Publicité

Acétocaustine®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Acétocaustine et quand doit-il être utilisé ?

L’élimination des verrues par cautérisation, brûlure ou extirpation est souvent de longue durée et parfois (aussi du point de vue cosmétique) insatisfaisante. Acétocaustine est un produit de brûlure par acide utilisé sur prescription du médecin pour le traitement des verrues.

Quand Acétocaustine ne doit-il pas être utilisé ?

Acétocaustine ne doit pas être utilisé sur le visage et dans la région des organes génitaux. En particulier, la solution ne doit pas entrer en contact avec les yeux ou les muqueuses nasales et buccales.

En présence de modification de la peau ne ressemblant pas nettement à des verrues, vous ne devriez pas utiliser Acétocaustine sans avoir consulté votre médecin.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation d’Acétocaustine ?

Acétocaustine est un liquide fortement caustique. Il est absolument indispensable de veiller à enduire la peau saine entourant la verrue d’un onguent à forte teneur en graisse, au risque de voir apparaître d’importantes modifications également sur la peau saine. Il convient de lire attentivement cette notice avant d’utiliser Acétocaustine!

Dans des cas d’une utilisation non conforme (p.ex. plus d’une application en une semaine et/ou application de quantités supérieures à celles recommandées), vous pourriez subir des effets indésirables accrus tels qu’un développement de vésicules, d’abcès et de nécroses de la peau. Si cela se produit, vous devez consulter un médecin!

Si de la solution parvient accidentellement dans l’œil (p.ex. par une éclaboussure ou par l’intermédiaire d’un doigt entré en contact avec la solution), celui-ci doit être rincé immédiatement à l’eau tiède (de préférence eau courante du robinet) pendant 15 minutes au moins, après quoi il faut consulter un ophtalmologue.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Acétocaustine peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Acétocaustine ne doit être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement que sur prescription médicale expresse

Comment utiliser Acétocaustine ?

Acétocaustine est destiné à une utilisation chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte.

Le produit est appliqué au maximum 1× par semaine.

Chez les enfants de moins de 6 ans, le traitement doit être appliqué par le médecin.

Chez les enfants plus âgés, le traitement doit être appliqué par un adulte.  Les verrues sur les mains exigent en général deux ou trois applications, et les verrues sur les pieds trois ou quatre applications. Il faut respecter un délai d’une semaine entre les applications.

1.Commencer par enduire la peau entourant la verrue d’une mince couche de vaseline ou de crème grasse, afin de la protéger de l’action caustique d’Acétocaustine.

2.Puis tamponner la verrue de la pointe de la spatule porteuse d’Acétocaustine. Acétocaustine est tellement efficace qu’il suffit d’en tamponner la verrue une ou deux fois. Au total, il ne faut pas prélever et appliquer plus de trois pointes de spatule d’Acétocaustine par jour de traitement. Pour les verrues de grande dimension, le traitement peut être répété au bout d’une semaine.

3.Après avoir tamponné la verrue et avoir laissé sécher Acétocaustine, appliquer un pansement adhésif. Bien refermer le flacon après l’utilisation et s’assurer qu’il ne puisse plus être ouvert par les enfants (voir «Contrôle du bouchon sécurité enfant»). Eviter tout contact de la peau avec le filetage. Eviter absolument tout contact avec les yeux. Conserver le flacon hors de la portée des enfants.

4.Un jour avant la date prévue de l’ablation de la verrue (au bout de 4–6 jours environ), remplacer le pansement par une bande de sparadrap textile (sans compresse). Le lendemain, le sparadrap pourra alors être retiré avec la verrue qui y adhère.

Acétocaustine

Le flacon ne sert qu’à assurer une meilleure assise lors de l’utilisation ! La solution se trouve dans le compartiment en plastique intégré au flacon. Pour des raisons de sécurité, le compartiment ne contient qu’une faible quantité de solution. Vous ne devez pas tenter de retirer ce compartiment du flacon. Le flacon ne doit en aucun cas être ouvert à l’aide d’outils (p.ex. couteau, ciseaux, tournevis, etc.).

Préparation à l’utilisation et ouverture du compartiment muni d’une sécurité pour enfants

Prenez la boîte et pressez sur le cercle perforé de façon à obtenir une cavité circulaire. Lors de l’utilisation, placez le flacon dans cette cavité circulaire pour qu’il soit plus stable. Posez le flacon ainsi stabilisé sur une surface solide et résistante au produit caustique anti-verrues.

Acétocaustine est muni d’une protection pour enfants. Pour ouvrir le flacon, dévissez le bouchon (en tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre) tout en appuyant dessus comme pour l’enfoncer.

Retirez ensuite le bouchon portant la spatule pour l’application de la solution. Testez d’abord l’application d’Acétocaustine à l’aide de la spatule sur une feuille de papier blanc. Evitez tout contact de la solution avec les vêtements, les nappes ou d’autres textiles.

Fermeture du flacon muni d’une sécurité pour enfants

Après l’utilisation, replacez le bouchon sur le flacon et fermez-le bien en vissant jusqu’à la butée (dans le sens des aiguilles d’une montre).

Contrôle du bouchon sécurité enfant

Le bouchon ne doit pas pouvoir être dévissé lorsqu’on le tourne dans un sens ou dans l’autre sans exercer une pression verticale.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Acétocaustine peut-il provoquer ?

Fréquents (chez 1 à 10% des patients)

– Irritations de la peau, p.ex. sensation de brûlure, rougeur de la peau (ceci a été observé en particulier lorsque Acétocaustine a été appliqué juste après l’excision d’une verrue au scalpel ou après son traitement par électrocautérisation, par cryochirurgie ou par injection intralésionnelle de bléomycine, ou dans le cas de verrues blessées par un traitement au laser).

– Sensation de brûlure et rougeur de la peau autour de la verrue (ceci a été observé en particulier lorsque les mesures indiquées dans la rubrique «Comment utiliser Acétocaustine» n’avaient pas été respectées).

Très rares (chez moins de 1 patient sur 10’000)

– Formation d’une cicatrice hypertrophique.

– Réactions d’hypersensibilité.

Des nécroses de la peau, des vésicules et des abcès ont été également rapportés dans certains cas. Une lymphangite (inflammation des vaisseaux lymphatiques) a été observée dans des cas isolés.

Comme Acétocaustine produit un effet fortement caustique, il est absolument indispensable de veiller à ne tamponner que la verrue et non la peau qui l’entoure. Si toutefois, par inadvertance, la peau entre en contact avec Acétocaustine, l’endroit doit être immédiatement rincé à l’eau courante pendant plusieurs minutes. D’éventuelles lésions cutanées persistantes doivent être soignées comme des brûlures.

Si un peu de solution parvient accidentellement dans l’œil, celui-ci doit être rincé immédiatement à l’eau tiède (de préférence eau courante du robinet) pendant 15 minutes au moins, après quoi il faut consulter un ophtalmologue.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnées dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Conserver le flacon debout dans l’emballage d’origine, à température ambiante (15-25 °C), hors de la portée des enfants malgré le bouchon sécurité enfant du flacon. Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Acétocaustine ?

1 g d’Acétocaustine contient comme principe actif 500 mg d’acide monochloroacétique et de l’eau comme excipient.

Numéro d’autorisation

45209 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Acétocaustine? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

1 petit flacon de 1 ml dans un récipient en plastique avec spatule, muni d’une protection spéciale pour les enfants.

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, 8602 Wangen-Brüttisellen.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2014 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 12.10.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.10.2020

Publicité