Publicité

Candesartan HCT Helvepharm

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Candesartan HCT Helvepharm et quand doit-il être utilisé ?

Candesartan HCT Helvepharm contient les principes actifs candésartan cilexétil et hydrochlorothiazide et il est indiqué pour le traitement de la tension artérielle trop élevée (hypertension). Le candésartan cilexétil bloque spécifiquement des sites de liaison endogènes (appelés les récepteurs de l’angiotensine II). Les vaisseaux sanguins sont ainsi dilatés, ce qui provoque une baisse de la tension artérielle.

L’hydrochlorothiazide appartient au groupe des diurétiques (médicaments entraînant une augmentation de la sécrétion d’urine). Il stimule l’excrétion de sodium, de chlorure et d’eau par les reins, et provoque de ce fait une diminution de la tension artérielle.

Candesartan HCT Helvepharm ne peut être utilisé que sur prescription du médecin et sous son contrôle permanent.

Quand Candesartan HCT Helvepharm ne doit-il pas être utilisé ?

Candesartan HCT Helvepharm ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité connue aux principes actifs, le candésartan cilexétil et l’hydrochlorothiazide, ou à l’un des excipients. En outre, Candesartan HCT Helvepharm ne doit pas être pris en cas de maladie hépatique ou rénale sévère, lorsque l’excrétion urinaire est insuffisante, en cas de manifestations de carence en potassium et sodium dans le sang, ainsi qu’en cas de troubles du calcium, de goutte et de stase biliaire.

Candesartan HCT Helvepharm est également contre-indiqué pendant la grossesse et en période d’allaitement.

Si vous souffrez de diabète (diabète de type 1 ou 2) ou d’insuffisance rénale et que vous prenez un médicament contre l’hypertension contenant la substance aliskirène (par exemple Rasilez®), vous ne devez pas prendre Candesartan HCT Helvepharm.

Si vous avez présenté par le passé un gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou dans la gorge (avec des difficultés à avaler ou à respirer) après la prise d’un médicament qui diminue la tension artérielle, vous ne devez pas prendre Candesartan HCT Helvepharm.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Candesartan HCT Helvepharm ?

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines!

Il est particulièrement important d’informer votre médecin si vous souffrez d’une maladie rénale ou hépatique ou si vous devez prendre simultanément certains anticoagulants (fluidifiants du sang). Une prudence particulière est également de mise en cas de troubles du bilan électrolytique (potassium) et de maladies des valves cardiaques.

Candesartan HCT Helvepharm 8/12,5 mg et 16/12,5 mg contiennent du lactose (sucre de lait). Si vous souffrez d’une intolérance au lactose, vous ne devez pas prendre ce médicament.

Une adaptation de la posologie des médicaments est nécessaire chez les patients diabétiques. Chez les patients présentant un risque de goutte, des crises de goutte peuvent se déclencher.

Si vous avez déjà eu un cancer de la peau ou si vous remarquez une modification inattendue de la peau pendant le traitement. Le traitement par hydrochlorothiazide (l’un des principes actifs contenus dans Candesartan HCT Helvepharm), notamment lorsqu’il est pris pendant une période prolongée et à dose élevée, peut augmenter le risque de certains types de cancers de la peau et des lèvres (cancer non mélanome, cancer «blanc» de la peau). Protégez votre peau de la lumière du soleil et des rayons UV pendant le traitement par Candesartan HCT Helvepharm et contrôlez régulièrement votre peau afin de pouvoir montrer toute modification inattendue à votre médecin.

De plus, vous devez avertir votre médecin si vous prenez, en même temps que Candesartan HCT Helvepharm, d’autres médicaments contre l’hypertension artérielle, des médicaments susceptibles d’augmenter le taux de potassium dans le sang (par exemple certains diurétiques tels que les diurétiques d’épargne potassique, les préparations à base de potassium ou l’héparine), les produits à base de lithium ou si vous prenez régulièrement des analgésiques contre des troubles rhumatismaux (anti-inflammatoires non stéroïdiens ou inhibiteurs de la COX-2) ou de l’acide acétylsalicylique (principe actif contenu dans l’Aspirine et autres analgésiques). L’utilisation da Candesartan HCT Helvepharm est déconseillée en association avec des médicaments qui contiennent le principe actif aliskirène.

Avant toute intervention chirurgicale, signalez à votre médecin ou à votre dentiste que vous prenez Candesartan HCT Helvepharm. En effet, si ce médicament est utilisé en même temps que certains anesthésiques, une diminution excessive de la tension artérielle est possible.

Comme d’autres médicaments qui diminuent la tension artérielle, Candesartan HCT Helvepharm peut aussi provoquer occasionnellement des vertiges et une fatigue.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Candesartan HCT Helvepharm peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte, si vous envisagez une grossesse ou si vous allaitez, vous ne pouvez pas prendre Candesartan HCT Helvepharm. On sait que la prise de médicaments du même type pendant une grossesse peut nuire au fœtus. Si vous tombez enceinte au cours d’un traitement avec Candesartan HCT Helvepharm, prévenez immédiatement votre médecin, qui décidera de la nécessité de l’interruption du traitement médicamenteux.

Comment utiliser Candesartan HCT Helvepharm ?

