Publicité

Alphagan®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Alphagan® et quand doit-il être utilisé ?

Le collyre Alphagan contient le tartrate de brimonidine comme principe actif qui appartient à la classe des α2-agonistes sélectifs. Après instillation dans l’œil, la tension intraoculaire est abaissée.

Alphagan est utilisé selon prescription du médecin pour le traitement d’une tension intraoculaire élevée, en particulier chez les patients atteints d’un glaucome à angle ouvert.

Alphagan peut être utilisé seul ou en complément d’un autre traitement.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Il est important de faire contrôler régulièrement la pression intraoculaire par votre médecin.

Quand Alphagan® ne doit-il pas être utilisé ?

– Alphagan ne doit pas être utilisé lors d’une hypersensibilité connue au principe actif ou à l’un des composants du collyre.

– Chez les patients traités par certains antidépresseurs. Votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous donner des renseignements plus précis.

– N’utilisez pas Alphagan chez les nouveau-nés et les enfants jusqu’à 2 ans. Il est connu, que l’utilisation chez les nouveau-nés et les petits enfants peut provoquer des effets secondaires sévères.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Alphagan® ?

Alphagan ne doit pas être utilisé chez les enfants âgés de 2 jusqu’à 12 ans, parce que son utilisation n’est pas recommandée dans ce groupe d’âge. La sécurité et l’efficacité d’Alphagan n’ont pas été étudiées chez les enfants.

Alphagan peut provoquer de fatigue et/ou de somnolence, de vision floue ou un changement d’acuité visuelle. Ces effets secondaires peuvent empirer pendant la nuit ou à la lumière de jour réduite. Si vous constatez tels effets chez vous, ne conduisez pas et n’utilisez pas des outils ou des machines dangereuses. Veuillez contacter votre médecin.

Si vous êtes atteint d’une des maladies suivantes, veuillez le signaler à votre médecin: pathologies cardio-vasculaires graves, dépression, insuffisance cérébrale, syndrome de Raynaud (troubles circulatoires dans les mains et les pieds), syndrome orthostatique (diminution de la pression artérielle lors du passage de la position couchée à la position verticale), thromboangéite oblitérante (pathologie vasculaire chronique et inflammatoire, évoluant par poussée) ou insuffisance hépatique ou rénale.

Avis aux porteurs de lentilles de contact

Le chlorure de benzalkonium peut être absorbé par les lentilles de contact souples et changer leur couleur. Retirer les lentilles de contact avant application et attendre au moins 15 minutes avant de les remettre.

Le chlorure de benzalkonium peut également provoquer une irritation des yeux, surtout si vous souffrez du syndrôme de l’oeil sec ou de troubles de la cornée (couche transparente à l’avant de l’oeil). En cas de sensation anormale, de picotements ou de douleur dans les yeux après avoir utilisé ce médicament, contactez votre médecin.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication) ou utilisez d’autres médicaments à usage ophtalmique!

Cela concerne notamment les médicaments contre l’hypertension artérielle, les cardiotoniques (glucosides cardiotoniques), les sédatifs ou les somnifères, leur action pouvant être influencée par l’utilisation simultanée d’Alphagan.

Alphagan® peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

En l’absence de données relatives à l’utilisation d’Alphagan pendant la grossesse, il ne doit être utilisé qu’avec l’autorisation formelle de votre médecin. Informez votre médecin d’un projet de maternité ou d’une suspicion de grossesse.

On ne dispose pas de données relatives au passage d’Alphagan dans le lait maternel. Il convient toutefois de renoncer à l’allaitement au cours du traitement. Consultez votre médecin à ce propos.

Comment utiliser Alphagan® ?

Sauf avis contraire du médecin, la posologie est la suivante:

Le matin et le soir, instiller 1 goutte d’Alphagan dans l’œil concerné. L’intervalle temporel entre les instillations devrait être d’environ 12 heures.

Dans l’instruction ci-joint est expliqué comme vous devez instiller Alphagan dans l’œil.

1.Lavez-vous soigneusement les mains. Penchez la tête en arrière et regardez en haut.

2.Tirez doucement la paupière vers le bas de manière à former une petite poche.

3.Renversez le flacon et appuyez le flacon jusqu’à ce qu’une goutte soit instillée dans l’œil à traiter.

4.Après l’instillation du médicament, fermez les yeux et pressez pendant une minute le bout du doigt sur le coin de l’œil inférieur allant vers le nez. Cette méthode garantit une meilleure absorption du principe actif dans l’œil et diminue son passage dans la circulation sanguine ainsi que le risque de survenue d’effets secondaires.

