Publicité

Lisinopril

Le lisinopril est un médicament de la classe des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC ou IECA) utilisé entre autres pour traiter l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque.

Noms de la molécule :
Lisinopril, Lisinoprilum, Lisinoprilum dihydricum PhEur.
Nom ATC : C09AA03
Remarque : le lisinopril est un dérivé lysine de l’énalapril (un autre IEC)

Formule de la molécule :
C21H31N3O5

Métabolisme :
Le temps de demi-vie du lisinopril est de 12h. Il n’existe pas de métabolite actif. L’élimination est rénale.

Effets :
Les effets sont basés sur l’inhibition de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) et l’inhibition de la formation de l’angiotensine II. Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion comme le lisinopril bloquent la transformation de la forme inactive qu’est l’angiotensine I en la forme active qu’est l’angiotensine II. Le lisinopril a des propriétés antihypertensives et soulage le cœur.

Indications :
Hypertension artérielle. L’effet du lisinopril a été prouvé dans plusieurs grandes études cliniques (ex. étude ALLHAT). Le lisinopril peut être associé à un diurétique (ex. hydrochlorothiazide) dans le traitement de l’hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque congestive
Infarctus aigu du myocarde (en prévention)
– Diabète sucré avec microalbuminurie

Effets secondaires :
Le principal effet secondaire est une toux sèche (environ 10% des cas, les femmes semblent davantage touchées par cet effet secondaire que les hommes). D’autres effets secondaires sont l’hyperkaliémie et une tension artérielle basse (hypotension). Un oedème angioneurotique survient rarement, mais il peut s’avérer mortel.
Pour la liste complète des effets secondaires, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Contre-indications :
Grossesse, oedème angioneurotique provoqué par d’autres IEC, sténose de l’artère rénale des deux côtés.
Pour la liste complète des contre-indications, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Interactions :
Risque d’hyperkaliémie avec d’autres IEC et des médicaments qui influencent le calcium (ex. sartans, sels de calcium, drospirénone).
Pour la liste complète des interactions, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Formes galéniques :
En Suisse le lisinopril est disponible sous forme de comprimé en monopréparation (Zestril® et génériques) aux doages de 5 mg, 10 mg, 20 mg et 30 mg. Le lisinopril est aussi disponible en association fixe avec l’hydrochlorothiazide, également en comprimé (Zestoretic® et génériques).

Posologie :
– La posologie habituelle pour adulte lors d’hypertension artérielle est de 5 à 10 mg par 24h comme dose d’initiation et de 10 à 40 mg par 24h comme dose d’entretien.
– La posologie habituelle pour adulte lors d’insuffisance cardiaque est de 2,5 mg par 24h comme dose d’initiation et de 5 mg à 30 mg par 24h comme dose d’entretien.
Attention, chez des patients avec des fonctions cardiaques ou rénales diminuées, il faudra augmenter la dose lentement.
Les comprimés sont pris une fois par jour, indépendamment des repas, et toujours au même moment de la journée.

Médicaments en Suisse (selon Compendium.ch, état en octobre 2021) :
Mono-préparation
Original :
Zestril®
Génériques :
Lisinopril Axapharm (lisinopril)
– Lisinopril Helvepharm (lisinopril)
Lisinopril-Mepha, Comprimés (lisinopril)
Lisinopril Spirig HC® (lisinopril)
Lisinopril Zentiva (lisinopril)
Lisitril® (lisinopril)
Multi-préparations :
Original :
Zestoretic®/- mite (lisinopril, hydrochlorothiazide)
Génériques :
Co-Lisinopril-Mepha, Comprimés (lisinopril, hydrochlorothiazide)
Co-Lisinopril Spirig HC® (lisinopril, hydrochlorothiazide)
Co-Lisinopril Stada® (lisinopril, hydrochlorothiazide)
Lisinopril HCT Axapharm® (lisinopril, hydrochlorothiazide)
– Lisinopril HCT Helvepharm (lisinopril, hydrochlorothiazide)
Lisinopril HCT Zentiva (lisinopril)
Lisitril® comp. (lisinopril, hydrochlorothiazide)

Remarques :
– Le lisinopril a été autorisé en Suisse en 1989 sous le nom de marque de Zestril®, il existe désormais des génériques.
Alternatives :
Fin 2019 il y avait en Suisse 7 inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC), dont le lisinopril. D’autres IEC, avec des études scientifiques bien documentées, sont le captopril, l’énalapril, le ramipril et le perindopril. Les différences entre chaque IEC sont plutôt minces. Tous les IEC peuvent mener à une toux sèche comme principal effet secondaire.
Des antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II ou sartans (ex. candésartan, losartan) peuvent dans certains cas particuliers être prescrits au lieu des IEC.

Lire aussi : ramipril (un autre IEC)

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch.
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020).

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
20.10.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 21.10.2021
Publicité