Publicité

Escitalopram Spirig HC® Comprimés pelliculés

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Escitalopram Spirig HC et quand doit-il être utilisé ?

Escitalopram Spirig HC est un antidépresseur contenant le principe actif escitalopram et appartenant au groupe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. Les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine contribuent à normaliser le taux de sérotonine dans le cerveau. Les troubles du système sérotoninergique dans le cerveau sont une cause majeure du développement des dépressions et d’autres maladies apparentées.

Escitalopram Spirig HC est utilisé dans le traitement de maladies psychiques (dépressions) s’exprimant par un abattement prolongé, un manque d’énergie, de la tristesse, un sentiment d’infériorité, des troubles du sommeil, un repli sur soi et une peur de l’échec.

Escitalopram Spirig HC est également approprié pour prévenir les récidives de la maladie.

Escitalopram Spirig HC est également utilisé pour traiter les anxiétés comme la phobie sociale (peur maladive de se retrouver en société), les troubles anxieux généralisés, les troubles paniques et les troubles obsessionnels compulsifs.

Seulement sur prescription médicale.

Quand Escitalopram Spirig HC ne doit-il pas être utilisé ?

– Ne prenez pas Escitalopram Spirig HC si vous êtes allergique à l’un des composants du médicament.

– Escitalopram Spirig HC ne doit pas être pris en même temps que des produits appelés inhibiteurs de la MAO. Ces derniers incluent la sélégiline (pour le traitement de la maladie de Parkinson), le moclobémide (pour le traitement des dépressions) et le linézolide (un antibiotique).

– Le passage d’Escitalopram Spirig HC à un inhibiteur de la MAO ou d’un inhibiteur de la MAO à Escitalopram Spirig HC ne doit se faire que sous contrôle médical strict et en respectant quelques jours sans médication.

– Le passage du moclobémide à Escitalopram Spirig HC se fera après au moins un jour de pause entre la dernière prise du moclobémide et la première prise des comprimés pelliculés Escitalopram Spirig HC. Le passage d’Escitalopram Spirig HC au moclobémide se fera après une pause de 7 jours sans prise de Escitalopram Spirig HC.

– Si vous êtes sujet à des troubles du rythme cardiaque congénitaux ou si vous avez déjà eu des épisodes avec des troubles du rythme cardiaque (visibles à l’ECG qui est un moyen pour évaluer la fonction cardiaque).

– Si vous prenez des médicaments pour le traitement de troubles du rythme cardiaque ou qui peuvent influencer le rythme cardiaque (tels que les antipsychotiques, les antidépresseurs tricycliques, certains agents antimicrobiens contenant des substances actives comme la moxifloxacine, la pentamidine, les substances antimalaria).

– Escitalopram Spirig HC ne doit pas être pris en même temps que le pimozide.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Escitalopram Spirig HC ?

Suivez les recommandations de votre médecin et n’interrompez pas le traitement sans son accord.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines!

Il est indispensable d’informer votre médecin si vous souffrez d’un trouble de la fonction hépatique ou rénale, de diabète ou d’épilepsie ou si vous avez souffert par le passé de crises épileptiques (convulsions). Informez aussi votre médecin si vous suivez une thérapie électroconvulsive.

Le médecin adaptera éventuellement la posologie de vos médicaments.

Une prudence particulière lors de la prise d’Escitalopram Spirig HC est nécessaire,

– si vous souffrez ou avez souffert de troubles de la fonction cardiaque ou si vous avez subi une attaque cardiaque récemment;

– si vous avez un pouls au repos bas et/ou si vous savez que vous pourriez souffrir d’une perte de sels suite à une longue et sévère diarrhée et à des vomissements ou suite à la prise de diurétiques (comprimés de déshydratation);

– lors de battements cardiaques rapides ou irréguliers, d’évanouissement, de collapsus ou de vertiges en se levant, ce qui peut indiquer un trouble de la fréquence cardiaque.

