Publicité

ben-u-ron® sirop

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le ben-u-ron sirop et quand doit-il être utilisé ?

ben-u-ron contient comme substance active le paracétamol qui calme les douleurs et abaisse la fièvre.

Il est utilisé pour un traitement à court terme contre les maux de tête, les maux de dents, les douleurs au niveau des articulations et des ligaments, les douleurs dorsales, les douleurs pendant la menstruation, les douleurs après blessures (p. ex. blessures de sport), les douleurs lors de refroidissements et de fièvre.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Comme tous les antipyrétiques et analgésiques, ben-u-ron ne devrait être pris pendant plus de 5 jours par les adultes et les adolescents à partir de 12 ans ou pendant plus de 3 jours chez les enfants jusqu’à 12 ans. En cas de fièvre, ben-u-ron ne doit pas être pris pendant plus de 3 jours sans prescription du médecin.

Les analgésiques ne devraient pas être pris régulièrement pendant une période prolongée sans contrôle médical. En cas de douleurs persistantes, veuillez consulter un médecin.

En cas de forte fièvre ou de signes d’une infection secondaire, ou si les symptômes persistent au-delà de trois jours, consultez un médecin.

Le dosage indiqué ou prescrit par le médecin ne doit pas être dépassé.

Afin d’éviter un risque de surdosage, il faut s’assurer que les médicaments pris en même temps ne contiennent pas de paracétamol (p. ex. autre antidouleur, médicament contre la fièvre ou des symptômes de refroidissement). Un surdosage de paracétamol peut provoquer de graves troubles hépatiques.

Il convient également de noter que l’absorption prolongée d’analgésiques peut contribuer à faire persister les maux de tête.

L’absorption prolongée d’analgésiques, surtout la combinaison de plusieurs substances analgésiques, peut provoquer des troubles durables de la fonction rénale avec risque d’une défaillance rénale.

Quand ben-u-ron sirop ne doit-il pas être utilisé ?

Dans les cas suivants, ben-u-ron ne pourra être utilisé:

– En cas d’hypersensibilité au principe actif paracétamol et à d’autres substances apparentées (p. ex. propacétamol) ou à l’un des excipients (voir «Que contient ben-u-ron sirop?»). Une telle hypersensibilité se signale par exemple par des signes tels que: asthme, détresse respiratoire, troubles circulatoires, tuméfactions de la peau et des muqueuses ou éruptions cutanées (urticaire).

– En cas de troubles graves de la fonction hépatique (p. ex. hépatite aiguë, cirrhose hépatique, ascite c.-à-d. accumulation de liquide dans la cavité abdominale).

– Lors d’une consommation excessive d’alcool.

– En cas de trouble congénital de la fonction hépatique (Maladie de Gilbert).

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de ben-u-ron sirop?

Le sirop ben-u-ron contient 2,5 g de saccharose (hydrates de carbone assimilables) par seringue doseuse. Si possible, les diabétiques devraient donc utiliser les comprimés ou les suppositoires ben-u-ron au lieu du sirop ben-u-ron.

Vous devez consulter votre médecin avant de prendre ce médicament:

– en cas d’insuffisance rénale ou hépatique;

– en présence d’un déficit en «glucose-6-phosphate déshydrogénase», une maladie héréditaire rare des globules rouges;

– lors de l’utilisation concomitante de médicaments ayant une influence sur le foie, notamment certains remèdes contre la tuberculose et l’épilepsie, ou de médicaments contenant le principe actif zidovudine utilisés en cas d’immunodéficience (SIDA);

– si vous prenez les médicaments suivants:

– anticoagulants (p. ex., Marcoumar);

– cholestyramine (médicament pour baisser le taux de graisse dans le sang);

– chloramphénicol (médicament contre les infections);

– métoclopramide (médicament pour la nausée, vomissement);

– phénytoïne, phénobarbital, carbamazépine (médicament contre l’épilepsie (convulsions));

– rifampicine, isoniazide (médicament contre la tuberculose);

– probénécide (médicament contre la goutte);

– zidovudine (médicament contre le SIDA).

