Publicité

Estracyt®, capsules

Information destinée aux patients en Suisse

SELON SWISSMEDIC, CE MEDICAMENT EST OU SERA HORS COMMERCE EN SUISSE (DEPUIS LE 31.12.2021)

Qu’est-ce que Estracyt et quand est-il utilisé ?

Estracyt contient le phosphate d’estramustine comme principe actif. Cette substance a d’une part un effet toxique sur les cellules de certains tissus dégénérés et possède d’autre part des propriétés hormonales.

Estracyt sert à traiter le carcinome de la prostate à un stade avancé, une tumeur maligne de la prostate masculine. Il agit directement sur les cellules dégénérées de cette glande en les tuant et en empêchant leur prolifération. Indirectement, Estracyt retire à la tumeur le stimulus naturel nécessaire à sa croissance, en supprimant totalement la testostérone, l’hormone sexuelle masculine. Estracyt s’obtient sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Le produit ne peut être administré que sous contrôle médical.

Quand Estracyt ne doit-il pas être utilisé ?

Estracyt ne doit pas être utilisé en cas:

– d’hypersensibilité connue au phosphate d’estramustine, à l’hormone estradiol, à la moutarde azotée (formant les 2 parties du principe actif) ou à l’un des excipients contenus dans Estracyt (voir rubrique «Que contient Estracyt?»);

– de maladies cardiaques graves;

– d’inflammations aiguës des veines et de risque de formation de caillots sanguins;

– de maladies hépatiques graves.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise d’Estracyt ?

Estracyt est un médicament très efficace qui vous est uniquement prescrit par un médecin expérimenté dans le traitement du cancer. Il ne doit être pris que sous surveillance médicale régulière et sa posologie ne doit pas être changée ou interrompue sans autorisation. Respectez scrupuleusement toutes les indications du médecin.

Une prudence particulière est de rigueur dans les cas suivants:

Vaisseaux/cœur/circulation: informez votre médecin si vous avez déjà eu auparavant une inflammation des veines ou une occlusion vasculaire due à un caillot de sang (thrombose ou thrombo-embolie), en particulier si cette maladie était associée à une œstrogénothérapie, ainsi que si vous avez déjà souffert d’une maladie des vaisseaux du cerveau ou du cœur (y compris un infarctus du myocarde).
Informez également votre médecin si vous souffrez d’hypertension artérielle, d’une prédisposition aux œdèmes, de troubles de la circulation ou d’insuffisance cardiaque, car ces problèmes peuvent être aggravés par un traitement par Estracyt. Il convient de veiller à une production d’urine suffisante et la pression artérielle doit être régulièrement contrôlée.

Bilan hydrique: Estracyt peut perturber le bilan hydrique. Informez donc votre médecin si vous souffrez de convusions (épilepsie), de migraines ou de troubles de la fonction rénale, car dans ces cas, un contrôle régulier peut être nécessaire.

Glycémie: Estracyt peut réduire la tolérance au glucose. Si vous êtes diabétique, votre glycémie doit être régulièrement contrôlée.

Os/calcium: Estracyt peut influencer le métabolisme phosphocalcique. Informez donc votre médecin si vous souffrez d’une maladie des os, en particulier si vous présentez également un trouble de la fonction rénale et/ou un taux élevé de calcium dans le sang (hypercalcémie).
Les patients présentant un cancer de la prostate avancé et qui ont des métastases osseuses ont un risque accru d’avoir un taux de calcium trop élevé ou trop bas. Il est nécessaire de contrôler régulièrement le taux de calcium dans ces cas.

Foie/reins: informez votre médecin si votre fonction rénale ou hépatique est réduite, car dans ces cas, vous devrez faire régulièrement des analyses sanguines.

Peau/muqueuses: si, après la prise d’Estracyt (ou d’autres médicaments tels que des inhibiteurs de l’ECA), vous présentez des réactions telles que des gonflements du visage, des bras et des jambes, des yeux, des lèvres ou de la langue (signes d’angio-œdème), vous devez arrêter immédiatement d’utiliser Estracyt et consulter votre médecin en urgence.

Pendant le traitement par Estracyt, une augmentation de la taille des glandes mammaires peut survenir. Il peut être prévenu par une seule irradiation des seins.

Les hommes sexuellement actifs et qui suivent un traitement par Estracyt doivent utiliser une méthode fiable de contraception (préservatifs).