Certains patients atteints d’une maladie maniaco-dépressive peuvent tomber dans une phase maniaque. Celle-ci se caractérise par l’expression d’idées se modifiant fortement et rapidement, par une gaieté excessive et une hyperactivité. Dans de tels cas, il est important que vous informiez votre médecin.

Des symptômes tels qu’une agitation ou des difficultés à rester assis tranquillement, peuvent aussi survenir durant les premières semaines du traitement. Informez immédiatement votre médecin si vous ressentez ces symptômes.

Il existe des rapports qui font état d’un allongement du temps de saignement et/ou de troubles hémorragiques (p.ex. saignements cutanés et des muqueuses ainsi qu’hémorragies gastro-intestinales) lors de la prise de médicaments comme Escitalopram Spirig HC. Ce risque est accru si vous prenez simultanément des médicaments influençant la coagulation sanguine (tels que l’acide acétylsalicylique ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens).

La prudence est de mise lors de la prise d’Escitalopram Spirig HC avec les médicaments suivants:

– Le lithium (principe actif pour le traitement des maladies maniaco-dépressives), le tryptophane (principe actif pour le traitement des dépressions), le tramadol (un analgésique puissant): si vous développez une forte fièvre ou avez des contractions musculaires soudaines et si vous vous sentez agité ou troublé, consultez immédiatement votre médecin.

– Le sumatriptan et d’autres principes actifs similaires contre la migraine (triptans) peuvent accroître le risque d’effets secondaires. Informez votre médecin si, lors de la prise simultanée d’Escitalopram Spirig HC et de médicaments antimigraineux comme le sumatriptan, vous constatez des symptômes inhabituels comme une fièvre élevée, une agitation, une confusion mentale, des tremblements et des tressaillements rapides et saccadés de muscles isolés (voir également syndrome sérotoninergique sous «Quels effets secondaires Escitalopram Spirig HC peut-il provoquer ?»).

– La cimétidine (un principe actif contre l’hyperacidité gastrique) peut augmenter les concentrations sanguines d’Escitalopram Spirig HC, raison pour laquelle votre médecin décidera éventuellement de réduire la dose d’Escitalopram Spirig HC.

– Si vous souffrez de la maladie de Parkinson et recevez la substance sélégiline, votre médecin doit en être informé (voir «Quand Escitalopram Spirig HC ne doit-il pas être utilisé ?»).

– Hypericum (millepertuis), un produit à base de plantes contre les variations de l’humeur, peut entraîner une augmentation des effets indésirables lors d’une prise simultanée avec Escitalopram Spirig HC.

– L’effet des anticoagulants oraux (médicaments comme p.ex. la warfarine qui est utilisée pour liquéfier le sang) peut être diminué lors d’une prise simultanée avec Escitalopram. C’est pourquoi votre médecin contrôlera plus souvent le temps de coagulation de votre sang au début et pendant un traitement par Escitalopram Spirig HC.

– Pendant un traitement médicamenteux, il est par principe préférable de renoncer à la consommation d’alcool.

Ne prenez seulement des médicaments autorisés par votre médecin en même temps que Escitalopram Spirig HC.

Idées suicidaires et aggravation de votre dépression ou de votre trouble anxieux

Si vous souffrez de dépression et/ou de troubles anxieux, vous pouvez parfois avoir des pensées de blessure volontaire ou des idées de suicide. Ces manifestations peuvent être majorées au début d’un traitement par antidépresseur car ce type de médicament n’agit pas tout de suite, mais seulement après 2 semaines ou plus de traitement. Vous êtes plus susceptible de présenter ce type de manifestations dans les cas suivants:

– si vous avez déjà eu des idées suicidaires ou d’auto-agression dans le passé,

– si vous êtes un jeune adulte. Les études cliniques ont montré que le risque de comportement suicidaire était accru chez les adultes de moins de 25 ans traités par antidépresseur.

