Coup de soleil



Définition

Coup de soleil (érythème solaire)Le coup de soleil, appelé dans un langage plus médical érythème solaire ou en latin Dermatitis solaris, se définit comme une brûlure de la peau superficielle du 1er degré ou encore comme une inflammation aiguë de la peau.
Certains dermatologues semblent préférer le terme d’inflammation au lieu de brûlure ou coup de soleil, car le processus biologique se cachant derrière cette affection est de type inflammatoire.
Des chercheurs américains ont confirmé en juillet 2012 cette hypothèse. Ceux-ci ont observé chez des souris que les rayons ultraviolets de la lumière du soleil endommageaient une petite molécule d’ARN dans les kératinocytes (cellules de la couche superficielle de la peau qui synthétise la kératine). Cette molécule modifiée déclenchait une réaction en chaîne qui peut conduire à une inflammation de la peau.


D’où l’intérêt dans le traitement d’utiliser des anti-inflammatoires, en général sous forme de crème.

Le coup de soleil survient habituellement quand une personne s’expose trop longtemps au soleil. Relevons qu’il est possible d’attraper un coup de soleil même en cas de temps nuageux (principalement dans les pays tropicaux et subtropicaux), car les rayons UV, en particulier les UVB, peuvent passer à travers les nuages et atteindre la peau.

Le coup de soleil peut aussi survenir après l’exposition aux rayons UV artificiels comme dans des cabines de bronzage.

Notre peau a une protection naturelle contre le soleil, la mélanine, qui est un pigment coloré donnant la couleur à la peau et assurant une certaine protection contre les rayons du soleil. Lorsque la peau est claire, la concentration en mélanine est plus basse, d’où un risque plus élevé de souffrir d’un coup de soleil.

Le coups de soleil comporte deux phases :

1. L’épiderme rougit (d’où la sensation de brûlure, mais qui ressemble plus à une inflammation, lire plus haut).

2. L’épiderme commence à peler. On parle de desquamation.

Résumé sous forme d’infographie :

Causes

La cause la plus fréquente de l’apparition de coups de soleil est une exposition excessive et/ou mal protégée aux rayons ultraviolets du soleil (UVA et UVB notamment). Les UVB sont en fait les principaux responsables des coups de soleil. Davantage d’informations sur les rayons UV

Certaines personnes sont plus à risques que d’autres, notamment les enfants (qui possèdent une peau très sensible) et les personnes au teint clair (blonds ou roux) dont la peau et démunie en mélanine (une molécule protégeant la peau contre l’exposition au soleil).

coup de soleil cause

Il faut savoir que l’intensité du soleil peut-être augmentée de 30% lorsqu’on est à la neige ou sur une plage, ceci par augmentation de la réflexion du soleil sur respectivement la neige, le sable ou l’eau. Il faut donc dans ces situations se protéger contre le soleil encore plus qu’à d’autres endroits.

Les cabines de bronzage (bronzage artificiel) peuvent aussi mener à des coups de soleil.


Infection urinaire traitementCertains médicaments, en particulier les tétracyclines (doxycycline, minocycline,…), une classe d’antibiotiques souvent utilisé lors de problèmes d’acné, peut favoriser l’apparition de coups de soleil, en rendant la peau plus sensible au soleil, on parle alors de produit photosensibilisant. Avec les tétracyclines, il est conseillé de limiter l’exposition au soleil ou de se protéger du soleil avec un indice de protection (IP) supérieur à 25.

D’autres médicaments peuvent rendre la peau plus sensible aux coups de soleil, mais ces effets secondaires sont rares, ce sont par exemple les AINS (par ex. l’ibuprofène), les quinolones, le furosémide, l’hydrochlorothiazide (HCTZ) ou les phénothiazines.

Voir aussi les conseils sur le lien entre le soleil et la peau (indice UV, crème solaire)

Symptômes

Coup de soleil (érythème solaire)Après une exposition trop intense au soleil, la peau (plus précisément l’épiderme) devient rouge et quelques irritations (démangeaisons, picotements) sont souvent ressenties. On peut également observer des douleurs et une sensation de chaleur, ressentie notamment au toucher. Dans des cas graves le patient peut présenter des cloques et souffrir d’insolation. De la fièvre, de la fatigue et des maux de tête peuvent parfois être présents.

