Verrues

Résumé sur les verrues

Verrues résuméUne verrue est une petite tumeur de la peau d’origine virale, en général bénigne, présentant une surface irrégulière. Les verrues vulgaires et planes sont les plus fréquentes.
Les verrues sont souvent localisées sur les mains, la plante des pieds et parfois au niveau du visage. Elles sont très contagieuses, que cela soit par autocontamination ou contamination vers une autre personne.

Publicité

Pour certains spécialistes, il est toujours important de consulter un médecin ou dermatologue en cas d’excroissance sur la peau, car il peut s’agir d’un mélanome (un grave cancer de la peau). Pour d’autres, sauf exception médicale, une verrue se soigne en général bien par automédication, notamment avec l’aide et les conseils du pharmacien.

Les verrues sont provoquées par des virus, de la famille des papillomavirus (HPV) qui croissent rapidement au niveau de l’épiderme.

Publicité

Les symptômes varient en fonction du type de verrue, cette dernière n’est en général pas douloureuse.

Pour soigner une verrue, il est possible d’utiliser de l’azote liquide ou des kératolytiques, par exemple à base d’acide salicylique ou d’acide lactique. Les deux méthodes semblent avoir une efficacité similaire.

Pour prévenir les verrues, il faut éviter de marcher pieds nus dans des lieux publics comme les piscines. Dans ces endroits, il est conseillé de porter des tongs.

Transmission mycose des pieds

Il est aussi important de bien sécher les pieds et les mains par exemple après une douche ou un bain, car les papillomavirus apprécient particulièrement un milieu humide pour se développer.

Résumé sous forme d’infographie : 

Définition

Une verrue est une petite tumeur de la peau en général bénigne, de la forme d’une excroissance dure, cornée, brune (parfois gris-jaune) et avec une surface irrégulière. Certains y voient aussi la forme d’un chou-fleur ou d’une ampoule (cloque) solidifiée.
Les verrues sont principalement présentes sur les mains (en majorité) et les pieds, il s’agit d’une affection très fréquente.

On distingue différentes formes de verrues :

– les verrues vulgaires (en anglais : common warts), présentes surtout au niveau des mains, y compris les doigts. Ces verrues sont fréquentes chez les enfants et jeunes adultes. Elles se transmettent par le toucher. Plus d’informations sous Symptômes ci-dessous

– les verrues planes (en anglais : flat warts), surtout présentes sur les mains et le visage.

Publicité

– les verrues plantaires (en anglais : plantar warts), présentes comme son nom l’indique surtout sur la plante des pieds. Les virus provoquant ces verrues peuvent rentrer dans l’organisme notamment par des petites coupures au niveau de la plante des pieds.

Les verrues sont souvent davantage un problème esthétique qu’un grave problème de santé, mis à part pour les verrues plantaires qui à cause de leur localisation sur la plante du pied sont très douloureuses et doivent nécessiter rapidement un traitement.

Epidémiologie

– On estime que les verrues touchent surtout les enfants et les adolescents, principalement entre 12 et 16 ans. Dans les pays industrialisés jusqu’à 22% des enfants en âge scolaire sont touchés par les verrues, les filles davantage que les garçons.

– On estime qu’entre 7 et 12% de la population mondiale a des verrues non génitales.

– 70% des verrues apparaissent sur les mains.

Causes

Les verrues sont généralement causées par des virus, on dénombre plus de 100 types différents de virus nommés papillomavirus ou HPV (Human Papilloma Virus) responsables de l’apparition des verrues.
Les virus augmentent la production cellulaire dans les tissus, ce qui mène notamment à une formation de peau plus épaisse que normalement.

Remarquons qu’entre la transmission du virus des verrues et l’apparition de cette infection (temps d’incubation) un délai de plusieurs mois est possible. En fait le temps d’incubation d’une verrue peut varier de 1 à 21 mois.

Les verrues sont très contagieuses, d’une part par autocontamination, c’est-à-dire par transmission d’une verrue d’une main vers une autre, vers la même ou vers d’autres organes (pieds, visage) et d’autre part par la contamination vers une autre personne (salle de gymnastique, piscine, hôtel).