Le médecin fixera la posologie qui vous convient sur la base de contrôles réguliers. Il est très important de prendre Candesartan HCT Helvepharm tous les jours en vous conformant aux indications de votre médecin.

Habituellement, la posologie de Candesartan HCT Helvepharm est de 1 comprimé à 8/12,5 mg ou de 1 comprimé à 16/12,5 mg par jour. Si cela ne suffit pas pour atteindre un contrôle optimal de la tension artérielle, le médecin pourra prescrire 1 comprimé à 32/12,5 mg ou 1 comprimé à 32/25 mg par jour. Candesartan HCT Helvepharm peut être pris indépendamment des repas. Prenez le comprimé de préférence toujours à la même heure, p.ex. le matin.

Si vous avez pris plus de comprimés que le nombre prescrit, informez-en immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez oublié de prendre un comprimé, prenez-le dès que vous vous en apercevez. Toutefois, si c’est bientôt l’heure de prendre le comprimé suivant, ne prenez plus le comprimé oublié.

On ne dispose d’aucune expérience sur l’emploi de Candesartan HCT Helvepharm chez les enfants et les adolescents.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Candesartan HCT Helvepharm peut-il provoquer ?

La prise de Candesartan HCT Helvepharm peut provoquer les effets secondaires suivants:

Des vertiges, des infections des voies respiratoires, des troubles du métabolisme (par ex. élévation de la glycémie) ou de l’équilibre salin, une torpeur, des maux de tête, des maux de dos et une faiblesse ont été observés fréquemment.

Une baisse de la tension artérielle, un manque d’appétit, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, des diarrhées, une constipation, une éruption cutanée, une urticaire et une sensibilité accrue de la peau à la lumière peuvent occasionnellement apparaître.

Rarement, des modifications de la formule sanguine, des réactions d’hypersensibilité, une aggravation d’un diabète, des troubles du sommeil, des vertiges, des dépressions, une agitation, des fourmillements dans les mains et les pieds, des troubles transitoires de la vision, des troubles du rythme cardiaque, des troubles respiratoires, de la toux, une jaunisse, des crampes musculaires, des troubles rénaux, une fièvre et un lupus érythémateux (maladie auto-immune touchant la peau et d’autres organes) ont été rapportés.

Dans des cas très rares, des maladies du foie (par ex. hépatite), des démangeaisons, des douleurs articulaires et musculaires sont survenues. Dans des cas très rares, un gonflement de la peau (principalement du visage, des lèvres, de la langue, des yeux) et/ou de la muqueuse (angio-œdème), des démangeaisons ou une urticaire, une myopie aiguë ou un glaucome aigu (à angle fermé) peuvent également apparaître. Dans ce cas, interrompez immédiatement la prise de Candesartan HCT Helvepharm et consultez votre médecin.

Des cancers de la peau et des lèvres (non mélanome, cancer «blanc» de la peau) ont également été rapportés. C’est pourquoi vous devriez montrer à votre médecin toute modification inattendue de la peau que vous observez pendant votre traitement par Candesartan HCT Helvepharm. Autres effets indésirables possibles: palpitations cardiaques, douleurs thoraciques, angine de poitrine (symptômes tels que douleurs dans la cage thoracique et/ou dans la région épaule/bras, insuffisance respiratoire), infarctus du myocarde, saignements de nez, anxiété et détresse respiratoire.

Ces effets secondaires ne sont pas forcément dus au Candesartan HCT Helvepharm, car ils ont également été constatés chez des patients qui n’ont pas pris ce médicament.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver dans l’emballage original fermé pas au-dessus de 30 °C et hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Au cas où vous seriez en possession de médicaments périmés, veuillez les rendre à la pharmacie pour l’élimination correcte.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Candesartan HCT Helvepharm ?

Un comprimé de Candesartan HCT Helvepharm 8/12,5 mg contient comme principes actifs 8 mg de candésartan cilexétil et 12,5 mg d’hydrochlorothiazide ainsi que du lactose (glucide du lait) et d’autres adjuvants.

Un comprimé de Candesartan HCT Helvepharm 16/12,5 mg contient comme principes actifs 16 mg de candésartan cilexétil et 12,5 mg d’hydrochlorothiazide ainsi que du lactose (glucide du lait) et d’autres adjuvants.

Un comprimé de Candesartan HCT Helvepharm 32/12,5 mg contient comme principes actifs 32 mg de candésartan cilexétil et 12,5 mg d’hydrochlorothiazide et des adjuvants.

Un comprimé de Candesartan HCT Helvepharm 32/25 mg contient comme principes actifs 32 mg de candésartan cilexétil et 25 mg d’hydrochlorothiazide et des adjuvants.

Numéro d’autorisation

62321 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Candesartan HCT Helvepharm ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Vous obtenez Candesartan HCT Helvepharm en pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Candesartan HCT Helvepharm 8/12,5 mg: emballages de 30 et 100 comprimés (avec rainure).

Candesartan HCT Helvepharm 16/12,5 mg: emballages de 30 et 100 comprimés (avec rainure).

Candesartan HCT Helvepharm 32/12,5 mg: emballages de 28 et 98 comprimés (avec rainure).

Candesartan HCT Helvepharm 32/25 mg: emballages de 28 et 98 comprimés (avec rainure).

Titulaire de l’autorisation

Helvepharm AG, Frauenfeld.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 12.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.11.2020

Publicité