Si vous avez des idées tourmentées ou si vous souffrez d’une aggravation de votre dépression (p.ex. si vous avez des pensées de blessure volontaire ou des idées suicidaires), contactez immédiatement votre médecin ou allez directement à l’hôpital.

Vous pouvez vous faire aider par un parent ou un ami, en lui expliquant que vous êtes dépressif ou que vous souffrez d’un trouble anxieux, et en lui demandant de lire cette notice. Vous pouvez lui demander de vous signaler s’il pense que votre dépression ou votre anxiété s’aggrave ou qu’il y a un changement dans votre comportement.

L’arrêt d’un traitement ne doit pas avoir lieu de manière brutale et se fera uniquement avec l’accord de votre médecin en raison de la survenue possible de symptômes de sevrage.

Des études chez l’animal ont montré que le citalopram, un médicament proche de l’escitalopram, réduit la qualité du sperme. La fécondité pourrait être affectée, mais un impact sur la fécondité humaine n’a pas été observé à ce jour.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Escitalopram peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Veuillez informer votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous envisagez une grossesse. Escitalopram Spirig HC ne doit pas être pris pendant la grossesse, sauf en cas de prescription formelle du médecin.

Chez les nouveau-nés dont les mères ont pris de l’escitalopram pendant les derniers mois de grossesse, les symptômes suivants peuvent survenir immédiatement ou peu de temps après la naissance: troubles de l’alimentation et du sommeil, difficultés respiratoires, coloration bleue de la peau, crises convulsives, difficulté de régulation de la température corporelle, taux de sucre sanguin bas, tremblements, surexcitation, tension musculaire ou musculature excessivement détendue, réflexes vifs, vomissements, irritabilité, léthargie et pleurs permanents. Si votre nouveau-né présente l’un de ces symptômes, veuillez immédiatement contacter votre médecin.

Assurez-vous que votre sage-femme et/ou votre médecin sache que vous prenez Escitalopram Spirig HC. L’utilisation des médicaments similaires (ISRS) pendant la grossesse peut augmenter le risque d’une maladie grave chez le nouveau-né, appelée hypertension artérielle pulmonaire persistante (HTAP) du nouveau-né, qui se manifeste par une respiration plus rapide de votre nouveau-né et l’apparition d’une coloration bleuâtre de la peau. Ces symptômes apparaissent généralement au cours des 24 premières heures après la naissance. Si cela survient chez votre nouveau-né, contactez immédiatement votre sage-femme et/ou votre médecin.

Escitalopram Spirig HC ne doit pas être pris durant l’allaitement. Si l’administration du produit est indispensable, il faudra cesser l’allaitement.

On suppose que l’escitalopram peut passer dans le lait maternel.

Comment utiliser Escitalopram Spirig HC ?

Suivez les prescriptions posologiques de votre médecin dans tous les cas.

Escitalopram Spirig HC est pris en une seule dose journalière.

Les comprimés pelliculés peuvent être pris indépendamment des repas. Prenez les comprimés pelliculés sans les mâcher avec un verre d’eau.

Dépressions, phobie sociale, troubles anxieux généralisés, troubles obsessionnels compulsifs

La dose usuelle chez l’adulte est de 10 mg par jour. Votre médecin peut augmenter cette dose. La dose maximale recommandée est de 20 mg par jour.

Si vous souffrez d’une affection hépatique, votre médecin vous prescrira pendant les 2 premières semaines de traitement une dose initiale plus faible de 5 mg par jour. Plus tard, votre médecin pourra augmenter la dose journalière à 10 mg.

Troubles paniques

La dose initiale dans la première semaine du traitement est de 5 mg par jour, puis elle est augmentée à 10 mg par jour. La dose peut être augmentée par votre médecin à un maximum de 20 mg par jour.