Les verrues sont plus fréquentes avec l’âge, à cause d’une diminution de l’efficacité du système immunitaire.

Symptômes

Les symptômes des verrues varient en fonction du type de verrue.

Verrues vulgaires : il s’agit souvent d’excroissance de la peau de couleur gris-jaune, avec une surface de la verrue un peu poreuse. Les verrues vulgaires peuvent être présentes de façon isolée ou en grappe. Ces verrues sont en général présentes sur les mains (y compris les doigts) ainsi que les pieds et ne provoquent en général pas de douleurs.
Les verrues vulgaires ne présentent pas de risque cancéreux.

Verrues planes : il s’agit souvent, comme son nom l’indique, d’une verrue plane ou plate, dont la couleur est plus proche de la peau que les verrues vulgaires. Ces verrues se développent souvent au niveau du visage, des mains et des jambes.

Verrues plantaires : il s’agit de verrues présentes sous la plante du pied ou sur le pied (y compris orteils). Au vu de la localisation et du type de verrue, les douleurs peuvent être importantes. Il s’agira de traiter rapidement ce problème afin de diminuer la douleur. Ces verrues peuvent être dures, formant un cal (callus). La douleur a tendance à augmenter en position debout ou lorsqu’une personne marche.

Les verrues génitales sont une autre forme ou localisation des verrues.

Durée des verrues
Il faut aussi relever que les verrues peuvent durer des années ou disparaître du jour au lendemain, on peut donc dire que chaque verrue est “unique”.

Traitements

Remarques
Les traitements ci-dessous concernent le traitement des verrues vulgaires et planes. Pour le traitement des verrues plantaires, consultez votre médecin. Lors de verrues plantaires, le médecin peut notamment recommander une vaccination contre le virus HPV.

Disparition naturelle 
Il faut savoir que les verrues vulgaires, planes et plantaires guérissent d’elle-mêmes en général en 1 à 2 ans, sans besoin de traitement. Pour des raisons esthétiques, il est possible de les faire disparaître plus rapidement.

Traitements
Différents traitements permettent de soigner ces verrues, les verrucides et la cryodessication sont particulièrement utilisés. Il faut aussi noter que le médecin peut combiner plusieurs types de traitement pour lutter contre une verrue.

1. Les verrucides ou caustiques (traitements chimiques) – kératolytiques
Ces remèdes, souvent en vente libre (sans ordonnance), sont des médicaments à base d’acide salicylique ou d’acide lactique, sous forme de pommade ou de crème. Le mécanisme d’action de ces substances repose sur l’élimination des couches superficielles de la peau par desquamation. On parle aussi de substances kératolytiques.

– Médicaments en vente libre contre les verrues
En préparations faites à la pharmacie: vaseline salicylée (concentration d’acide salicylique variant de 15% à 50%).

En France : Duofilm solution® pour application locale ou Kerafilm® Solution pour application locale.

En Suisse : Warz-ab® (à base d’acide salicylique et d’acide lactique), Clabin® (acide lactique, acide salicylique, résorcine), Duofilm solution® pour application locale.

Demandez conseil à votre pharmacien pour d’autres remèdes à base d’acide salicylique ou autres corricides.

Il existe aussi en Suisse un remède à base d’acide monochloroacétique appelé Acétocaustine® pour soigner les verrues. Aux Etats-Unis, il existe sur le marché des médicaments sur ordonnance à base d’acide bichloroacétique et d’acide trichloroacétique.

– Médicaments sur ordonnance médicale
Notons que le médecin dispose également de médicaments plus efficaces en vente sur ordonnance uniquement, car ils sont très corrosifs, par exemple à base de fluorouracile (ex. Verrumal®).

Remarque : il est toujours conseillé de bien protéger la peau saine (en appliquant un pansement autour de la verrue) lors d’un traitement pour soigner les verrues, car les produits mentionnés ci-dessus sont très caustiques.