– si vous avez une infection grave (p. ex. une septicémie);

– en cas de fort amaigrissement ou de carence alimentaire;

– en cas de consommation régulière d’alcool.

La consommation simultanée du paracétamol et de l‘alcool doit être évitée. Le danger de lésions hépatiques est en particulier accru lorsque de la nourriture n’est pas absorbée en même temps.

Les patients hypersensibles aux colorants azoïques, à l’acide acétylsalicylique ainsi qu’aux antirhumatismaux et aux analgésiques (inhibiteurs des prostaglandines) ne doivent pas prendre ben-u-ron sirop.

Le paracétamol peut provoquer dans de très rares cas des réactions cutanées graves. En cas de survenue des premiers signes d’une réaction cutanée, arrêtez le traitement par ben-u-ron sirop et contactez immédiatement votre médecin (voir «Quels effets secondaires ben-u-ron sirop peut-il provoquer?»).

ben-u-ron sirop n’affecte pas l’aptitude à conduire ni la capacité à utiliser des machines.

Toutefois, la prudence est toujours de mise après la prise d’un analgésique.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si vous souffrez d’une autre maladie, si vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d‘autres médicaments (même en automédication!).

ben-u-ron sirop peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments durant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin, du pharmacien ou du droguiste.

Sur la base des expériences faites à ce jour aucun risque pour l’enfant n’est connu si le principe actif paracétamol est utilisé pendant une période limitée et en respectant la posologie indiquée.

Bien que des quantités infimes de paracétamol passent dans le lait maternel, il est permis d’allaiter.

Comment utiliser ben-u-ron sirop ?

Il ne faut pas dépasser la dose quotidienne maximale indiquée. Respecter un intervalle de 4 à 8 heures entre chaque dose unitaire.

Bien agiter le flacon avant l’emploi. 1 seringue doseuse contient 5 ml de sirop correspondant à 200 mg de paracétamol, le principe actif.

Nourrissons jusqu‘à 7 kg (6 mois):   2,5 ml jusqu’à 3 fois par jour, dose journalière max. 350 mg.

Nourrissons de 7 à 10 kg (6 – 12 mois):  2,5 ml jusqu’à 4 fois par jour, dose journalière max. 500 mg.

Enfants de 10 à 15 kg (1 – 3 ans):   5 ml jusqu’à 3 fois par jour, dose journalière max. 750 mg.

Enfants de 15 à 22 kg (3 – 6 ans):   5 à 7,5 ml jusqu’à 3 fois par jour, dose journalière max. 1 g.

Enfants de 22 à 30 kg (6 – 9 ans):   7,5 à 12,5 ml jusqu’à 3 fois par jour, dose journalière max 1,5 g.

Enfants de 30 à 40 kg (9 – 12 ans):   10 à 15 ml jusqu’à 3 fois par jour, dose journalière max. 2 g.

Adolescents (de plus de 12 ans) et adultes de plus de 40 kg: 12,5 à 25 ml jusqu‘à 4 fois par jour, dose journalière max. 4 g.

Prendre le sirop avec une quantité suffisante de liquide.

Secouez énergiquement le flacon avant l’utilisation. Pour le dosage, une seringue est comprise dans la boîte. Sa graduation de 1 à 5 ml permet d’adapter la dose individuellement en fonction de la constitution de l’enfant et des possibilités de prescription.