Important: En cas d’utilisation de plusieurs médicaments ophtalmologiques, les instillations devront se faire en respectant un intervalle de 5 à 15 minutes.

S’il vous arrivait d’oublier une instillation d’Alphagan, ne rattrapez pas cet oubli et continuez normalement en instillant la dose suivante, à l’heure habituelle.

En cas d’ingestion accidentelle d’Alphagan, ou si vous avez utilisé plus d’Alphagan que nécessaire, contactez immédiatement votre médecin.

Chez les adultes ayant instillé plus de gouttes que le nombre prescrit, les effets secondaires rapportés étaient ceux déjà connus pour Alphagan.

Les adultes ayant accidentellement avalé Alphagan ont présenté une diminution de la pression sanguine, suivi chez certains par une augmentation de cette pression.

Des effets indésirables graves ont été rapportés chez les enfants ayant accidentellement avalé Alphagan. Les signes observés comprennent une somnolence, une mollesse, une baisse de la température corporelle, une pâleur et des difficultés respiratoires. Si l’un de ces signes se manifeste, consultez immédiatement votre médecin.

Afin d’éviter une éventuelle contamination microbienne du collyre, la pointe du flacon ne doit entrer en contact ni avec les mains, ni avec les yeux.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Alphagan® peut-il provoquer ?

L’utilisation d’Alphagan peut provoquer les effets secondaires suivants:

Les principes actifs contenus dans les collyres peuvent passer dans la circulation. C’est pourquoi les effets secondaires peuvent apparaître non seulement dans les yeux, mais aussi dans d’autres parties du corps.

Très fréquent (concerne plus d’une personne sur 10)

brûlures et picotements des yeux, démangeaisons, sensation de corps étranger, follicule de conjonctivite, vision floue, blépharo-adénite, faner de conjonctivite, des réactions allergiques oculaires, céphalées, somnolence, sécheresse buccale et fatigue.

Fréquent (concerne 1 à 10 personnes sur 100)

Des sensations vertigineuses, une modification passagère de la perception gustative, des symptômes des voies respiratoires supérieures, des symptômes gastro-intestinaux, une sensation de faiblesse, rougeur et œdème de la paupière, douleur et gonflement de l’œil, larmoiements, modification de l’acuité visuelle, conjonctivite avec sécrétion, augmentation de la sensibilité à la lumière, érosion cornéenne, changement de couleur de la cornée, sécheresse oculaire, blanchiment conjonctival.

Occasionnel (concerne 1 à 10 personnes sur 1000)

Une sécheresse nasale, des palpitations, une pulsation altérée, des réactions allergiques et des dépressions.

Rare (concerne 1 à 10 personnes sur 10 000)

Une anhélation.

Très rare (concerne moins d’une personnes sur 10 000)

inflammation de l’iris, des pupilles rétrécies, insomnie, une pression haute ou basse, vous aviez perdu conscience.

Fréquence inconnue (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Démangeaisons des paupières, des réactions cutanées incluant rougeur, gonflement du visage, démangeaisons, rash et dilatation des vaisseaux sanguins.

De plus, on peut constater des réactions allergiques oculaires dont les symptômes peuvent être les suivants, comme par exemple: rougeur oculaire, rougeur et œdème de la paupière, douleur et gonflement de l’œil. De telles réactions ont généralement été observées entre le 3ième et le 9ième mois de traitement. Informez votre médecin si de telles réactions devaient apparaître.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Stabilité

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Délai d’utilisation après ouverture

À utiliser dans les 4 semaines après ouverture.

Remarques concernant le stockage

Conserver hors de portée des enfants.

Conserver à température ambiante (15-25°C).

Fermer le flacon immédiatement après utilisation et le tenir toujours bien fermé.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Alphagan® ?

1 ml d’Alphagan, collyre contient:

Principes actifs

2,0 mg tartrate de brimonidine (correspond à 1,3 mg brimonidine)

Excipients

alcool polyvinylique, chlorure de sodium, citrate de sodium dihydrate, acide citrique monohydrate, acide chlorhydrique ou hydroxyde de sodium pour l’ajustement du pH, eau purifiée, chlorure de benzalkonium.

Numéro d’autorisation

54605 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Alphagan® ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Alphagan est délivré en pharmacie, sur ordonnance médicale.

Les emballages suivants sont disponibles:

Emballage avec 1 flacon compte-gouttes contenant 5 ml d’Alphagan collyre en solution

Emballage avec 3 flacons compte-gouttes contenant chacun 5 ml d’Alphagan collyre en solution

Titulaire de l’autorisation

Allergan S.A., Cham

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 01.09.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.09.2021

Publicité