Chez les patients âgés, la dose initiale usuelle est de 5 mg par jour. La dose peut être augmentée par votre médecin à 10 mg par jour.

L’utilisation d’Escitalopram Spirig HC chez l’enfant et l’adolescent n’est pas recommandée car sa sécurité d’emploi et son efficacité n’ont pas été étudiées dans cette tranche d’âge.

Comme avec d’autres antidépresseurs, plusieurs semaines sont nécessaires avant d’observer les premiers effets du médicament. C’est pourquoi vous devez continuer à prendre Escitalopram Spirig HC, même si vous ne ressentez pas immédiatement une amélioration de votre état.

La durée du traitement est très variable d’une personne à l’autre, mais elle est normalement d’au moins 6 mois. Dans certains cas, votre médecin peut juger nécessaire de prolonger le traitement. Prenez le médicament conformément aux prescriptions de votre médecin, même si vous vous sentez mieux. La maladie à la base de votre état peut persister longtemps; si vous interrompez le traitement trop tôt, il est possible que les symptômes réapparaissent.

Si vous avez oublié de prendre une dose d’Escitalopram Spirig HC, prenez la dose suivante à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose.

Le traitement ne doit pas être interrompu brusquement car un arrêt soudain d’Escitalopram Spirig HC peut provoquer des symptômes tels que vertiges, céphalées, nausées et/ou vomissements, troubles de la sensibilité, tremblements, anxiété, palpitations cardiaques, sudation, nervosité, sentiment de confusion, sensation d’irritabilité, diarrhée, troubles visuels et troubles du sommeil. À la fin du traitement, la dose d’Escitalopram Spirig HC sera réduite progressivement. Suivez scrupuleusement les recommandations de votre médecin.

Si vous pensez avoir pris, ou qu’une tierce personne a pris une dose trop élevée d’Escitalopram Spirig HC, informez immédiatement votre médecin ou rendez-vous immédiatement au service des urgences de l’hôpital le plus proche, même en l’absence de signes de malaise. Certains des signes de surdosage peuvent être des sensations vertigineuses, des tremblements, une agitation, des convulsions, un coma, des nausées, des vomissements, une perturbation du rythme cardiaque, une diminution de la tension artérielle et une perturbation de l’équilibre entre liquides organiques et sels. Emportez avec vous l’emballage du médicament.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Escitalopram Spirig HC peut-il provoquer ?

La prise d’Escitalopram Spirig HC peut provoquer les effets secondaires suivants. La plupart de ces effets indésirables s’atténuent ou s’estompent habituellement après quelques semaines de traitement.

Si vous ressentez les effets indésirables suivants, vous devez immédiatement vous rendre chez votre médecin ou aller directement à l’hôpital:

– Des saignements anormaux, incluant des saignements gastro-intestinaux, peuvent occasionnellement survenir.

– Rarement un gonflement de la peau, de la langue, des lèvres ou du visage ou des difficultés à respirer ou à avaler (réaction allergique) peuvent survenir. Une chute de tension sanguine peut également se manifester.

– Fièvre élevée, agitation, confusion mentale, tremblements et tressaillements rapides et saccadés de certains muscles peuvent être les signes d’un syndrome rare appelé «syndrome sérotoninergique».

– Manie (humeur élevée, troubles de la pensée), pensées de blessure volontaire ou idées suicidaires, mouvements anormaux (mouvements involontaires), troubles du rythme cardiaque, convulsions ou un jaunissement de la peau et du blanc de l’oeil (ce sont des signes d’un mauvais fonctionnement du foie/d’une hépatite), difficultés à uriner, érections permanentes douloureuses sans stimulation sexuelle.

– Des douleurs et/ou une faiblesse musculaire peuvent être le signe d’une dégradation musculaire (rhabdomyolyse). Dans les cas sévères, une coloration rouge-brun de l’urine peut également apparaitre.

