Publicité

Avodart®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que l’Avodart et quand doit-il être utilisé ?

Avodart est un médicament destiné au traitement de l’augmentation de volume bénigne de la prostate (hyperplasie bénigne de la prostate) et contient comme principe actif du dutastéride.

L’hyperplasie bénigne de la prostate est une affection courante, dont la fréquence s’accroît avec l’âge. Une augmentation de volume de la prostate entraîne un rétrécissement de l’urètre et la personne atteinte éprouve des difficultés à uriner normalement. Les symptômes suivants sont susceptibles d’apparaître, individuellement ou tous ensemble:

– difficultés au démarrage de la miction;

– jet urinaire faible et discontinu;

– miction plus fréquente, notamment pendant la nuit;

– besoin impérieux d’uriner (urgence mictionnelle), de même qu’incontinence ou fuites;

– sensation de ne pas avoir vidé complètement la vessie.

Lorsque la maladie progresse sans intervention thérapeutique, l’hyperplasie bénigne de la prostate risque de provoquer une rétention urinaire aiguë et/ou d’imposer une intervention chirurgicale.

La prostate se développe sous l’influence d’une hormone présente dans le sang, appelée dihydrotestostérone. En réduisant la production de la dihydrotestostérone par l’organisme, Avodart permet d’obtenir une diminution du volume de la prostate hypertrophiée chez la plupart des hommes. Tout autant que l’hyperplasie de la prostate évolue sur une période prolongée, la diminution de son volume et l’amélioration des symptômes peuvent également prendre un certain temps.

En cas de symptômes modérés à sévères, Avodart peut aussi être utilisé en association avec de la tamsulosine, un autre médicament destiné au traitement des symptômes d’une hypertrophie de la prostate.

Avodart ne doit être utilisé que sur prescription médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Outre la prise d’Avodart, une modification de votre mode de vie est également susceptible de favoriser l’amélioration des symptômes urinaires. Buvez moins de liquide avant de vous coucher et évitez le café et l’alcool.

Prenez Avodart régulièrement, comme prescrit par votre médecin, et présentez-vous régulièrement aux examens de contrôle.

Avodart peut influencer les résultats d’analyses du sang faites pour déterminer le taux sanguin de PSA. Si un tel dosage du PSA est fait chez vous, vous devez avertir votre médecin que vous prenez Avodart.

Si vous ne prenez pas Avodart de façon régulière, il peut devenir impossible pour votre médecin de surveiller votre taux de PSA.

Quand Avodart ne doit-il pas être utilisé ?

Les hommes présentant une hypersensibilité (allergie) à l’un des composants du médicament, mais aussi les femmes, les enfants et les adolescents ne doivent pas prendre Avodart.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise d’Avodart ?

De rares cas de troubles de la fonction cardiaque ont été observés lors d’une utilisation d’Avodart chez des patients prenant en même temps un alphabloquant (par exemple tamsulosine). Si vous souffrez de problèmes cardiaques, vous devez en informer votre médecin avant de commencer un traitement par Avodart.

Veuillez informez votre médecin si vous souffrez d’une affection hépatique.

Le principe actif renfermé dans la capsule en gélatine molle peut être absorbé par la peau. Si une capsule en gélatine molle n’est pas étanche et que son contenu entre en contact avec la peau, la zone touchée devra être aussitôt soigneusement lavée à l’eau et au savon. Les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir ne doivent pas manipuler de capsules en gélatine molle non étanches, étant donné la possibilité d’absorption du principe actif par la peau et le risque éventuel encouru par un fœtus mâle.

Avodart réduit le volume du sperme ainsi que le nombre et la mobilité des spermatozoïdes. La fertilité masculine pourrait donc être réduite.

La survenue d’effets secondaires tels que troubles de l’éjaculation, impuissance et diminution du désir sexuel, peut être plus fréquente, notamment au début du traitement, lors de l’administration concomitante d’Avodart et d’un médicament contenant de la tamsulosine.

Avodart n’exerce, selon toute vraisemblance, aucune action défavorable sur la capacité à conduire des véhicules ou utiliser des machines, mais aucune étude spécifique n’a été réalisée à ce sujet.

Avodart peut provoquer des tensions mammaires ou un gonflement des seins. Veuillez vous adresser sans attendre à votre médecin si de tels symptômes deviennent gênants ou si vous remarquez des nodules dans la poitrine ou un écoulement au niveau des mamelons.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, si vous êtes allergique ou si vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Avodart peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Avodart n’est pas destiné à la femme et ne doit pas être pris par celle-ci.

Utilisez des préservatifs lors de vos rapports sexuels. Le principe actif contenu dans Avodart a été retrouvé dans le sperme d’hommes prenant Avodart.

Si, par inadvertance, une femme enceinte entrait en contact avec le principe actif d’Avodart, des malformations d’un fœtus mâle risqueraient d’apparaître.

Comment utiliser Avodart ?

Sauf prescription médicale contraire, la dose habituelle est d’une capsule en gélatine molle une fois par jour, avant, pendant ou après un repas. Les capsules en gélatine molle doivent être avalées entières, sans être mâchées ni ouvertes d’une autre manière. Un contact avec le contenu de la capsule peut provoquer des douleurs dans la bouche ou la gorge.

Il est important de poursuivre la prise d’Avodart pendant toute la durée recommandée par le médecin, même dans le cas où aucun effet immédiat ne serait perceptible. Chez certains patients, une amélioration des symptômes peut être observée rapidement, alors que chez d’autres une poursuite du traitement sur 3 à 6 mois peut s’avérer nécessaire avant que les effets d’Avodart ne se manifestent. Même lors d’une amélioration des symptômes, vous devrez continuer à prendre ce médicament.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Si vous avez oublié de prendre une capsule en gélatine molle, il ne faut pas vous inquiéter. Reprenez tout simplement votre schéma posologique habituel. Ne prenez pas de capsules en gélatine molle supplémentaires afin de compenser une dose oubliée.

Quels effets secondaires Avodart peut-il provoquer ?

La prise d’Avodart peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquemment (chez 1 à 10 patients sur 100) impuissance (incapacité à avoir ou à maintenir une érection), diminution de la libido (désir sexuel), difficultés lors de l’éjaculation et gonflement ou sensibilité à la pression des seins. Dans de tels cas, il n’est en général pas nécessaire d’interrompre le traitement par Avodart, mais il convient d’en informer votre médecin ou votre pharmacien. Certains effets secondaires sexuels (impuissance, diminution de la libido, problèmes d’éjaculation) peuvent éventuellement persister même après l’arrêt du traitement par Avodart.

Dans de très rares cas (chez moins de 1 patient sur 10’000), des douleurs et gonflements testiculaires, des humeurs dépressives et des réactions allergiques – incluant une éruption cutanée, des démangeaisons, de l’urticaire et des gonflements allergiques de la peau et des muqueuses (œdèmes) – peuvent également survenir.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conservez Avodart en dessous de 30 °C et hors de portée des enfants.

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage. Il convient de rapporter les capsules en gélatine molle restantes à votre pharmacien.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée, destinée aux professionnels.

Que contient Avodart ?

Principe actif: 0,5 mg de dutastéride.

Excipients: l’antioxydant E 321 (hydroxytoluène butylé) et d’autres excipients.

Numéro d’autorisation

56106 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Avodart ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Avodart est délivré en pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Avodart 0,5 mg: 30 et 90 capsules en gélatine molle.

Titulaire de l’autorisation

GlaxoSmithKline AG, 3053 Münchenbuchsee.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en avril 2014 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 29.10.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.10.2020
Publicité