Publicité

Calmerphan-L®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Calmerphan-L sirop et quand doit-il être utilisé ?

Le sirop Calmerphan-L est un produit contre la toux qui contient le principe actif dextrométhorphane. Le dextrométhorphane apaise la toux excessive. Le sirop Calmerphan-L est utilisé pour le traitement de la toux, en particulier de la toux irritative sèche.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Ce médicament peut conduire à une dépendance. Le traitement doit donc être de courte durée. La consommation de tabac est un facteur favorisant la toux («toux du fumeur»). Vous pouvez soutenir l’effet du sirop Calmerphan-L en renonçant à fumer.

Mise en garde pour les diabétiques: 5 ml de sirop = 0,16 unités fruits = 0,16 unités pain.

Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant la prise du sirop Calmerphan-L: si vous prenez des médicaments comme certains antidépresseurs ou antipsychotiques, le sirop Calmerphan-L peut interagir avec ces médicaments et des manifestations psychotiques (par ex. agitation, hallucinations, coma) ainsi que d’autres effets comme une élévation de la température corporelle au-dessus de 38 °C, une augmentation de la fréquence cardiaque, une tension instable, une élévation excessive des réflexes, une raideur musculaire, un manque de coordination et/ou des symptômes gastro-intestinaux (par ex. nausées, vomissements, diarrhée) sont possibles.

Quand Calmerphan-L sirop ne doit-il pas être pris ?

Vous ne devez pas prendre Calmerphan-L sirop en cas d’affections des voies respiratoires accompagnées de formation excessive de mucosités, en cas de faiblesse respiratoire ou de maladies cardio-vasculaires graves.

En cas d’hypersensibilité à l’un des composants, ainsi que pendant et jusqu’à deux semaines après le traitement par certains médicaments contre les troubles de l’humeur (les inhibiteurs de la MAO).

Le sirop Calmerphan-L contient le colorant azoïque E 124 et les agents conservateurs E 216 et E 218. Vous ne devez pas prendre ce médicament en cas d’hypersensibilité (allergie) à l’un de ces excipients ou à certains médicaments contre la fièvre, la douleur ou les rhumatismes (l’acide acétylsalicylique, comme l’aspirine ou Alcacyl, ou les substances appelées les inhibiteurs des prostaglandines; voir sous «Quels effets secondaires Calmerphan-L sirop peut-il provoquer ?»).

Le sirop Calmerphan-L est édulcoré au sucre de canne (saccharose), qui est transformé en sucre de fruit (fructose) lors de la digestion. C’est pourquoi vous ne devez pas utiliser ce médicament si vous ou votre enfant souffrez d’un trouble congénital (rare) du métabolisme des sucres (appelé intolérance au fructose).

Le sirop Calmerphan-L ne doit pas être administré à l’enfant de moins de 1 an.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Calmerphan-L sirop ?

La toux est un mécanisme de défense de l’organisme, provoqué par certains facteurs. Si votre toux ou celle de votre enfant dure plus d’une semaine, vous devriez consulter un médecin, afin que celui-ci détermine l’origine de la toux et exclue une maladie grave, et, si nécessaire, mette en oeuvre un traitement spécifique.

Si vous souffrez d’affections chroniques des voies respiratoires ou d’une affection hépatique, vous ne prendrez le sirop Calmerphan-L que sur prescription médicale.

Vous devez prendre le sirop Calmerphan-L uniquement avec prudence si vous souffrez d’asthme ou d’urticaire (urticaire chronique) ou si vous avez tendance à développer des réactions d’hypersensibilité, car le risque d’apparition de telles réactions est plus accentué dans ces cas.

Lorsque des réactions d’hypersensibilité apparaissent (allergie), vous devez immédiatement interrompre le traitement et consulter un médecin. Les réactions d’hypersensibilité se traduisent par des éruptions cutanées, des gonflements du visage, une accélération du rythme cardiaque, un malaise et/ou des troubles respiratoires. Dans des cas isolés, ces réactions peuvent aller jusqu’à l’évanouissement et le choc (appelé choc circulatoire).

Chez certaines personnes, par ex. chez les patients souffrant d’une affection hépatique ou rénale ainsi que chez les personnes présentant une prédisposition héréditaire (génétique), le principe actif dextrométhorphane est dégradé bien plus lentement que chez d’autres personnes. Ce phénomène peut non seulement augmenter l’effet antitussif, mais également et surtout accentuer les effets secondaires, après 3 à 4 jours de traitement déjà. Votre médecin vous expliquera les liens de cause à effet.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines même lorsqu’il est pris conformément aux prescriptions!

Ceci vaut particulièrement lorsque la durée du traitement dépasse 3 à 4 jours ainsi qu’en cas de prise simultanée de boissons alcoolisées.

Calmerphan-L, sirop peut entraîner une dépendance psychique et physique et que l’efficacité peut diminuer après une utilisation de longue durée (développement d’une accoutumance).

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez ou utiliser déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!)