On distingue en fait 2 phases lors de coups de soleil


Le premier symptôme des coups de soleil est l’apparition d’une rougeur ou érythème en général 3 à 5 heures après l’exposition au soleil. Il s’en suit une aggravation des symptômes avec notamment des douleurs et brûlures 12 à 24 heures après l’exposition.

Cette première phase dure normalement deux à trois jours, après quoi, la rougeur disparaît et dans la deuxième phase la peau commence à se dessécher et se desquamer (peler).

Résumé coup de soleil

Les coups de soleil peuvent apparaître sur le visage (fréquent car cette partie du corps est souvent exposée) ou sur l’ensemble du corps, par ex. si la personne est en maillot de bain. Les personnes chauves peuvent aussi facilement attraper un coup de soleil sur le haut du crâne, le port d’un chapeau ou casquette est donc fortement recommandé.

Les épaules sont également une partie du corps propice aux coups de soleil.

Complications (risques de mélanome)

Bien qu’un corps bronzé soit très à la mode et apprécié de nos jours, l’exposition répétée au soleil endommage et vieillit énormément la peau.

Attraper plusieurs coups de soleil, notamment pendant l’enfance, peut à long terme favoriser le développement d’un cancer de la peau (et notamment le mélanome). Selon une étude de l’Université d’Harvard parue en mai 2014 réalisée sur plus de 100’000 femmes, celles ayant eu au moins 5 coups de soleil entre l’âge de 15 et 20 ans ont présenté un risque 80% plus élevé de développer un mélanome quelques années plus tard.

Des problèmes oculaires comme l’apparition d’une cataracte ou un vieillissement prématuré avec formation de rides sont aussi des complications des coups de soleil à répétition.

Il faut ainsi éviter à tout prix d’attraper des coups de soleil.

Traitements (médicaments)

Le traitement des coups de soleil consiste à protéger ou soigner la peau avant (1), pendant (2) ou après (3) l’exposition au soleil.

1. Avant de s’exposer, il est important d’enduire la peau avec de la crème solaire (avec un indice de protection plus élevé pour les personnes à risques).

2. L’application de la crème doit être renouvelée toutes les deux heures environ. Il faut aussi éviter de s’exposer au soleil pendant les heures les plus intenses (entre 11h et 15h), car c’est à ce moment que les rayons ultraviolets du soleil sont les plus intenses.

Voir tous les conseils sur le lien entre le soleil et la peau (crème solaire, bons conseils, risques,…)

3. Si malgré les précautions prises au point 1. et 2., un coup de soleil apparaît, il faut le soigner avec des crèmes, par exemple à base d’hydrocortisone à 1%. L’hydrocortisone est un anti-inflammatoire très efficace (voir aussi : définition des coups de soleil pour comprendre pourquoi on utilise un anti-inflammatoire).

On peut également utiliser des crèmes à base de diclofénac (un anti-inflammatoire).

Si la douleur est trop intense, la prise d’anti-douleurs (paracétamol) ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’aspirine ou l’ibuprofène est préconisée. Vu le caractère inflammatoire des coups de soleil (lire sous définition), la prise d’AINS est particulièrement recommandée. Il faut éviter l’aspirine chez les enfants.

En France, on utilise aussi souvent la Biafine® (en crème, pommade, etc) pour calmer les brûlures du 1er degré du coup de soleil.

Comme les coups de soleil rendent la peau très sèche, il est également conseillé d’appliquer chaque soir une crème hydratante (par exemple des crèmes à base d’urée, une molécule réhydratante).

Pour calmer et soulager les douleurs, vous pouvez appliquer des compresses froides, comme utiliser un linge humide avec de l’eau froide. Prendre un bain d’eau froide ou tiède est aussi conseillé.
Il est aussi possible de rajouter environ 1 quart d’une tasse de bicarbonate de soude à ce bain, c’est particulièrement recommandé si l’étendue des coups de soleil est importante.

En cas de coups de soleil sévères (cloques, fièvre), veuillez consulter rapidement un médecin.

