Glaucome

Résumé sur le glaucome

Glaucome résuméLe glaucome est une maladie de l’oeil qui se caractérise par une pression intra-occulaire élevée ainsi que par une atteinte d’une partie du nerf optique. Cette affection peut mener à la cécité, la perte de la vue à cause d’un glaucome est irréversible. Il s’agit de la deuxième cause de cécité dans le monde.
Les causes exactes du glaucome ne sont pas encore entièrement connues, mais on sait que le principal facteur est l’augmentation anormale de la pression intraoculaire. Cette augmentation peut être provoquée par des traumatismes, l’hérédité, le diabète, les facteurs liés à l’origine ethnique et l’âge, etc.


On distingue différentes formes de glaucomes, les deux principales sont le glaucome aigu et le glaucome chronique (ou à angle ouvert).

En cas de glaucome aigu, les symptômes qui peuvent apparaître sont des douleurs oculaires, des maux de tête, les yeux rouges et les pupilles dilatées. La cécité peut intervenir dans les jours qui suivent, si aucun traitement n’est instauré.

Le glaucome chronique est généralement une maladie insidieuse, sans symptôme significatif et donc dangereux à long terme.

Le diagnostic du glaucome se fait par un médecin qui fera une mesure de la pression interne de l’œil ainsi que des tests qui analysent l’état du nerf optique, l’épaisseur de la cornée ainsi que le champ de vision.

La principale complication du glaucome est une cécité permanente et irréversible.

définition glaucomeLe traitement du glaucome chronique repose souvent sur l’instillation de gouttes oculaires avec comme objectif la réduction de la production d’humeur aqueuse au niveau de l’oeil et pour augmenter le drainage de liquide. D’autres approches thérapeutiques sont la chirurgie et l’utilisation de médicaments par voie orale.

Le meilleur conseil en cas de glaucome est de bien suivre ses traitements, votre pharmacien peut aussi vous aider dans cette tâche.

Il est également important de faire des visites régulières chez son ophtalmologue, afin de dépister la maladie.

Définition

Le glaucome est une affection de l’œil, caractérisée par une pression intra-occulaire élevée ainsi que des dommages irréversibles au niveau du nerf optique qui entraînent une perte de vision. Une pression intra-oculaire élevée est en général, mais pas toujours, la cause principale du glaucome.

Dans cette afffection, le liquide intra-occulaire (humeur aqueuse) a du mal à s’éliminer. Cette grande pression dans l’œil détériore le nerf optique et à la longue entraîne la cécité.

Glaucome définition

Le terme glaucome provient du grec glaukos qui signifie glauque ou vitreux.

Il existe différentes sortes de glaucome, c’est pourquoi on parle parfois aussi de glaucomes au pluriel (un groupe de maladie): le glaucome aigu, chronique, congénital et secondaire.

Le glaucome touche en général les personnes âgées de plus de 40 ans. Cependant, on le retrouve parfois chez des personnes moins âgées et aussi chez des enfants.

Les femmes sont plus touchées que les hommes, mais la maladie est souvent plus sévère chez les hommes.

Plusieures stratégies existent dans le traitement du glaucome : collyres ophtalmiques, laser, chirurgie.

Epidémiologie

Statistiques glaucome

– En France on estime que plus d’un million de personnes seraient atteintes de glaucome.

– En Suisse, on estime que 150’000 personnes sont atteintes de glaucome. Cela représente près de 3% des personnes âgées de 40 ans et plus. Environ 2% de la population suisse de plus de 40 ans a du glaucome, mais ne le savent pas.

– Dans le monde le glaucome a causé la cécité de 7 millions de personnes. 120 millions sont actuellement touchées par le glaucome.

On estime que 1 à 2% des personnes de plus de 40 ans souffrent de glaucome et environ 10% chez les plus de 70 ans. Il faut savoir que la moitié des personnes touchées par cette maladie l’ignorent.

Causes

Bien que les causes exactes du glaucome restent souvent inconnues, des facteurs aggravants du glaucome sont connus et sont :

– l’hérédité (facteur génétique)

– la race (les Africains sont les plus touchés)

– le diabète

– l’âge

Comme vu dans la partie définition du glaucome, ce dernier est provoqué par une augmentation de la pression dans l’œil. La pression intra-occulaire augmente, car l’humeur aqueuse (liquide intra-occulaire) a du mal à s’écouler.

