans des régions chaudes comme au Mexique et dans le reste de l’Amérique latine. Il est possible de la cultiver en Europe ou en Amérique du Nord (Québec par ex.), cette plante pousse surtout dans les régions subtropicales. A cultiver également en intérieur (appartement).
Actuellement les 2 principaux producteurs de poivre de Cayenne (l’espèce Capsicum annuum) sont l’Inde et la Chine.

Quand récolter les piments (fruits du poivre de Cayenne) ?

On récolte les piments en été, au moment où ils sont bien mûrs. Une fois récolté, faites les sécher à l’ombre. Cette plante peut mesurer de 1 à 1,5 m.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le piment

Piment - Poivre de Cayenne

Remarques

– L’utilisation de pommade à base de poivre de Cayenne, souvent préparée par le pharmacien sur prescription du médecin, peut s’avérer très efficace lors de rhumatisme et en particulier en cas de maux de dos (selon une étude clinique de 2006 réalisée au Canada). Pour préparer une pommade avec du piment, le pharmacien intègre du poivre de Cayenne en poudre ou en huile essentielle à une base pour pommade. Cette plante peut aussi être utilisée sous forme d’emplâtres ou de lotion huileuse.
La capsaïcine, principe actif du poivre de Cayenne qu’on trouve dans le fruit, est responsable de l’effet antidouleur lors de rhumatismes.
La durée conseillée d’un traitement en cas de rhumatismes comme l’arthrite est souvent de 6 à 8 semaines.

– Une étude parue fin 2009 de l’Université de Ulsan en Corée du Sud a montré que l’usage interne de poudre de piment a un effet favorable contre le diabète. Il s’agit là aussi de la substance capsaïcine qui aurait un effet médicinal.

– Piment et obésité, action sur le sentiment de satiété
Des chercheurs du Centre de Nutrition et de Maladies Gastro-intestinales de l’Université d’Adélaïde en Australie ont publié une étude en août 2015 dans la revue Plos ONE sur les effets du piment sur l’obésité. Les scientifiques australiens ont découvert qu’une alimentation riche en graisses pouvait perturber des récepteurs importants localisés dans l’estomac, qui envoient un signal de satiété au cerveau. Dans le détail ils ont étudié l’action d’une substance, la capsaïcine, présente dans le piment (par ex. dans l’espèce Capsicum frutescens L.) sur les récepteurs appelés TRPV1 localisés dans l’estomac.
Les scientifiques ont observé que l’estomac se dilate lorsqu’il est plein, ce qui active des signaux nerveux qui informent le cerveau qu’on a mangé en quantité suffisante (satiété). L’activation de ce processus se fait grâce aux récepteurs TRPV1, qui sont notamment activés par la capsaïcine, qu’on retrouve dans le piment. L’inhibition de ces récepteurs ou sa désensibilisation par des aliments gras provoquent un retard dans l’apparition du sentiment de satiété. La personne consomme ensuite plus d’aliments, ce qui engendre une prise de poids. Le piment pourrait donc être utilisé dans la perte de poids et mener à la découverte de nouveaux médicaments. Il est conseillé de manger du piment chaque jour en cas de surpoids ou d’obésité. [Source : Communique de presse de l’Université d’Adélaïde, août 2015]

– Le piment est une épice originaire des régions tropicales et subtropicales du continent américain. Le poivre de Cayenne ou piment a été décrit pour la première fois par l’équipage espagnol de Christophe Colomb en 1493 (15ème siècle), notons que Christophe Colomb était italien mais travaillait pour la couronne espagnole. Les Portugais ont ensuite introduit le piment en Inde et en Afrique pendant le 16ème siècle. Le piment est une plante très utilisée dans de nombreuses cultures culinaires, comme la cuisine mexicaine (en espagnol le piment se nomme chili ou chile et en particulier dans le chili con carne ou chili à la viande), indienne ou italienne.

– Au Mexique, le piment est utilisé en médecine traditionnelle contre les maux de dents. Dans le passé, les Mayas utilisaient le poivre de Cayenne pour traiter les infections et les Aztèques justement contre les maux de dents.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le piment

Lire aussi : poivre noir

PimentPiment - Capsicum frutescens

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 20.06.2016

Thèmes