Publicité

Colestid®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Colestid et quand doit-il être utilisé ?

Le Colestid est un médicament destiné à baisser le taux plasmatique de cholestérol en facilitant la liaison des sels biliaires dans l’intestin. Le Colestid a pour principe actif le colestipol, substance qui n’est pas résorbée dans le sang. Le Colestid ne contient pas de sucre.

Colestid doit être utilisé seulement sur prescription du médecin. Il est utilisé comme adjuvant d’un régime alimentaire.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Les taux de cholestérol trop élevés sont d’abord traités par un régime alimentaire; si l’effet est insuffisant, le régime sera complété par un traitement concomitant avec Colestid, prescrit par votre médecin.

Quand Colestid ne doit-il pas être utilisé ?

Le Colestid ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité au colestipol ou à l’excipient.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Colestid ?

Le traitement d’une concentration plasmatique de cholestérol trop élevée doit débuter par un régime alimentaire, par la suite toujours maintenu en cas de prescription additionnelle d’une thérapie par le Colestid. Le taux plasmatique de cholestérol est régulièrement surveillé. L’effet du Colestid se manifeste en général au bout d’un mois.

En présence d’une constipation, l’utilisation de Colestid exige une surveillance médicale.

L’effet de divers autres médicaments tels que les antibiotiques, les remèdes contre l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque (p.ex. les digitaliques) ainsi que les anticoagulants, les immunosuppresseurs (par ex. le mycophénolate mofétil), les diurétiques et les analgésiques, peut être modifié par le Colestid.

En général il faut prendre d’autres médicaments au moins une heure avant ou quatres heures après la prise de Colestid.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien

– si vous souffrez d’une autre maladie,

– si vous êtes allergique,

– si vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Colestid peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Pendant la grossesse ou la période de lactation, le Colestid ne peut être utilisé que sur prescription expresse du médecin.

Comment utiliser Colestid ?

Le médecin déterminera le dosage exact en fonction des taux de cholestérol du patient. Le dosage habituel est de 5 à 30 g de colestipol par jour, répartis en une ou deux prises.

Le Colestid granulé doit être pris avec autant de liquide que possible, à savoir, avec au moins 1 dl par sachet, en remuant bien le soluté. Il convient de choisir des boissons ne contenant pas de gaz carbonique, telles que lait, jus de fruits ou de légumes, ainsi que des aliments d’une teneur élevée en liquides, comme les Müsli, soupes, salades de fruits, compotes, etc. Le Colestid ne doit jamais être pris sous forme sèche afin d’éviter la survenue de troubles respiratoires ou de douleurs thoraciques.

Ne changez pas vous-même le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien lorsque vous pensez que l’efficacité de votre médicament est trop faible, ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Colestid peut-il provoquer ?

La prise de Colestid peut provoquer les effets secondaires suivants:

Le Colestid peut provoquer très fréquemment des maux de tête, des migraines, une constipation, des troubles abdominaux et des douleurs abdominales.

Fréquemment, des troubles digestifs, des éructations, des aigreurs d’estomac, des flatulences, des nausées, des vomissements, une stéatorrhée, des diarrhées, des selles sanguinolantes, des hémorragies d’hémorroïdes, des inflammations des articulations, des douleurs musculaires, articulaires, du dos ou des membres, des éruptions cutanées ainsi que de la fatigue peuvent apparaitre.

Occasionnellement, le médicament peut provoquer un manque d’appétit, de l’insomnie, des vertiges, une oppression thoracique et des douleurs thoraciques, un pouls accéléré, une dyspnée, des ulcères gastriques et des hémorragies, des hémorroïdes, des inflammations de la vésicule biliaire et des calculs biliaires, des inflammations de la peau, une urticaire, des œdèmes (accumulation de liquide dans les tissus des jambes et/ou des bras) et une faiblesse.

On peut s’attendre à une absorption réduite des vitamines liposolubles (A, D, E, K). Des cas isolés de carence en acide folique peuvent survenir.

Si vous constatez d’autres effets secondaires qui ne sont pas décrits ici, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ne pas utiliser au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Conserver à l’abri de la lumière, dans un endroit sec à température ambiante (15-25 °C) et hors de la portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux représentants des professions médicales.

Que contient Colestid ?

1 sachet de Colestid contient 5,01 g de granulé avec 5,00 g de chlorhydrate de colestipol ainsi que l’excipient silice colloÏdale anhydre.

Numéro d’autorisation

40855 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Colestid ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballage de 50 sachets à 5 g.

Titulaire de l’autorisation

Pfizer AG, Zürich

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en octobre 2014 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 26.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 26.11.2020

Publicité