Les vaccinations pendant ou après le traitement par Estracyt ne doivent être pratiquées qu’après entente avec votre médecin. Pendant le traitement, il faut renoncer à une vaccination par des «vaccins vivants».

Interactions avec d’autres médicaments

Veuillez indiquer à votre médecin si vous prenez un médicament faisant baisser votre pression artérielle, du type des inhibiteurs de l’ECA, car dans un tel cas, une dangereuse interaction avec Estracyt ne peut être exclue (voir aussi sous «Quels effets secondaires Estracyt peut-il provoquer?»). Signalez par ailleurs à votre médecin si vous prenez des médicaments contre les dépressions (qu’on appelle des antidépresseurs tricycliques).

Effets sur l’aptitude à la conduite et à l’utilisation de machines

En raison d’effets secondaires possibles tels que nausées et vomissements, confusion, dépression ou maux de tête, Estracyt peut influencer les réactions, l’aptitude à la conduite et la capacité à utiliser des outils ou des machines! Il est donc conseillé de faire preuve de prudence.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique,

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Comment utiliser Estracyt ?

Sauf prescription contraire de votre médecin, prendre sans les mâcher 2 capsules 3x par jour avec de l’eau pendant les 3-4 premières semaines. Après ce laps de temps, votre médecin décidera si vous devez continuer le traitement par Estracyt. Dans ce cas, le traitement de longue durée sera poursuivi avec 2 capsules 2x par jour. Cette posologie peut être augmentée par votre médecin si nécessaire.

Les capsules doivent être prises 1 heure avant ou 2 heures après les repas avec de l’eau du robinet ou une eau minérale pauvre en calcium. Ne prenez pas les capsules avec du lait, des produits laitiers, des produits qui contiennent du calcium, du magnésium ou de l’aluminium ou un repas, sous peine de réduire fortement l’efficacité du médicament.

Avant la prise, assurez-vous que les capsules ne sont pas endommagées. Les capsules ne doivent être ni sucées, ni croquées, ni mâchées, ni ouvertes.

Seuls les patients de sexe masculin atteints d’un carcinome de la prostate peuvent prendre Estracyt. Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Estracyt peut-il provoquer ?

Des nausées, des vomissements et rarement des diarrhées peuvent se produire, surtout en début de traitement. Ces manifestations associées disparaissent normalement au cours du traitement.

Les effets secondaires suivants peuvent survenir lors de la prise d’Estracyt:

Très fréquent (plus de 1 patient sur 10): diminution des globules rouges et blancs, accumulation de liquide dans les tissus (œdèmes), troubles de la fonction cardiaque, nausées, vomissements, diarrhées, troubles de la fonction hépatique, augmentation de la taille des glandes mammaires.

Fréquent (plus de 1 patient sur 100): diminution des plaquettes, indifférence, maux de tête, infarctus du myocarde, embolie (occlusion de vaisseaux sanguins par des caillots sanguins), formation de caillots sanguins dans les veines (thrombose), démangeaisons et brûlures temporaires dans la zone intime.

Très rare (moins de 1 patient sur 10’000): aggravation des troubles d’irrigation du cœur.

Autres effets secondaires: réactions d’hypersensibilité, œdème de Quincke (gonflement important d’apparition soudaine surtout dans la région de la tête et du cou), réaction allergique avec éruption cutanée et démangeaison, confusion, dépression, trouble d’irrigation du muscle cardiaque, hypertension, faiblesse musculaire, troubles de l’érection.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Ne pas conserver au-dessus de 25 °C et conserver hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Estracyt ?

1 gélule de 140 mg contient 140 mg de phosphate d’estramustine sous forme de phosphate disodique d’estramustine. Les capsules sont blanches et portent l’inscription «ESTRACYT» et «KPh 750» en noir.

Les capsules contiennent également les excipients suivants: talc, dodécylsulfate de sodium, dioxyde de silicium colloïdal, stéarate de magnésium. L’enveloppe des capsules est en gélatine et dioxyde de titane (E171).

Numéro d’autorisation

39259 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Estracyt ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale non renouvelable.

Les capsules sont disponibles dans des emballages de 40 et 100.

Titulaire de l’autorisation

Pfizer AG, Zürich

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en octobre 2015 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 19.01.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 06.09.2021
Publicité