Publicité

Digoxine

La digoxine est une substance active de la digitale (Digitalis purpurea ou Digitalis Lanata) appartenant au groupe des glycosides cardiaques. La digoxine est utilisée pour le traitement de l’insuffisance cardiaque et des arythmies cardiaques.

Noms :
Digoxine (nom français), Digoxin (nom anglais et allemand), Digoxinum PhEur
Code ATC : C01AA05

Molécule :
C41H64O14

Effets :
La digoxine augmente la contractilité et l’excitabilité du muscle cardiaque, diminue la fréquence et ralentit la conduction de l’excitation. Les effets sont basés sur l’inhibition de la Na+/K+-ATPase dans les cellules du muscle cardiaque1.

Indications :
– Insuffisance cardiaque aiguë (passagère) ou chronique. Lire ci-dessous sous Remarques à propos d’une étude négative concernant la digoxine.
– Arythmie cardiaque (troubles du rythme cardiaque).

Effets secondaires (provenant du médicament Digoxine-Juvisé, accédé par Creapharma.ch en septembre 2021) :
Les effets secondaires ci-après peuvent survenir lors de la prise de digoxine :
Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)
Effets indésirables cardiaques (p.ex. battements cardiaques trop rapides ou trop lents, palpitations), perte d’appétit, nausées, vomissements, diarrhées, maux de tête, obnubilation, somnolence, fatigue, manque d’énergie, douleurs dans le visage.
Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)
Troubles de la vision, mauvaise perception des couleurs, douleurs abdominales, confusion mentale, perte du sens de l’orientation, troubles du langage, cauchemars, troubles de la perception, dépression, délire, psychoses, hallucinations, crises.
Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10 000)
Gonflement des seins chez l’homme, convulsions, modifications de la formule sanguine.
Si vous constatez l’un de ces effets indésirables ou d’autres effets indésirables, signalez-le sans tarder à votre médecin. Hypersensibilité (démangeaisons, éruption).
Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.
Lire davantage : Digoxine-Juvisé

Contre-indications (provenant du médicament Digoxine-Juvisé, accédé par Creapharma.ch en septembre 2021) :
Le médecin utilisera Digoxine-Juvisé avec une prudence particulière si vous avez été traité(e) dans les 2 à 3 dernières semaines par de la digoxine ou d’autres glucosides cardiotoniques, si vous souffrez de troubles de l’équilibre acido-basique et électrolytique (modification des taux sanguins de potassium p.ex. en raison d’une dialyse, d’une sous-alimentation, d’une diarrhée ou de vomissements prolongés, ou des taux sanguins de magnésium ou de calcium), d’une hyperthyroïdie ou d’une hypothyroïdie, d’une maladie des reins, de maladies pulmonaires ou respiratoires graves, de certains troubles digestifs (troubles de l’absorption intestinale de substances dans le sang) ou de certains troubles cardiaques ainsi que chez les patients âgés ou les patients ayant subi des opérations au niveau du tractus gastro-intestinal.
Lire davantage : Digoxine-Juvisé

Interactions (provenant du médicament Digoxine-Juvisé, accédé par Creapharma.ch en septembre 2021) :
Les interactions sont nombreuses, en font partie :
– ceux qui réduisent l’absorption intestinale de la digoxine, p.ex. ceux qui se lient à la digoxine, tels que le charbon actif, l’association de kaolin-pectine, les médicaments qui se lient au cholestérol et aux graisses avec comme principes actifs le colestipol, la cholestyramine, en outre, les produits qui modifient la durée de séjour dans l’intestin, tels que les laxatifs ou les produits qui contiennent comme principe actif la métoclopramide (contre les vomissements), le sucralfate. Dans ces cas, les deux médicaments doivent être pris à un intervalle d’au moins 4 heures.
– les médicaments dont les principes actifs diminuent l’élimination rénale, tels que l’atorvastatine, les antagonistes du calcium (p.ex. vérapamil, félodipine, bépridil), le captopril, la spironolactone, l’itraconazole, la quinine, l’atropine, la ciclosporine, le ritonavir et le saquinavir, les antiarythmiques (quinidine, amiodarone, flécaïnide, propafénone), l’indométacine et l’alprazolam et ceux qui peuvent perturber la teneur sanguine en potassium, magnésium ou calcium, tels que certains diurétiques; il faut aussi mentionner ici les pertes possibles de potassium à la suite de diarrhées graves ou la prise de sels de potassium,
– une série de médicaments pouvant influencer par d’autres voies l’action de la digoxine, tels que les médicaments contre l’hypertension artérielle ou des troubles de la conduction cardiaque (contenant comme principe actif l’amiodarone, la propafénone, le vérapamil), des produits agissant sur la circulation sanguine contenant des principes actifs tels que l’adrénaline ou les remèdes contre l’asthme qui contiennent comme principe actif la théophylline et d’autres médicaments tels que benzylpénicilline, amphotéricine B, corticostéroïdes, ACTH, salicylates, sels de lithium, prazosine, bêta-bloquants, chlorure de suxaméthonium, réserpine, antidépresseurs tricycliques, sympathomimétiques, rifampicine, millepertuis (Hypericum perforatum) et acarbose, PAS, cytostatiques, sulfasalazine, salbutamol, phénytoïne, pénicillamine, inhibiteurs de la glycoprotéine P et médicaments antidouleur et anti-inflammatoires, tels qu’Aspirine, indométhacine, anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
Lire davantage : Digoxine-Juvisé

