Romarin

Résumé

Plante médicinale diurétique, aromatique, antioxydante et antirhumatismale, se présente souvent sous forme de tisane (infusion) ou de décoction.

Noms

Remèdes naturels lors de la syncopeNoms français: romarin, romarin officinal, encensier, herbe aux couronnes, rose-marine
Nom scientifique: Rosmarini officinalis L.
Nom anglais: rosemary
Nom allemand: Rosmarin
Nom italien: rosmarino
Nom portugais: alecrim
Nom espagnol: romero

Famille

Lamiaceae (Lamiacées)

Constituants

Huiles essentielles (cinéol, alpha-pinol, camphre)
– Acide rosmarinique
– Acide carnosique
– Acide caféique
Tanins
– Diterpènes amers
Flavonoïdes
Lire aussi: Propriétés nutritionnelles du romarin

Parties utilisées

– Feuilles, fleurs

Effets

– Antioxydant, anti-rhumatismal, dépuratif, diurétique, astringent, anti-inflammatoire, antimicrobien, cicatrisant.

Indications

En usage interne :
– Ballonnements, toux, en prévention de maladies dégénératives comme l’Alzheimer (suite au fort effet antioxydant du romarin), mal de tête, migraine, problème de concentration, ulcères à l’estomac, cystite.

En usage externe  :
– Rhumatismes : arthrite, arthrose, torticolis.  Douleurs musculaires.

Romarin en cas d'indigestion

Effets secondaires

Hypertension (en cas d’excès).
A haute dose: sommeil profond, spasmes, gastrite, sang dans les urines.
En usage externe sous forme d’huile essentielle et à haute dose : éruption cutanée possible suite à une exposition au soleil.

Contre-indication

Ne pas utiliser l’huile essentielle de romarin chez la femme enceinte.

Interactions

Aucune connue.

Préparations – Sous quelle forme ?

– Tisane de romarin (aussi dans la tisane “bonne humeur”)

– Décoction de romarin

Inhalation de romarin

– Pommade ou crème

– Huile essentielle. Pour augmenter la concentration, vous pouvez mélanger 10 gouttes d’huile essentielle de romarin dans environ 30 gr d’une base utilisée en aromathérapie comme de l’huile d’amande ou de l’huile de jojoba. Appliquez directement sur le front.

– Gélule ou capsule (contient souvent 500 mg à 1’000 mg de romarin). La posologie habituelle est souvent d’une à deux gélules (capsules) par jour.

Cataplasme

Teinture

– Vin

Bain

Où pousse le romarin ?

Le romarin pousse en Europe dans le sud mais également plus au nord comme en Suisse. Cette plante pousse aussi dans de nombreuses autres régions du monde comme l’Afrique, le continent américain (ex. Californie), l’Australie ou l’Asie.
Le romarin est originaire de la région méditerranéenne. On trouve souvent le romarin en bord de mer ou d’océan, notamment au bord de falaises.

rosemary-2016-fotolia-creapharma

Quand récolter le romarin ?

On récolte le romarin de préférence au printemps mais on peut le récolter toute l’année.
A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le romarin

Remarques

– Le romarin est très utilisé en usage externe sous forme de pommade pour soigner certains rhumatismes. En usage interne, par exemple en tisane, son effet diurétique s’avère efficace pour soigner la cystite.

– Le romarin est également employé en cuisine comme aromatique ou condiment pour assaisonner les viandes et aider à leurs conservations, grâce à son effet antioxydant (provenant de l’huile essentielle de romarin).

– Il existe plus de 10 variétés de romarin.

– Son nom de genre Rosmarinus signifie en latin “rosée de mer”.  C’est une référence à sa localisation fréquente en bord de mer et à ses fleurs en forme de gouttelettes de couleur bleue.

romarin-plante-creapharma-2015

– Le romarin exerce un effet important au niveau du cerveau, notamment pour améliorer la concentration (lire sous Préparations pour trouver une recette à base d’huile essentielle). Le Prof. Hostettmann, un grand spécialiste de la phytothérapie, souligne dans son livre publié en 2013 “Tout savoir sur les plantes anti-âge” aux Editions Favre qu’au temps de la Grèce antique on frottait le front et les tempes des enfants pour “les rendre plus intelligents”.
Une autre plante qui améliore les capacités cognitives est l’éleuthérocoque.

– La Commission E allemande, institution responsable d’analyser la sécurité et l’efficacité des plantes médicinales a approuvé le romarin pour soigner les douleurs musculaires, l’arthrite et améliorer la circulation sanguine.

– Il est déconseillé d’ingérer l’huile essentielle de romarin, à cause d’effets secondaires toxiques pour le foie et le cœur.

– Les Romains considéraient le romarin comme une plante (médicinale) de première importance.

– Le romarin est une plante très utilisée en cosmétique sous forme de crème, shampoing ou d’après shampoing.

– Le romarin ne supporte en général par un hiver trop humide ou comprenant trop d’épisodes de gel comme c’est le cas au nord de l’Europe.

– Le romarin et la sauge poussent dans les mêmes conditions, c’est pourquoi on peut cultiver ces 2 plantes ensemble dans un grand pot.

Lire aussi: Propriétés nutritionnelles du romarin

Crédits photos: Creapharma.ch, Fotolia.com

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le romarin

romarin-herbier

 

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.05.2016

Thèmes