Publicité

Hydrochlorothiazide

L’hydrochlorothiazide est un diurétique thiazidique utilisé dans le traitement de l’hypertension artérielle. Il est actuellement surtout utilisé en association avec un autre médicament (molécule) hypotenseur comme un inhibiteur de l’enzyme de conversion ou un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II.

Noms de la molécule :
Hydrochlorothiazide, HCT, HCTZ, Hydrochlorothiazidum PhEur (nom latin)
Code ATC : C03AA03

Formule de la molécule :
C7H8ClN3O4S2

Métabolisme :
Le temps de demi-vie de l’hydrochlorothiazide est de 2h à 3h. Il n’existe pas de métabolites actifs. L’élimination est rénale.

Effets :
L’hydrochlorothiazide présente des propriétés surtout diurétiques mais aussi fluidifiantes et antihypertensives.
Ces effets sont dus à l’inhibition de la réabsorption du chlorure de sodium au niveau du tubule distal du néphron rénal.

Indications :
Hypertension artérielle
– Insuffisance cardiaque
– Œdème
– Diabète insipide rénal
– Hypercalcurie idiopathique et prophylaxie de la récidive des calculs calciques

Effets secondaires :
L’effet secondaire le plus fréquent de la monothérapie à base d’hydrochlorothiazide est l’hypokaliémie. D’autres perturbations électrolytiques et métaboliques peuvent survenir.
D’autres effets secondaires sont : nausées et vomissement, maux de ventre, hypotension, vertiges, réactions dermatologiques, troubles érectiles et une augmentation du risque de développer la goutte.
Lors d’une prise de cette molécule pendant de nombreuses années, une augmentation du risque de cancer de la peau (y compris mélanome) serait possible1.
De très rares cas de toxicité respiratoire aiguë, notamment de syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), ont été rapportés après la prise d’hydrochlorothiazide. L’œdème pulmonaire se développe généralement quelques minutes à quelques heures après la prise de l’hydrochlorothiazide. Au début, les symptômes comportent dyspnée, fièvre, détérioration pulmonaire et hypotension. Si un diagnostic de SDRA est suspecté, le médicament doit être retiré et un traitement approprié doit être administré. L’hydrochlorothiazide ne doit pas être administré à des patients ayant déjà présenté un SDRA à la suite d’une prise d’hydrochlorothiazide2.

Contre-indications :
Allergie (hypersensibilité) aux dérivés de la sulfonamide (ex. diurétiques, antibiotiques), phase terminale d’une insuffisance rénale.

Interactions :
Possibles interactions problématiques avec des médicaments antiarythmiques. D’autres interactions sont possibles, veuillez lire la notice d’emballage (ex. Esidrex®).

Formes galéniques :
– En monopréparation d’hydrochlorothiazide sous forme de comprimés divisibles de 25 mg.

Posologie :
En monopréparation d’hydrochlorothiazide au dosage adulte contre l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque prendre en dose d’initiation 12,5 mg à 25 mg par 24h et en dose d’entretien 12,5 mg à 50 mg par 24h (lors d’oedème, une dose de 100 mg par 24h peut être possible).
Au début de la thérapie par l’hydrochlorothiazide il est conseillé de mesurer le taux de calcium dans le sang.

Remarques :
– En Suisse, l’hydrochlorothiazide (nom de marque Esidrex®, il existe désormais des génériques) a été mis sur le marché pour la première fois en 1958.
– De nos jours une utilisation comme monopréparation (Esidrex®) est moins courante. L’hydrochlorothiazide est surtout utilisée en association avec une autre molécule comme comme un inhibiteur de l’enzyme de conversion (ex. lisinopril), un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II (ex. losartan) ou un antagoniste du calcium.
Alternatives :
– Les deux autres diurétiques thiazidiques, chlortalidone et indapamide, sont au moins autant efficaces que l’hydrochlorothiazide. Il faut toutefois relever qu’en Suisse le chlortalidone n’est plus disponible sur le marché en monopréparation.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch.
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020).

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
11.04.2022

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Notes de bas de page et références :

  1. “100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020)
  2. Compendium.ch, principal site sur les médicaments en Suisse. Le 8 avril 2022. Source exacte : https://compendium.ch/news/26131

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 11.04.2022
Publicité