Formes galéniques :
En Suisse la digoxine est vendue sur ordonnance sous forme de comprimés à 0, 125 mg et à 0.25 mg (sous la marque Digoxine-Juvisé®). Le site Pharmawiki.ch parle aussi d’une forme en injectable disponible en Suisse.

Médicament vendu en Suisse (selon Compendium.ch, état en septembre 2021) :
Digoxine-Juvisé®.
Remarque : le médicament original provenant de Sandoz®

Remarques :
– L’effet sur le coeur de la digitale (Digitalis purpurea L.) a été découvert en 1786 par le médecin anglais William Withering.
– En Suisse le premier médicament à base de digoxine a été mis sur le marché en 1960 (par Sandoz).
– La digoxine est toujours extraite de la plante digitale (Digitalis purpurea ou lanata), car la synthèse chimique de la plante est difficile et chère2.

Etude négative de la digoxine :
En 2015, une étude d’études (méta-analyse) a montré que les patients souffrant d’insuffisance cardiaque ou de fibrillation auriculaire qui utilisaient des médicaments provenant de la digitale comme la digitaline ou la digoxine présentaient un risque de mortalité 21% supérieur à ceux n’utilisant pas ces médicaments.
Ce sont les conclusions d’une étude dirigée par le cardiologue Stefan Hohnloser de la Clinique universitaire (Universitätsklinikum) de Frankfurt, en Allemagne, publiée dans la revue spécialisée European Heart Journal (DOI : 10.1093/eurheartj/ehv143) en 2015. Les scientifiques ont analysé 19 études concernant la digitaline réalisées entre 1993 et 2014. Toutes ces études portaient sur les données de plus de 326’000 patients, ceux-ci souffraient tous d’insuffisance cardiaque ou de fibrillation auriculaire.
Chez les patients qui recevaient de la digitaline, le taux de mortalité était en moyenne 21% plus élevé que ceux qui se voyaient prescrire d’autres médicaments. Dans le détail, les patients souffrant de fibrillation auriculaire présentaient un taux de mortalité 29% supérieur et ceux atteints d’insuffisance cardiaque de 14% supérieur.
Selon les chercheurs, il existe des alternatives efficaces aux traitements à base des extraits de digitale. Si un patient prend ce traitement depuis longtemps, continuer ou arrêter le traitement est une décision individuelle prise entre le médecin et le patient. Mais prescrire à un nouveau patient de la digitale et ses extraits ne fait actuellement plus sens. On peut dire que c’est un médicament ancien, du passé, à cause des risques qui dépassent les bénéfices.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
28.09.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Site en allemand Pharmawiki.ch
  2. Livre en allemand : Taschenatlas Pharmakologie (Atlas de poche de pharmacologie), Lutz Hein – Jens W. Fischer, 8ème édition (8. Auflage), Thieme, 2020 – Remarque : une édition de ce livre existe aussi en français mais souvent il y a un retard dans les différentes mises à jour (éditions).

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 28.09.2021
Publicité
-----------------------
Lire aussi sur Creapharma