Publicité

Constella®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Constella® et quand doit-il être utilisé ?

Constella contient le principe actif linaclotide. Il est utilisé pour le traitement des symptômes modérés à sévères du syndrome de l’intestin irritable avec constipation chez les patients adultes.

Le syndrome de l’intestin irritable est une affection fréquente de l’intestin. Parmi les principaux symptômes du syndrome de l’intestin irritable avec constipation figurent des maux de ventre, une sensation de ballonnement et des selles irrégulières, dures, peu abondantes, ou semblables à de petites boules. Ces symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre.

Constella agit localement dans l’intestin pour vous aider à ressentir moins de douleur et de ballonnement et à rétablir un fonctionnement normal de vos intestins. Il n’est pas absorbé dans l’organisme, mais se lie à un récepteur appelé guanylate cyclase C, situé à la surface de la paroi intérieure de votre intestin. En se liant à ce récepteur, il bloque la sensation de douleur. Il augmente également le passage liquidien du corps vers l’intestin, ce qui entraîne le ramollissement des selles et l’augmentation du nombre de selles spontanées.

Constella n’est délivré que sur prescription médicale.

Quand Constella® ne doit-il pas être pris ?

Constella ne doit pas être pris,

– si vous êtes allergique au linaclotide ou à un autre composant de ce médicament;

– si vous ou votre médecin savez que vous souffrez d’une occlusion du tractus gastro-intestinal.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Constella® ?

Votre médecin vous a prescrit ce médicament après avoir exclu d’autres pathologies, notamment au niveau de vos intestins, et avoir conclu que vous souffriez d’un syndrome de l’intestin irritable avec constipation. Étant donné que ces autres pathologies peuvent présenter les mêmes symptômes que le syndrome de l’intestin irritable, il est important que vous signaliez sans tarder à votre médecin tout changement ou irrégularités dans ces symptômes.

Si vous présentez une diarrhée sévère ou prolongée (selles liquides et fréquentes pendant au moins 7 jours), veuillez arrêter de prendre Constella et vous adresser à votre médecin. Assurez-vous de boire beaucoup de liquides pour remplacer l’eau et les électrolytes (tels que le potassium p. ex.) perdus du fait de la diarrhée.

Si vous présentez des saignements du système gastro-intestinal, contactez votre médecin.

Si vous souffrez d’une diarrhée sévère, il se peut que la pilule contraceptive perde son efficacité. C’est la raison pour laquelle l’utilisation d’une méthode de contraception complémentaire est recommandée dans ce cas.

La prudence est de mise si vous êtes âgés de plus de 65 ans car le risque de diarrhée est plus élevé dans ce groupe d’âge.

De même, la prudence est particulièrement de mise si vous présentez une diarrhée sévère ou prolongée et si vous souffrez d’une pathologie additionnelle, telle qu’hypertension artérielle, antécédents de pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins (p. ex., antécédents de crises cardiaques) ou diabète.

Informez votre médecin si vous êtes atteints d’une maladie inflammatoire des intestins, comme par exemple la maladie de Crohn ou une colite ulcéreuse, car Constella n’est pas recommandé chez ces patients.

Enfants et adolescents

Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les enfants ou les adolescents âgés de moins de 18 ans, la sécurité et l’efficacité de Constella pour cette classe d’âge n’ayant pas été établies.

Prise de Constella en même temps que d’autres médicaments

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou envisagez de prendre tout autre médicament.

Certains médicaments peuvent ne pas être aussi efficaces si vous avez une diarrhée sévère ou prolongée, tels que, p. ex.:

– les contraceptifs oraux (la «pilule»). Si vous souffrez d’une diarrhée sévère, il se peut que la pilule contraceptive perde son efficacité. C’est la raison pour laquelle l’utilisation d’une méthode de contraception complémentaire est recommandée dans ce cas. Consultez les informations à cet effet figurant dans la notice d’emballage de votre contraceptif oral;

– les médicaments qui nécessitent un dosage minutieux et exact, par exemple la lévothyroxine (une hormone utilisée pour le traitement de perturbations de la fonction de la glande thyroïde).