Plantes médicinales

Coup de soleil aloe vera– Lors d’un coup de soleil, l’utilisation de pommade ou lotion à base d’aloe vera (aloès) peut être très utile comme cicatrisant, désinfectant et surtout comme hydratant. Davantage d’informations sur l’utilisation de l’aloé lors d’un coup de soleil
– La betterave et la carotte (riches en caroténoïdes) pourraient avoir un effet préventif sur les coups de soleil.
– Le calendula et l’arnica, en crème ou pommade, peuvent agir pour calmer les douleurs liés aux coups de soleil.

Remèdes naturels

Il est possible aussi d’utiliser des remèdes naturels (remèdes de grand-mère) :

Aloès - Remède de grand-mère aloèsGel d’aloe vera. Contre les coups de soleil, utilisez de préférence un gel d’aloe vera très froid, à conserver ou stocker ce gel au réfrigérateur. Frottez sur la peau touchée par les coups de soleil chaque quelques heures. Davantage d’informations sur ce gel

Pommade de calendula

Jus de citron

Jus pour bronzer (à base de carotte et betterave)

Autres  remèdes naturels :
Yeux et joues touchés 

Les flavonoïdes pourraient prévenir le diabète de type 2Il est aussi possible d’appliquer des sachets de thé noir ou vert directement sur les coups de soleil, car ces plantes sont riches en tanins. Il suffit de mouiller avec un peu d’eau froide des sachets de thé puis  de les appliquer sur la peau au niveau des yeux ou des joues.

Huiles essentielles
Les huiles essentielles comme celles de lavande et de camomille qui ont des propriétés anti-inflammatoires peuvent être efficaces pour soigner les coups de soleil. Vous pouvez par exemple préparer un spray contre les coups de soleil en mélangeant environ 250 ml d’eau à 16 gouttes d’huile essentielle de lavande. A la place de la lavande vous pouvez aussi utiliser de la camomille ou de la menthe poivrée. Cette dernière plante, riche en menthol, permet notamment de refroidir la peau. Avant d’appliquer n’oubliez pas de bien mélanger. A utiliser plusieurs fois par jour en appliquant ce mélange directement sur les coups de soleil, évitez toutefois la région des yeux.

Bons conseils & Prévention

– Lorsqu’une fièvre se déclare ou que des cloques crevées s’infectent, il est nécessaire de consulter un médecin.

– Prenez des douches ou bains froids pour rafraîchir la peau. L’eau froide refroidit la brûlure mais exerce aussi un effet antidouleur et anti-inflammatoire naturel.
Il est aussi possible d’appliquer sur la zone touchée une serviette trempée dans de l’eau froide.
Evitez d’utiliser des glaçons ou de la glace (y compris poches de glace), car la différence de température est souvent trop importante et peut blesser la peau et même les nerfs.

– Enduisez la peau de lotions contenant de la vitamine E ou de l’aloe vera pour bien en prendre soin.

– Evitez les cosmétiques, parfums et autres médicaments qui pourraient provoquer des effets secondaires au niveau de la peau (allergie) lors de l’exposition solaire, comme c’est le cas avec certains antibiotiques.

Coup de soleil protection solaire– Il est très important de bien se protéger du soleil (crèmes solaires, lunettes, port de casquettes ou chapeaux).
Toutes ces mesures sont essentielles pour éviter d’attraper un coup de soleil. Découvrez tous nos conseils pour se prévenir du soleil

– Consommez des aliments à base de carotte: carotte fraîche ou jus de carotte. Ce légume aurait un effet favorable selon étude parue en juin 2008, en complément des crèmes solaires.

– La chaleur, souvent associée, à un coup de soleil favorise naturellement la déshydratation, il est essentiel de boire beaucoup pour prévenir et soigner un coup de soleil. Privilégiez l’eau et évitez les sodas.

– Evitez de percer les cloques provoquées par les coups de soleil. De plus, si les cloques sont présentes sur une surface importante du corps, consultez un médecin. Il faut savoir que les cloques agissent comme une couche protectrice limitant notamment les infections.

News :
– Combien de temps faut-il s’exposer au soleil pour synthétiser de la vitamine D ?

Sources (références) :
Mayo Clinic, The Wall Street Journal, Prevention (magazine américain de santé).

Crédits photos : Fotolia.com – Infographies : Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Comment traduit-on le coup de soleil dans d’autres langues ?
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 02.08.2017

Thèmes

Lire aussi :