Veuillez utiliser la seringue doseuse comme indiqué ci-après:

1.Ouvrez le flacon doté d’un bouchon de sécurité enfant. Pour cela, vous devez pousser le bouchon vers le bas et, tout en le maintenant enfoncé, le tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, comme indiqué par la flèche.
ben-u-ron® sirop

2.Introduisez la seringue propre et sèche jusqu’à la butée dans le goulot du flacon de telle sorte qu’elle soit fermement positionnée dans l’adaptateur.
ben-u-ron® sirop 2

3.Pour ne pas avoir de bulles d’air dans le seringue, renversez avec précaution le flacon, goulot vers le bas. Tenez bien la seringue et tirez doucement le piston vers le bas jusqu’à la dose souhaitée en millilitres (ml). Le trait bleu de graduation correspondant doit se trouver juste au-dessous de l’extrémité du cylindre. S’il y a des bulles dans le seringue ou si vous êtes allé au-delà de la dose souhaitée, vous pouvez réinjecter tout le sirop ou une partie de celui-ci dans le flacon en appuyant sur le piston, puis procéder de nouveau au dosage. Si la dose prescrite dépasse 5 ml par prise, la seringue doit être remplie autant de fois que nécessaire pour atteindre la dose totale.
ben-u-ron® sirop

4.Remettez le flacon à l’endroit sans enlever la seringue, puis tournez la seringue tout en la tirant avec précaution pour l’extraire du flacon.

Le contenu de la seringue doit être versé dans une cuillère pour le donner à l’enfant.

Après la prise, nettoyez la seringue à l’eau chaude en la remplissant et vidant plusieurs fois.

La seringue ne doit être utilisée que pour le dosage du sirop ben-u-ron.

Veuillez vous conformer au dosage figurant dans cette notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous avez l’impression que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, pharmacien ou droguiste.

En cas de prise incontrôlée (surdosage), il faut consulter immédiatement un médecin même si vous ne présentez encore aucun symptôme. Des mesures médicales immédiates s’imposent dû à un risque potentiel d’une affection hépatique très sévère. Des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une inappétence ou une sensation générale de malaise peuvent être des signes d’un surdosage, mais ne se manifestent que plusieurs heures voire jusqu’à un jour après la prise.

Quels effets secondaires ben-u-ron sirop peut-il provoquer ?

Les effets indésirables suivants peuvent survenir lors de la prise de ben-u-ron sirop: dans des cas rares, réactions d’hypersensibilité telles que prurit, gonflements de la peau et des muqueuses ou éruptions cutanées pouvant aller jusqu’à des réactions cutanées sévères (très rares), nausées, difficultés respiratoires ou asthme. Dès l’apparition de signes d’une réaction d’hypersensibilité ou d’hématomes/saignements, il faut interrompre la prise du médicament et consulter le médecin.

De plus, des modifications de la formule sanguine telles qu’une diminution du nombre de plaquettes (thrombopénie) ou une diminution sévère d’un type particulier de globules blancs (agranulocytose) ont été observées.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver à température ambiante (15°C – 25°C) et hors de la portée des enfants.

Stabilité après l’ouverture du flacon: comme pour toutes les formes pharmaceutiques liquides, la stabilité de ben-u-ron sirop est limitée après l’ouverture du flacon. C’est pourquoi le flacon doit être renfermé immédiatement après une prise faite dans de bonnes conditions d‘hygiène et doit être conservé au réfrigérateur. Une fois entamé, le sirop reste stable pendant 6 mois (à condition que la date de péremption ne soit pas dépassée).

Le paracétamol peut induire des perturbations dans la mesure de la glycémie par la méthode dite à la glucose-oxydase.

Des médicaments contenant du paracétamol ne doivent pas être administrés à des enfants qui ont pris de l’alcool par inadvertance. 

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient ben-u-ron sirop ?

1 seringue doseuse (5 ml) de sirop contient comme principe actif 200 mg de paracétamol et des adjuvants saccharose, arômes, vanilline; comme colorant le jaune orange S (E 110); comme conservateurs le parahydroxybenzoate de propyle (E 216), le parahydroxybenzoate de méthyle (E 218).

Numéro d’autorisation

41717 (Swissmedic)

Où obtenez-vous ben-u-ron sirop ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie et droguerie, sans ordonnance médicale:

flacon à 100 ml.

Titulaire de l’autorisation

Nutrimedis SA, 1630 Bulle/FR

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2019 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 03.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 26.10.2021
Publicité