Publicité

Corvaton®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Corvaton et quand doit-il être utilisé ?

Corvaton est utilisé selon prescription du médecin.

Corvaton est destiné au traitement de l’angine de poitrine ainsi qu’à la prévention des crises (les crises douloureuses doivent être traitées comme par le passé par un produit à base de nitroglycérine d’action rapide) et après un infarctus du myocarde.

L’apport d’oxygène et de substances nutritives au myocarde, insuffisant dans la cardiopathie coronarienne, est amélioré par le Corvaton, ce qui a pour effet de prévenir les crises d’angine de poitrine ou de réduire leur gravité. Un des avantages particuliers du Corvaton est son action de longue durée due à la substance elle-même et qui est d’autant plus importante avec le Corvaton retard, celui-ci ayant en plus une libération ralentie du principe actif se prolongeant sur toute une journée.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Un certain nombre de facteurs favorise le développement d’une artériosclérose coronarienne (l’une des causes majeures de la cardiopathie coronarienne), tels l’usage du tabac, une tension artérielle élevée, une nourriture riche en graisses, l’obésité et le manque d’exercice. L’élimination de ces facteurs de risque est un élément important du traitement et contribue à arrêter la progression de la cardiopathie coronarienne.

Quand Corvaton ne doit-il pas êtrepris/utilisé ?

Corvaton ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité à la substance active, la molsidomine ou à l’un des excipients selon la composition.

Corvaton ne doit pas être pris en présence d’hypotension sévère et lors de défaillance circulatoire aiguë. Le médecin traitant connaît cette contre-indication.

Corvaton ne convient pas au traitement des crises d’angine de poitrine.

Corvaton ne doit pas être utilisé si vous prenez un stimulateur de la guanylate cyclase soluble (par ex. riociguat) pour traiter une hypertension pulmonaire thromboembolique chronique ou une hypertension artérielle pulmonaire (pression sanguine élevée dans les artères pulmonaires).

Corvaton ne doit pas être utilisé chez les enfants ou les adolescents de moins de 18 ans.

Mise en garde important:

Si vous souffrez d’une maladie cardiaque (p.ex. angine de poitrine) et que vous êtes traité avec Corvaton, vous devez en aucun cas prendre Viagra, Levitra ou Cialis (des médicaments pour le traitement de l’impuissance chez l’homme ou l’hypertension artérielle pulmonaire). La prise simultanée de ces médicaments peut provoquer un renforcement dangereux de l’effet de Corvaton sous la forme d’une chute de tension artérielle et de collapsus circulatoire.

Si toutefois vous avez pris Viagra, Levitra ou Cialis, l’utilisation de Corvaton est strictement interdite dans les 24 heures qui suivent la prise de ces médicaments. Il en va de même en cas d’apparition subite de troubles cardiaques. Dans cette situation d’urgence, adressez-vous à un médecin et informez-le de la prise de ces médicaments.

Corvaton ne doit pas être pris durant la période d’allaitement.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise / de l’utilisation de Corvaton ?

Quelques effets secondaires (p.ex. vertige) peuvent réduire l’aptitude des patients à prendre une part active à la circulation publique ou à utiliser des machines. Le risque est accru en début de traitement ainsi en cas d’ingestion simultanée d’alcool.

Dans le cas d’infarctus récent du myocarde, Corvaton ne doit être administré que sous contrôle médical très strict.

Les patients ayant un risque accru d’une réaction hypotensive doivent être surveillés étroitement. Une adaptation individuelle de posologie peut être nécessaire.

En cas d’administration simultanée de médicaments hypotenseurs, l’effet de ces derniers peut être potentialisé par Corvaton. Corvaton ne doit pas être utilisé si vous prenez un stimulateur de la guanylate cyclase soluble (par ex. riociguat) pour traiter une hypertension pulmonaire thromboembolique chronique ou une hypertension artérielle pulmonaire (pression sanguine élevée dans les artères pulmonaires).

L’alcool peut aussi renforcer l’action hypotensive du molsidomine.