Afin de soigner par la suite la peau vous pouvez appliquer une crème à base de dexpanthénol (Bépanthene®).

Dérivé de la vitamine A
Aux Etats-Unis, l’adapalène (Differin®) qui est un rétinoïde topique indiqué contre l’acné est parfois prescrit par les médecins en cas de verrue. Ce médicament, un dérivé de la vitamine A, perturbe la croissance cellulaire. Des études ont montré son efficacité contre les verrues.

Remarque sur les kératolytiques :
– En général, il faut appliquer ces traitements à base d’acide salicylique et lactique tous les jours pendant 1 à 2 mois. Il faudra avoir de la patience.

– Certains spécialistes conseillent de tremper la verrue dans de l’eau chaude pendant 10 à 20 minutes avant d’appliquer un kératolytique. Si ce n’est pas possible de tremper la verrue, appliquez une compresse chaude humide sur la verrue. Cette méthode permet d’augmenter l’efficacité des kératolytiques notamment ceux à base d’acide salicylique

2. La cryodessication, dessication par le froid (traitement physique), à base d’azote
verrues cryodessicationIl s’agit de “brûler” par le froid les verrues, en utilisant en général le principe de l’azote liquide. Ce processus se fait en général en cabinet médical (notre photo), voici toutefois des remèdes en vente en pharmacie pour vous faire vous-même le traitement:
– En Suisse : Wartner®, Verrukill® ou EndWarts freeze (de Meda), produit basé sur le principe de l’azote liquide.

– En France Cryopharma® : un appareil permettant la dessication par le froid. Demandez conseil à votre pharmacien.

Il faut savoir qu’en général avec ce type de traitement les verrues disparaissent 10 à 14 jours après la “brûlure par le froid”. De plus, on estime qu’une application par verrue suffit pour les faire disparaître.
Néanmoins, certains médecins estiment qu’il faut en général répéter la procédure environ 4 fois à raison de 3 à 4 semaines d’intervalles pour que la verrue disparaisse complètement. Autrement dit, il faut dans ce cas effectuer au total 5 séances de cryodessication chez le médecin pour voir la ou les verrue(s) disparaître.

Remarque sur la cryodessication :
– Cette méthode est particulièrement efficace si la verrue est localisée à un endroit où la peau est épaisse, comme le talon.

3. Autres traitements
– Lors de verrues à un stade grave le médecin peut utiliser une thérapie avec un laser. A faire seulement au cabinet médical et en cas de verrues résistantes aux traitements 1. et 2.
– Une petite chirurgie réalisée par le médecin peut aussi être effectuée, également en cabinet médical. L’utilisation d’électricité pour brûler la verrue est une autre alternative possible à la chirurgie, notamment si d’autres méthodes ont échoué.
– Certains médecins conseillent d’appliquer un ruban adhésif (en anglais duct tape) directement sur la verrue et de le laisser pendant 6 jours en serrant bien. Après avoir retiré le ruban adhésif, faites tremper la zone touchée par la verrue dans de l’eau, limez puis laisser à l’air libre pendant 12 heures. Répétez le processus jusqu’à disparition de la verrue. On estime que le ruban adhésif irrite la verrue et mène dans certains cas à sa disparition.
– Aux Etats-Unis, il existe sur le marché un médicament pris en injection appelé canthardin à base d’antigènes de candida qui a pour but de stimuler le système immunitaire pour lutter contre les virus provoquant des verrues (HPV).

Résumé sur le traitement contre les verrues, l’avis de la spécialiste Van Nguyen (pharmacienne qui exerce en Suisse)
Il existe différents traitements contre les verrues. Dans l’ordre d’efficacité, il faut préférer en premier lieu les traitements liquides à base d’acide salycilique, puis les bombes de cryothérapie (exemple Wartner®) et en dernier lieu, la crème Adieu Verrue. En effet, cette dernière doit être appliquée 3 fois par jour, en massant. Mais son intérêt réside dans le fait que l’on peut l’utiliser chez les enfants dès 3 ans et chez les diabétiques. Cependant, il ne faut pas le donner aux femmes enceintes et qui allaitent.
Finalement il faut savoir que les verrues guérissent spontanément dans 2 tiers des cas.