Calmerphan-L sirop peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Par mesure de précaution, si vous êtes enceinte, si vous planifiez une grossesse ou si vous allaitez, vous devez renoncer le plus possible à prendre des médicaments. On ne sait pas avec certitude si le sirop Calmerphan-L altère ou non le développement ou la santé de l’enfant à naître. C’est pourquoi vous ne devez prendre ce médicament durant la grossesse que si votre médecin vous l’a prescrit expressément. Si vous prenez le sirop Calmerphan-L peu avant la fin de la grossesse, des difficultés respiratoires peuvent apparaître chez le nouveau-né.

Le principe actif du sirop Calmerphan-L passe en faible quantité dans le lait maternel. C’est pourquoi l’emploi en période d’allaitement est déconseillé.

Comment utiliser Calmerphan-L sirop ?

En cas de surdosage chez les enfants, des effets indésirables graves peuvent survenir, y compris des troubles neurologiques. La dose recommandée ne doit pas être dépassée car en cas de surdosage, des effets indésirables peuvent survenir, y compris des troubles neurologiques.

Agiter le flacon avant l’emploi.

Enfants en bas âge (1 à 2 ans), uniquement sur prescription médicale: ½ mesurette matin et soir.

Enfants (2 à 8 ans): 1 mesurette matin et soir.

Enfants (8 à 12 ans): 2 mesurettes matin et soir.

Adolescents et adultes: 2–3 mesurettes matin et soir.

1 mesurette correspond à 5 ml.

En règle générale, la durée du traitement ne doit pas dépasser 3 à 4 jours.

Si vous avez pris plus de sirop Calmerphan-L que vous n’auriez dû, les symptômes suivants peuvent apparaître: nausée et vomissements, contractions musculaires incontrôlables, agitation, confusion, somnolence, troubles de la conscience, mouvements oculaires incontrôlables et rapides, rythme cardiaque rapide, troubles de la coordination, psychoses avec hallucinations visuelles et surexcitation.

D’autres symptômes en cas de surdosage massif peuvent être les suivants: coma, problèmes respiratoires sévères et convulsions.

Si l’un de ces symptômes survient, consultez immédiatement un médecin ou rendez-vous dans un hôpital.

Veuillez-vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez-vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels effets secondaires Calmerphan-L sirop peut-il provoquer ?

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Nausées et vomissements, constipation, fatigue et vertiges

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10’000)

Manque d’appétit, diarrhée, agitation, confusion mentale, rétrécissement des bronches accompagné de troubles respiratoires, dépression respiratoire et réactions d’hypersensibilité (allergie). Ces dernières se manifestent généralement sous la forme d’une éruption cutanée (urticaire), d’un accès de transpiration, de troubles respiratoires, d’une accélération du rythme cardiaque et/ou d’un malaise; elles peuvent même, dans des cas isolés, aller jusqu’au vertige et au choc et nécessiter une assistance médicale immédiate (voir sous «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Calmerphan-L sirop ?»).

Les effets secondaires peuvent être plus intenses ou apparaître plus souvent lorsque le médicament est pris à doses plus élevées durant une période prolongée ou en même temps que certains autres médicaments.

Lors d’un surdosage, soit lors de la prise de doses supérieures aux doses recommandées et/ou lors d’intervalles entre les doses plus courts que les intervalles recommandés, les effets secondaires mentionnés plus haut et les risques décrits dans la rubrique «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Calmerphan-L sirop ?» sont accentués.

D’autres signes d’un surdosage peuvent être: une transpiration, des palpitations cardiaques, une vision floue, une irritabilité et une perte de connaissance. Un surdosage peut avoir des conséquences sévères chez l’enfant, en particulier chez l’enfant en bas âge.

Si vous observez des signes d’un surdosage, vous devez immédiatement interrompre la prise ou l’administration du sirop Calmerphan-L et aviser un médecin.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention <EXP> sur le récipient.

Délai d’utilisation après ouverture

Ne pas conserver un flacon entamé au-delà de six mois.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiente (15-25°C) dans l’emballage d’origine à l’abri de la lumière.

Tenir hors de portée des enfants.

Bien refermer le flacon de sirop après chaque emploi.

Remarques complémentaires

Lorsqu’il n’est pas utilisé pendant un certain temps, le sirop s’épaissit. Ce phénomène est tout à fait normal. Il suffit d’agiter fortement le flacon avant l’emploi et le sirop redevient suffisamment fluide pour permettre un dosage précis.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Calmerphan-L sirop ?

Principes actifs

5 ml de sirop contiennent 11,5 mg du principe actif dextrométhorphane, lié à un échangeur d’ions, correspondant à 15 mg de bromhydrate de dextrométhorphane

Excipients

Aromatisants: vanilline et cerise; agents conservateurs: para-hydroxybenzoate de méthyle/de propyle E 218/E 216; 1,6 g de sucre (= 6,4 kcal = 27,2 kJ), colorant: Ponceau 4 R (E 124) ainsi que d’autres excipients.

Numéro d’autorisation

40018 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Calmerphan-L sirop ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Peut être remis sans ordonnance médicale en pharmacie par un pharmacien après un conseil spécialisé personnalisé.

Emballages de 90 ml de sirop.

Titulaire de l’autorisation

Doetsch Grether SA, 4051 Bâle.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mars 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 07.07.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.07.2021

Publicité