De plus, les effets indésirables suivants ont été rapportés

Très fréquent (concerne plus d’un utilisateur sur 10)

Malaise et nausées

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Baisse ou augmentation de l’appétit, prise de poids, anxiété, agitation, rêves anormaux, insomnie, somnolence, vertiges, tremblements, troubles des sensations, nez bouché ou écoulement nasal (inflammation des sinus paranasaux), bâillements, diarrhée, constipation, vomissements, sècheresse buccale, transpiration accrue, douleurs musculaires et articulaires, troubles sexuels (éjaculation retardée, troubles de l’érection, baisse de la libido, difficultés à atteindre l’orgasme chez la femme), fatigue ou fièvre.

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Perte de poids, grincement nocturne de dents, nervosité, agitation, attaques de panique, état confusionnel, troubles du sommeil, modifications du goût, malaise (syncope), pupille dilatée, troubles visuels, bourdonnements des oreilles (acouphènes), accélération du rythme cardiaque, saignements de nez, éruptions urticariennes, éruption cutanée, démangeaisons, perte de cheveux, menstruation prolongée et accrue, saignements intermédiaires, gonflement des bras ou des jambes.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)

Agression, trouble de la perception de soi (dépersonnalisation), hallucinations et rythme cardiaque ralenti.

Certains patients ont rapporté les effets indésirables suivants (fréquence ne pouvant pas être estimée à partir des données disponibles):

Vertiges au moment de se lever dus à une pression sanguine basse, diminution de la quantité de sodium dans le sang (les symptômes sont des nausées et un malaise s’accompagnant de faiblesse musculaire ou de confusion mentale), perturbations de la fonction hépatique (augmentation des concentrations sanguines d’enzymes hépatiques), écoulement de lait chez l’homme ou la femme en dehors de l’allaitement, saignements anormaux notamment de la peau et des muqueuses, diminution du taux de plaquettes sanguines, gonflement soudain de la peau ou des muqueuses, augmentation du taux d’excrétion urinaire (sécrétion inappropriée d’ADH).

Escitalopram Spirig HC appartient aux inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) / inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN) qui peuvent provoquer un dysfonctionnement sexuel.

On a signalé des cas de dysfonctionnement sexuel de longue durée dont les symptômes ont persisté malgré l’arrêt des ISRS/INRS.

De plus, une agitation motrice et un manque d’appétit (anorexie) sont connus pour survenir potentiellement avec des médicaments agissant d’une façon similaire à Escitalopram Spirig HC.

Une augmentation du risque de fractures a été observée en association avec ce type de médicaments chez les patients âgés de plus de 50 ans.

Une manifestation accrue de troubles du comportement et un risque augmenté pour des tentatives de suicide, des pensées suicidaires et un comportement hostile (principalement agressivité, comportement d’opposition et colère) ont été rapportés chez les enfants et adolescents lorsqu’ils sont traités par des médicaments contre la dépression.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Escitalopram Spirig HC ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Veuillez ramener les emballages entamés à votre médecin ou pharmacien qui se chargera de leur élimination correcte.

Conserver les comprimés pelliculés d’Escitalopram Spirig HC à température ambiante (15–25° C) dans l’emballage d’origine et hors de la portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Escitalopram Spirig HC ?

Principes actifs

Les comprimés pelliculés d’Escitalopram Spirig HC contiennent 10 mg ou 20 mg d’escitalopram.

Excipients

Excipients pour la préparation d’un comprimé.

Numéro d’autorisation

63059 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Esccitalopram Spirig HC ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, uniquement sur ordonnance médicale.

Escitalopram Spirig HC comprimés pelliculés à 10 mg: 14, 28 et 98 comprimés pelliculés.

Escitalopram Spirig HC comprimés pelliculés à 20 mg: 98 comprimés pelliculés.

Titulaire de l’autorisation

Spirig HealthCare SA, 4622 Egerkingen

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 11.06.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 11.06.2021

Publicité