Remèdes naturels

Verrues phytothérapieLe jus ou la sève de la chélidoine exercerait un effet positif pour guérir les verrues. Nous ne sommes toutefois pas en mesure de savoir s’il s’agit d’un effet prouvé par des études cliniques ou si c’est le côté placebo (voir ci-dessous) qui permettrait la guérison des verrues par cette plante.

Facteur psychologique dans la guérison des verrues
Verrues traitement naturelLe facteur psychologique est très important dans la guérison des verrues, c’est pourquoi on dit par exemple (parmi de très nombreux autres exemples issus de la médecine populaire) : “tenir très fort un marron dans la main gauche serait efficace pour soigner les verrues”, bien entendu ce phénomène repose sur aucune preuve scientifique, en revanche l’effet psychologique ou placebo exerce le rôle thérapeutique voulu menant parfois à la guérison de cette affection dermatologique.
Il faut donc rester assez prudent sur les plantes, remèdes de grand-mère et autres trucs pour soigner les verrues. Si le facteur psychologique est prouvé, vous pensez bien que les possibilités “thérapeutiques” sont infinies, c’est pour cette raison que nous avons décidé de ne pas lister les remèdes populaires ou de grand-mère pour soigner les verrues.

Publicité

Bons conseils &  Prévention

Verrues bons conseils– Evitez de marcher pieds nus dans des lieux publics comme des piscines, douches ou gymnases (ex. fitness), portez par exemple des tongs. Avec les pieds nus, la probabilité d’attraper des verrues notamment plantaires est bien plus haute. Il faut savoir que les verres plantaires, c’est-à-dire se trouvant sur la plante des pieds, sont souvent plus difficiles à traiter que les verrues sur la main.

– Séchez bien vos pieds et vos mains, car les verrues apprécient particulièrement un milieu humide, notamment dans les espaces se trouvant entre les orteils ou les doigts de la main.

– Croyez fort à la guérison, en effet le facteur psychologique ou placebo est très important pour guérir des verrues.

– Si vous avez des verrues au visage, faites attention avec le rasage, car la contagion peut être accélérée et facilitée. Il faut contourner la verrue avec le rasage et la soigner le plus vite possible.

– Sachez quand consulter un médecin : par exemple si la verrue est trop grosse, qu’elle ne disparaît pas après plusieurs mois avec les traitements classiques, elle douloureuse, est présente à des endroits critiques (parties génitales, visage), qu’il y ait une multiplication des verrues ou encore si la forme de la verrue est atypique. Dans tous ces cas il est préférable de consulter un médecin. Certaines personnes estiment qu’une verrue devrait par précaution toujours mener à une consultation médicale, afin d’écarter le risque de maladies graves comme un mélanome.

– Un traitement homéopathique à base de Thuja peut parfois s’avérer efficace pour soigner les verrues.

– Prenez bien soin de votre peau, des détériorations de la peau comme des petites blessures peuvent favoriser l’entrée des virus provoquant les verrues (HPV). Il est notamment conseillé de couvrir les blessures avec un pansement, d’hydrater régulièrement la peau et d’utiliser une crème solaire pour prévenir les coups de soleil.

Causes des mycoses ongles– Prenez soin de vos ongles. Evitez notamment de vous ronger les ongles, car cela peut provoquer des petites blessures dans la peau autour des ongles et favoriser l’entrée et l’activité des virus provoquant des verrues (HPV). On estime que des particules virales peuvent être dormantes au niveau des cellules de la peau et des blessures peuvent les activer. Se mordre les ongles favorise aussi la transmission des verrues des mains au visage, y compris les lèvres.

Sources & Références : 
Mayo Clinic, Prevention (magazine américain sur la santé)

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable de l’infographie).

Crédits photos :
Fotolia.com

Crédits infographies : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Comment traduit-on le verrues dans d’autres langues ?
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.10.2018