Accueil » Plantes médicinales » Pissenlit

Pissenlit

Résumé

Plante médicinale diurétique et dépurative favorisant la digestion, se présente par exemple sous forme de tisane ou de décoction.


Pissenlit, Dent-de-Lion
Noms

Noms français: pissenlit, dent-de-lion (Dent-de-Lion), couronne de moine
Nom scientifique: Taraxacum officinale
Nom anglais: dandelion, blawball
Nom allemand: Löwenzahn
Nom italien: piscialletto, dente di leone
Nom portugais: dente-de-leão

Famille

Asteraceae (Astéracées)

Constituants

– Taraxine
– Terpènes
Flavonoïdes
– Phytostérols

Parties utilisées

– Feuilles et racines

​Effets

– Diurétique, cholagogue, cholerétique, dépuratif, stimulant de l’appétit, augmentation des sécrétions de la bile, action possible sur certaines tumeurs (cancer), antiacide, amer, antiacnéique, anti-inflammatoire

Indications

– Problèmes digestifs : dyspepsie, problèmes au niveau du foie, prévention des calculs biliaires (mais pas en traitement), anorexie, prévention des calculs urinaires, acné (grâce à un effet antiacide qui aiderait lors d’acné, idéal en l’associant avec la bardane).

Effets secondaires

Eventuellement à haute dose problème de peau et gastro-intestinal. Allergie.

Contre-indication

Calculs biliaires, allergie à cette plante ou à d’autres plantes de la famille des Asteracées. En cas de troubles rénaux, de troubles de la vésicule biliaire et de calculs biliaires veuillez demander conseil à votre médecin ou pharmacien avant de consommer cette plante.

Interactions

Aucun connu (à notre avis), à l’achat d’un médicament à base de cette plante lisez la notice et demandez conseil à un spécialiste.

Noms des préparations

En Suisse:
Tisane: *Tisane Sidroga® Dent de Lion (CH),
Gélule: *Phytopharma® Pissenlit (250 mg), *Arkocaps® Pissenlit (en gélule)

Pour la posologie des médicaments veuillez demandez conseil à un spécialiste.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatif de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit de médicaments à titre purement indicatif, pour les médicaments veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

Décoction de pissenlit (à base de la plante entière)
Remarque: plus efficace qu’une tisane de pissenlit

– Tisane de pissenlit

Tisane digestive (à base notamment de racines et feuilles de pissenlit)

– Gélule ou capsule de pissenlit

– Extrait de pissenlit

– Teinture-mère de pissenlit

– En salade sous forme de feuilles de pissenlit (avec des jeunes pousses), à consommer au printemps (effet nutritif, les feuilles sont riches en vitamines)

– Miel des fleurs de pissenlit (effet nutritif)

dent-de-lions_resize

Où pousse le pissenlit ?

Le pissenlit pousse en Europe ainsi que dans d’autres régions du monde. Cette plante pousse à l’état sauvage dans l’hémisphère nord.

Quand récolter le pissenlit ?

On récolte les feuilles de pissenlit au début du printemps. Les racines sont récoltées après 2 ans en automne.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le plantain

​Remarques

– Le pissenlit pousse au printemps dans divers endroits d’Europe.

– Pour faire des tisanes à base de pissenlit, on utilisera la plante entière séchée (y compris les racines) et on fera de préférence une décoction c’est-à-dire en portant le mélange d’environ 3 cuillères à café de plante de pissenlit à ébullition dans de l’eau froide (au départ).

– De nombreuses personnes en font des salades très appréciées en cueillant simplement le pissenlit dans les jardins. L’effet médicinal n’est dans ce cas pas prouvé.

– Cette plante peut aussi être utilisée dans divers problèmes gastro-intestinaux et au niveau du foie (voir ci-dessus), particulièrement comme dépuratif. Ce dernier effet est parfois critiqué par certains scientifiques, car il s’agit d’une notion assez vaste. On préfère alors parler d’un effet sur les calculs ou sur le métabolisme du foie.

– Les Indiens d’Amérique utilisaient le pissenlit pour soigner différents maux et maladies comme les troubles rénaux, des problèmes de peau ou encore des troubles digestifs. Le pissenlit est aussi utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise notamment contre les troubles digestifs.

– Pour une utilisation en cuisine, il est préférable d’utiliser les feuilles fraîches. En phytothérapie, on peut aussi utiliser les feuilles séchées ainsi que les racines séchées.

– Le pissenlit est riche en protéine, fibre, vitamine C, vitamine A, lécithine, calcium, etc.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le pissenlit

Questions & Réponses (du forum de Creapharma)
La question de l’internaute

“Je voudrais savoir si les pissenlits, on peut les cueillir avec les fleurs pour faire des salades ou des tisanes. Là, j’ai fait des confitures de fleurs de pissenlits c’est trop bon”, question de Béatrice, France

 La réponse du pharmacien (par Van)

Pissenlit, Dent-de-LionVous posez là une question fort intéressante. Le pissenlit est utilisé de manière empirique contre différents troubles, notamment au niveau digestif (cholagogue et cholérétique) et au niveau diurétique. Le terme « empirique » signifie qu’il n’y a en réalité aucune étude clinique sérieuse, mais que son utilisation relève de l’expérience accumulée au fil des siècles.

Cependant, en décomposant la plante, les scientifiques ont pu découvrir des composants intéressants pouvant expliquer ses propriétés pharmaceutiques. Dans la plante, on retrouve des flavonoïdes et des sels de potassiums. Dans les jeunes feuilles, on peut retrouver beaucoup de vitamines et des sels minéraux. On comprend ainsi la valeur nutritionnelle que représentent les salades de feuilles de pissenlit. Au niveau de la racine, on peut trouver la taraxacine (un mélange de substances amères), des stérols, des coumarines. Les substances amères peuvent aider à favoriser la digestion, mais elle peut aussi occasionner des brûlures d’estomac, des nausées et un excès de potassium (le potassium a des effets au niveau cardiaque !)

Une fois de plus, tout ce qui est naturel, n’est pas synonyme de « sans danger ». Il faut donc les utiliser avec précaution. Selon l’Agence européenne du médicament (EMA), il est déconseillé d’utiliser le pissenlit de manière thérapeutique plus de 2 semaines. Il n’est pas non plus conseillé de le donner aux enfants de moins de 12 ans.

Comme vous le voyez, l’utilisation des plantes n’est pas anodine, même en salade et en confiture ! Je n’ai pas mentionné l’utilisation des fleurs de pissenlit, car je n’en ai pas trouvé d’utilisation médicinale. Ainsi, selon le principe de la précaution, il est préférable d’y renoncer.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le pissenlit

Pissenlit, Dent-de-Lion - Taraxacum officinale Pissenlit, Dent-de-Lion - Plante médicinale
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.03.2016

Thèmes