La prise simultanée de Corvaton et de médicaments qui contiennent des alcaloïdes de l’ergot de seigle, utilisés par exemple dans le traitement des migraines ou pour traiter une tension artérielle trop élevée (par ex. dihydroergotamine, dihydroergocristine), peut neutraliser les effets de chacun de ces médicaments, et doit par conséquent être évitée. Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez de médicaments qui contiennent des alcaloïdes de l’ergot de seigle.

Corvaton, Corvaton forte et Corvaton retard contiennent du lactose, qui est un type de sucre. Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien

– si vous souffrez d’autres maladies,

– vous êtes allergique ou

– prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Corvaton peut-il être pris /utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Vous ne devez pas prendre Corvaton pendant la grossesse sauf si votre médecin le prescrit expressément.

Des femmes qui allaitent ne doivent pas prendre Corvaton.

Comment utiliser Corvaton ?

La posologie du Corvaton est adaptée par le médecin au cas particulier en fonction de la gravité de l’affection cardiaque.

Corvaton, comprimés (sécables): En général votre médecin vous préscrit, 1 comprimé de Corvaton 2-3x/jour. Dans quelques cas, votre médecin vous peut préscrire ½ comprimé 2x/jour, d’autre part dans les cas, il peut être que votre médecin vous préscrit 1-2 comprimés 3x/jour.

Corvaton forte, comprimés (sécables): En général votre médecin vou préscrit 1 comprimé 2-4x/jour.

Corvaton retard, comprimés à libération prolongée (sécables): La dose en général est 1 à 2 fois par jour. Dans certains cas, il est nécessaire que votre médecin vous préscrit un comprimé à libération prolongée 3x/jour, dans des cas plus légers, il suffit que votre médecin vous préscrit ½ comprimé à libération prolongée 2x/jour.

À ce jour, l’utilisation et la sécurité de Corvaton n’ont pas été établies pour les enfants et les adolescents en dessous de 18 ans.

Quels effets secondaires Corvaton peut-il provoquer ?

La prise de Corvaton peut provoquer les effets secondaires suivants:

Des céphalées ont été fréquemment observées en début de traitement, mais elles sont anodines et disparaissent le plus souvent au cours du traitement. Le médecin peut, le cas échéant, diminuer ou supprimer ces symptômes concomitants en adaptant la dose au cas individuel.

Une chute de la pression sanguine (p.ex. accompagnée de vertige) est possible. Elle peut nécessiter une réduction de la posologie ou l’arrêt du traitement. Usuellement la pression sanguine au repos est diminuée.

De rares cas de nausée, d’hypersensibilité (p.ex. réaction cutanée, asthme) ainsi que des cas individuels de choc anaphylactique mettant la vie du patient en danger ont été rapportés. Une hypotension sévère (p.ex accompagnée de collapsus cardiovasculaire ou de choc) est rare. Dans ces cas veuillez consulter d’urgence votre médecin.

Un médecin doit être prévenu lors de l’apparition d’effets indésirables reconnus ou d’effets secondaires inattendus.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Remarques concernant le stockage

Conserver les comprimés dans l’emballage original à l’abri de la lumière et à température ambiante (15 – 25 °C) et hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Corvaton ?

Principes actifs

– Corvaton: 1 comprimé (sécable) contient 2 mg de molsidomine

– Corvaton forte:1 comprimé (sécable) contient 4 mg de molsidomine

– Corvaton retard: 1 comprimé à libération prolongée (sécable) contient 8 mg de molsidomine

Excipients

– Corvaton et Corvaton forte contiennent: lactose monohydraté, crospovidone (E1202), stéarate de magnésium (E572), macrogol 6000 (E1521)

– Corvaton retard contient:  lactose monohydraté, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium (E572), macrogol 6000 (E1521), huile de ricin hydrogénée.

Numéro d’autorisation

41958, 48105 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Corvaton ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Vous obtenez Corvaton dans les pharmacies sur ordonnance médicale.

Corvaton, Corvaton forte: Il existe des emballages à 30 comprimés (sécables) et 100 comprimés (sécables) .

Corvaton retard: Il existe des emballages à 30 comprimés à libération prolongée  (sécables) et 100 comprimés à libération prolongée  (sécables).

Titulaire de l’autorisation

sanofi-aventis (suisse) sa, 1214 Vernier/GE

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 30.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.11.2020

Publicité