On distingue différentes formes de glaucome avec des origines diverses:

Glaucome aigu à fermeture de l’angle (glaucome à angle étroit ou fermé)

Lors de glaucome aigu ou glaucome aigu à fermeture de l’angle, la pression intra-occulaire augmente brusquement. Cela est causé par un blocage de l’écoulement de l’humeur aqueuse, par la fermeture de l’angle irido-cornéen. La cécité peut intervenir dans les jours qui suivent, si aucun traitement n’est instauré.

Glaucome chronique (glaucome primitif chronique à angle ouvert)

Le glaucome chronique ou glaucome à angle ouvert est une maladie « vicieuse », dans laquelle, l’augmentation de pression se fait progressivement au cours des années. Cela est provoqué par un ralentissement de l’écoulement de l’humeur aqueuse. L’atteinte du nerf optique se fait alors petit à petit et à la longue, si le glaucome n’est pas traité, il entraîne la cécité. Il s’agit de la forme de glaucome la plus courante.

Glaucome congénital

Ce genre de glaucome touche les enfants dès leurs premiers mois. Cela est dû à une membrane (la membrane de Barkan), formée dans l’angle irido-cornéen et empêche l’humeur aqueuse de s’éliminer.

Glaucome secondaire

Le glaucome secondaire est provoqué par une hypertension au niveau oculaire suite à différentes affections de l’œil : décollement de la rétine, thrombose de la veine centrale de la rétine, tumeurs, traumatismes.

Glaucome à basse pression ou “à pression normale”

Dans ce glaucome appelé de nos jours glaucome “à pression normale” plutôt que glaucome à basse pression est une forme de glaucome, qui comme son nom l’indique, ne présente pas d’excès de pression intraoculaire, dans ce cas le nerf optique est toutefois sectionné. Les causes exactes de ce glaucome ne sont pas encore entièrement connues.

Glaucome pigmentaire

Cette forme de glaucome se développe chez les adolescents et les adultes. Il s’agit d’un type particulier de neuropathie dégénérative progressive avec altération du nerf optique et du champ visuel (source: Wikipedia.org).

Personnes à risque

Les personnes ayant plus de risque de développer un glaucome sont:

– les personnes avec un parent souffrant de glaucome (hérédité)

– les Africains

– les diabétiques

– les personnes de plus de 40 ans

– les femmes vers la cinquantaine (glaucome aigu)

– les personnes qui ont subi des préjudices au niveau des yeux, par exemple chez les personnes pratiquant des sports de vitesse

– les personnes ayant une pression intraoculaire élevée. Relevons que l’augmentation de la pression intra-oculaire ne se manifeste pas toujours par un glaucome.

Symptômes

Les symptômes sont différents selon le genre de glaucome:

Symptôme glaucome aigu (glaucome à angle étroit)

– violente douleur à l’œil, irradiant dans toute la tête ;

– parfois précédée de maux de tête ;

– l’œil est rouge (ce glaucome touche souvent un seul oeil) ;

– la cornée trouble ;

– la pupille dilatée (en mydriase) ;

– le globe oculaire est dur comme une bille ;

nausées et vomissements (dans certains cas).

Symptômes glaucome chronique (glaucome à angle ouvert)

Le glaucome chronique est une maladie insidieuse, au début peu ou sans symptôme caractéristique (on parle d’une maladie asymptomatique).

  1. picotements
  2. larmoiements

Par la suite il y a un rétrécissement de la vision périphérique (phase souvent imperceptible) qui aboutit finalement (en cas d’absence de traitement) à un rétrécissement de la vision centrale. A ce stade, le patient a l’impression de voir à travers le trou d’une serrure ou d’un tuyau. Et si la maladie progresse encore la vision peut même disparaître, on parle de cécité. Les deux yeux sont en général touchés.

Attention, la perte de la vue (cécité) à cause d’un glaucome est irréversible !

Seul un diagnostic médical permet de détecter la maladie.

Diagnostic

Le diagnostic du glaucome se fait exclusivement chez l’ophtalmologue qui mesurera la pression intra-oculaire, en général par tonométrie.