Certains médicaments peuvent augmenter le risque de diarrhée lorsqu’ils sont pris avec Constella, comme p. ex.:

– des médicaments utilisés pour le traitement des ulcères de l’estomac ou de la production excessive d’acide gastrique (appelés inhibiteurs de la pompe à protons);

– des médicaments utilisés pour le traitement des douleurs et des inflammations (appelés AINS);

– des laxatifs.

Prise de Constella avec des aliments

Quand il est pris avec de la nourriture, Constella provoque des selles plus fréquentes et des diarrhées (selles plus molles) que lorsqu’il est à jeun.

L’utilisation de Constella n’a aucun effet sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– si vous êtes allergique ou

– si vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Constella® peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

On ne dispose que d’informations limitées concernant les effets de Constella chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Ne prenez pas ce médicament si vous êtes enceinte, si vous pensez être enceinte ou si vous envisagez de l’être.

Si vous allaitez, ne prenez Constella que si votre médecin vous le conseille.

Comment utiliser Constella®?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est de 1 capsule une fois par jour. La capsule doit être prise au moins 30 minutes avant un repas.

Si vous avez oublié une prise, prenez simplement la dose suivante à l’heure prévue et poursuivez le traitement comme d’habitude. Ne prenez pas de double dose pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous avez pris une quantité de Constella plus importante que vous n’auriez dû, l’effet le plus probable est une diarrhée. Contactez votre médecin ou votre pharmacien si vous avez pris une quantité trop importante de ce médicament.

Avant d’arrêter le traitement, il est préférable d’en discuter avec votre médecin. Toutefois, le traitement par Constella peut être arrêté à tout moment sans danger.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Constella® peut-il provoquer ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Un effet secondaire très fréquent lors du traitement par Constella est la diarrhée. La diarrhée est normalement de courte durée; cependant, si vous présentez une diarrhée sévère ou prolongée (selles liquides et fréquentes pendant au moins 7 jours) et que vous ressentez des vertiges, des étourdissements ou que vous vous évanouissez, arrêtez de prendre Constella et informez votre médecin.

D’autres effets secondaires fréquents lors de la prise de Constella sont: des maux d’estomac ou de ventre, une sensation de ballonnement, des flatulences, une grippe intestinale (gastroentérite virale), une sensation de vertige.

Les effets secondaires survenant occasionnellement sont: l’incontinence fécale (incapacité à contrôler la défécation), un besoin impérieux d’aller à la selle; une sensation de vertige après le passage rapide à la position debout, une carence liquidienne (déshydratation), un faible taux de potassium dans le sang, une baisse de l’appétit, saignement du système gastro-intestinal y compris des saignements d’hémorroïdes ou des saignements rectaux, nausées, vomissements, l’urticaire.

Un effet secondaire rare est un faible taux de bicarbonates dans le sang.

En outre, des cas d’éruption cutanée ont été rapportés avec une fréquence indéterminée.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Constella doit être conservé hors de la portée des enfants.

Le flacon contenant les capsules doit être conservé hermétiquement fermer, à une température ne dépassant pas 30°C et à l’abri de l’humidité.

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient. Après ouverture du flacon, les capsules doivent être utilisées dans un délai de 18 semaines.

N’utilisez pas Constella si vous constatez des signes de détérioration affectant le flacon ou un changement dans l’apparence des capsules.

Le flacon contient une ou plusieurs cartouches scellées contenant du gel de silice afin de conserver les capsules sèches. Conservez les cartouches dans le flacon. Ne les avalez pas.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Constella® ?

Principes actifs

1 capsule de Constella contient 290 µg du linaclotide.

Excipients

Constella contient des excipients.

Numéro d’autorisation

62684 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Constella® ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Un flacon contient 28 ou 90 capsules.

Titulaire de l’autorisation

Allergan S.A, Zürich

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 26.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 26.11.2020

Publicité