Publicité

Accueil » Plantes médicinales » Digitale (digitale pourpre)

Digitale (digitale pourpre)

Résumé

La digitale pourpre est une plante utilisée en phytothérapie lors d’insuffisance cardiaque. Elle est prescrite au patient généralement en comprimé sous surveillance médicale stricte.

Publicité
Digitale pourprée

Noms

Noms français : digitale, digitale pourprée, digitale pourpre, grande digitale, “gant de bergère”
Nom scientifique : Digitalis purpurea L. (on précise aussi parfois la sous-espèce : Digitalis purpurea ssp. purpurea). Digitalis lanata Ehrh. est une autre espèces de digitale, riche en glucosides cardiotoniques comme la digoxine, qui ressemble beaucoup à Digitalis purpurea L.
Nom anglais : Foxglove, Common Foxglove, Purple Foxglove
Nom allemand : (Roter) Fingerhut
Nom italien : digitale
Nom portugais : Dedaleira

Famille

Plantaginaceae
Anciennement Scrofulariaceae (Scrofulariacées ou Scorfulariées)

Constituants

Glucosides cardiotoniques (cardenolides) : digitoxine (molécule dite cardiotonique utilisée notamment en cas d’insuffisance cardiaque), digoxine (on extrait surtout aussi la digoxine d’une autre espèce de digitale, la digitale laineuse ou Digitalis lanata).
Remarque : les molécules cardiotoniques comme la digitoxine ou la digoxine sont au niveau chimique des hétérosides formés de plusieurs oses (sucres) et d’un stéroïde (squelette du cholestérol).
– Saponines

Parties utilisées

– Feuilles séchées (en latin : Digitalis lanatae folium ou Digitalis purpureae folium).
Remarque : dans les feuilles séchées on trouve notamment les glucosides cardiotoniques.

​Effets

– Cardiotonique ou stimulant cardiaque (inotrope positif : augmentation de la contractilité du myocarde et chronotrope négatif : ralentissement du rythme cardiaque), diurétique.

Indications

– Insuffisance cardiaque aiguë (passagère) ou chronique. Lire ci-dessous sous Remarques à propos d’une étude négative concernant la digoxine.
– Arythmie cardiaque (troubles du rythme cardiaque).

Effets secondaires

Attention, à ne pas dépasser la dose prescrite par le médecin (risque d’intoxication), cancer du sein (lire sous contre-indication).
Les symptômes d’une intoxication aux glucosides cardiotoniques comme ceux qu’on trouve dans la digitale sont des vomissements, nausées et douleurs intestinales.
A l’achat d’un médicament veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Contre-indication

Cancer du sein (une étude danoise de 2012 a montré un risque statistiquement significatif de cancer du sein chez les femmes prenant de la digoxine, par rapport aux femmes n’en prenant pas, l’augmenation du risque était de l’ordre d’un tiers). A l’achat d’un médicament veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Interactions

A l’achat d’un médicament veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste. Il existe un risque particulièrement élevé d’interaction entre le dronedaron (Multaq) et la digoxine.

Noms des préparations

En Suisse : depuis 2022 il n’existe plus de médicament disponible sur le marché à base de digoxine (jusqu’à septembre 2022 on pouvait trouver le médicament appelé Digoxine-Juvisé).

Attention : la digitale pourprée doit être prise seulement sous forme de médicaments prêts à l’emploi (après un diagnostic médical et en cas de justification). Absorber de la digitale sans transformation en comprimé par un laboratoire pharmaceutique peut s’avérer toxique et parfois même mortel (poison).

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Comprimés

Attention, ne pas faire des tisanes ou infusion à base de digitale, car cela peut être très toxique (poison) et parfois mortel !

Digitale pourprée - en cas d'Insuffisance cardiaque

Où pousse la digitale pourpre ?