Un autre examen fréquent qui permet d’évaluer si un patient est atteint de glaucome est l’examen du champ visuel ou périmétrie. Dans cet examen, le médecin vérifiera le champ de vision pour analyser la perte ou non de la vue.

La pachymétrie est un autre moyen de diagnostic qui mesure l’épaisseur cornéenne. Ce test est important car il permet de tenir compte de l’épaisseur de la cornée d’un patient et les adapter aux résultats de la pression intraoculaire mesurée en tonométrie. En effet une cornée épaisse provoque naturellement une pression légèrement plus élevée. Le médecin peut alors penser à un glaucome (faux positif), alors que le patient ne souffre pas de cette maladie. A l’inverse, un patient avec une cornée fine peut avoir une pression normale (par tonométrie) mais souffrir quand même de glaucome (faux négatif).

Un autre test dans l’évaluation du glaucome consiste à vérifier l’état du nerf optique de l’oeil. Le médecin, en utilisant des appareils spécifiques, va vérifier s’il y a ou non des dommages des fibres nerveuses et son évolution.

Rappelons qu’il est essentiel de consulter son ophtalmologue chaque année après 40 ans pour faire un contrôle du glaucome. En effet, comme déjà vu sous symptômes, le glaucome chronique présente très peu de signes caractéristiques et il est donc impossible de diagnostiquer soi-même cette maladie.

Par contre, un œil douloureux, accompagné ou non de forts maux de tête, de nausées et de vomissements, nécessite une consultation d’urgence pour soigner au plus vite un éventuel glaucome aigu.

Complications

Un glaucome non soigné, quelque soit le genre de glaucome, provoque la cécité. Cette dernière survient dans les quelques jours dans le cas de glaucome aigu.


Par contre, chez les patients souffrant de glaucome chronique non soigné, ceux-ci peuvent perdre leur vue dans les 10 ans. Voir sous symptômes pour l’explication du processus (“trou de serrure” –  cécité).

Attention, la perte de la vue à cause d’un glaucome est irréversible !

Il faut aussi savoir que le glaucome est de facto la première cause de cécité irréversible en Occident, car même si en première position vient la cataracte, cette maladie s’opère facilement et le patient peut retrouver la vue, avec un glaucome, c’est malheureusement et à l’heure actuelle une perte irréversible.

Quand consulter son médecin ?

Nous vous conseillons de consulter dans tous les cas un médecin lors de glaucome.

Voici des signes qui devraient vous faire prendre un rendez-vous chez le médecin de toute urgence:

– dès qu’une douleur violente de l’œil apparaît ;


– dès que la vision se trouble ;

– dès l’apparition de forts maux de tête, de nausées et de vomissements.

Traitements

Traitement du glaucome aigu à fermeture de l’angle (glaucome à angle étroit ou fermé)

Le traitement du glaucome aigu est un traitement d’urgence. Il consiste par

1. Des injections de procaïne.

2. Des instillations très fréquentes de pilocarpine (collyre), tous les quarts d’heure.

3. L’administration d’acétazolamide, un médicament permettant la diminution de la sécrétion aqueuse.

4. Une intervention chirurgicale si le glaucome n’est pas guéri par les mesures précédentes au bout de 3 jours.

Traitement du glaucome chronique (glaucome à angle ouvert)

Une fois le diagnostic du glaucome chronique posé, l’opthlamologue peut prescrire des remèdes tels que :

– des collyres (pilocarpine, ésérine, latanoprost, etc)

– dérivés des prostaglandines: ces molécules augmentent l’écoulement de l’humeur aqueuse, liquide remplissant une partie de l’oeil. Exemples de prostaglandines: bimatoprost (Lumigan®), latanoprost (Xalatan®), etc.

– bétabloquants: ces molécules réduisent la production de l’humeur aqueuse. Exemples: timolol, bétaxolol, métipranolol, etc.

– agonistes alpha: réduisent la production de l’humeur aqueuse et augmentant le drainage. Exemples : apraclonidine, brimonidine.

– Inhibiteurs de l’anhydrase carbonique: ces composés réduisent la production de l’humeur aqueuse. Exemples: dorzolamide, brinzolamide.

– composés cholinérgiques: ces molécules augmentent le drainage de l’humeur aqueuse. Exemples: pilocarpine, carbachol.

– dérivés de l’épinéphrine: ces molécules augmentent le drainage de l’humeur aqueuse. Exemple: dipivéfrine.

Questions & Réponses sur les collyres

En cas de glaucome, les patients prennent en général des collyres, quels sont les principaux effets secondaires ou complications de ces traitements ?

glaucome bons conseils pharmacienLes effets secondaires sont en général typiques de la classe médicamenteuse utilisée. Par exemple, en ce qui concerne les collyres dérivés des prostaglandines (Xalatan®), les effets secondaires principalement recensés, sont les suivants : changement de la coloration de l’iris, ainsi qu’un allongement, une densification des cils.

Cependant, bien que les collyres utilisés dans le cas du glaucome, soient plutôt bien tolérés, ils peuvent engendrer une irritation des yeux, une sensation de brûlure locale. Des complications systémiques (générales) peuvent également apparaître, comme des troubles cardio-vasculaires. Ces collyres peuvent aussi aggraver un asthme existant.

Le port de lentilles de contact est possible avec l’utilisation des collyres pour traiter le glaucome. Mais à cause de l’agent conservateur qui pourrait brunir les lentilles, il est prudent d’attendre entre 15 à 30 minutes avant de remettre les lentilles de contact (suivant le collyre utilisé, il faut donc bien lire la notice d’emballage ou en parler à son médecin/pharmacien).

Par Van Nguyen, pharmacienne (Creapharma.ch)

– l’acétazolamide  (Diamox®) par voie orale, afin de diminuer la sécrétion aqueuse, par inhibition de l’anydrase carbonique. En général l’utilisation des médicaments par voie orale est indiquée si les collyres ne montrent pas une grande efficacité.

ou effectuer:

– une intervention chirurgicale lorsque les altérations du champ visuel progressent.

Il existe différentes techniques chirurgicales:

– La chirurgie au laser (ces traitements permettent d’améliorer le système d’évacuation de l’humeur aqueuse de l’oeil).

– Chirurgie par filtration.

– Insertion d’un implant de drainage.

Grâce à la chirurgie, le médecin permettra à l’humeur aqueuse de s’écouler en pratiquant une fente au niveau de l’angle irido-cornéen.

Traitement du glaucome congénital

Comme vu dans la partie causes du glaucome, le glaucome congénital survient dès le plus jeune âge, dû à une membrane (la membrane de Barkan), formée dans l’angle irido-cornéen.

Le traitement consiste en l’ablation de cette membrane par voie chirurgicale.

Bons conseils

–  Il est conseillé de bien instiller les gouttes prescrites par le médecin (nombre de gouttes, fréquence des instillations, œil à traiter).

Car on estime qu’une partie importante des patients souffrant de glaucome ne prennent par régulièrement leur médicament (ici collyre), comme il s’agit d’une maladie à l’évolution lente et insidieuse, on peut se laisser tenter par ne pas prendre ses collyres, mais c’est une erreur car mal soigné le glaucome peut mener à la cécité (devenir aveugle) et de façon irréversible ! Pour plus d’information demandez conseil à votre médecin (ou pharmacien pour les médicaments).

–  Evitez de boire trop : ingérez plutôt des quantités modérées de fluide tout au long de la journée au lieu de boire une grande quantité en une fois.

–  Faites régulièrement de l’exercice, il est prouvé que cela réduit la pression intraoculaire dans certaines formes de glaucome (comme le glaucome pigmentaire).

–  Evitez la prise de corticoïdes.

Prévention

–  Consultation ophtalmologique, annuelle:

  • Chez les patients de plus de 40 ans.
  • Pour les diabétiques
  • Pour les personnes dont un parent souffre déjà de cette maladie (hérédité)

–  Adoptez une hygiène de vie saine: limitez le stress, mangez sainement, soignez votre sommeil, etc.

–  Utilisez une protection oculaire (lunettes, etc) car des lésions au niveau de l’oeil peuvent déclencher un glaucome.

–  Evitez la consommation de tabac ainsi que de café, ces deux substances peuvent augmenter la pression oculaire.

Comment traduit-on le glaucome dans d’autres langues ?
  • Portugais: glaucoma
  • Espagnol: glaucoma
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.03.2016

Thèmes