La digitale pourprée pousse en Europe comme dans les Alpes. On la trouve notamment sur le bord des chemins.
La plante atteint une hauteur comprise entre 40 et 150 cm (voire jusqu’à 180 cm).
En Europe, la digitale fleurit de juin à septembre. Il s’agit d’une plante vivace (peut vivre plusieurs années) ou bisannuelle.

​Remarques

– Les médicaments à base de digitale (dont le principe actif est notamment la digoxine) doivent toujours être prescrits par un médecin, en cas de pathologie cardiaque bien précise (ex. insuffisance cardiaque). En aucun cas ils ne doivent être consommés en automédication.
– La digoxine est toujours extraite de la plante digitale (Digitalis purpurea ou Digitalis lanata), car la synthèse chimique de la plante est difficile et chère1. La digoxine et autres produits de la digitale sont utilisés depuis les années 1780 pour traiter des symptômes ou troubles cardiaques2. L’effet sur le coeur de la digitale a été découvert en 1786 par le médecin anglais William Withering.
Etude négative sur l’utilisation de la digoxine :
En 2015, une revue d’études (méta-analyse) a montré que les patients souffrant d’insuffisance cardiaque ou de fibrillation auriculaire qui utilisaient des médicaments provenant de la digitale comme la digitaline ou la digoxine présentaient un risque de mortalité 21% supérieur à ceux n’utilisant pas ces médicaments.
Ce sont les conclusions d’une étude dirigée par le cardiologue Stefan Hohnloser de la Clinique universitaire (Universitätsklinikum) de Frankfurt, en Allemagne, publiée dans la revue spécialisée European Heart Journal (DOI : 10.1093/eurheartj/ehv143) en 2015. Les scientifiques ont analysé 19 études concernant la digitaline réalisées entre 1993 et 2014. Toutes ces études portaient sur les données de plus de 326’000 patients, ceux-ci souffraient tous d’insuffisance cardiaque ou de fibrillation auriculaire.
Chez les patients qui recevaient de la digitaline, le taux de mortalité était en moyenne 21% plus élevé que ceux qui se voyaient prescrire d’autres médicaments. Dans le détail, les patients souffrant de fibrillation auriculaire présentaient un taux de mortalité 29% supérieur et ceux atteints d’insuffisance cardiaque de 14% supérieur.
Selon les chercheurs, il existe des alternatives efficaces aux traitements à base des extraits de digitale. Si un patient prend ce traitement depuis longtemps, continuer ou arrêter le traitement est une décision individuelle prise entre le médecin et le patient. Mais prescrire à un nouveau patient de la digitale et ses extraits ne fait actuellement plus sens. On peut dire que c’est un médicament ancien, du passé, à cause des risques qui dépassent les bénéfices.

Publicité

– En cas de signes de nervosité, nausée, augmentation du rythme cardiaque, signes cardiaques inhabituels ou tout autre effet secondaire suspect, prenez immédiatement contact avec votre médecin ou pharmacien, car il peut s’agir d’un surdosage. La digoxine est un médicament avec une fenêtre thérapeutique étroite, autrement dit la limite entre la dose thérapeutique et toxique est mince.

Sources & Références : 
Compendium.ch, Pharmawik.ch, littérature sur les plantes médicinales, Jardin des plantes (Paris).
Références études : 
European Heart Journal (DOI : 10.1093/eurheartj/ehv143)

Ecriture du dossier : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Crédits photos :
Adobe Stock, Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Dernière mise à jour : 
06.11.2023

Digitale pourprée - Plante médicinale Digitale pourprée - Digitalis purpurea

Références scientifiques et bibliographie :

  1. Livre en allemand : Taschenatlas Pharmakologie (Atlas de poche de pharmacologie), Lutz Hein – Jens W. Fischer, 8ème édition (8. Auflage), Thieme, 2020 – Remarque : une édition de ce livre existe aussi en français mais souvent il y a un retard dans les différentes mises à jour (éditions).
  2. BEN-ERIK VAN WYK, MICHAEL WINK, Medicinal Plants of the World, Wallingford, CABI, 2017

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 06.11.2023
Publicité