Publicité

Naramig®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Naramig et quand doit-il être utilisé ?

Les comprimés filmés de Naramig s’utilisent dans le traitement aigu de la crise de migraine.

Il est supposé que les douleurs migraineuses relèvent d’une dilatation et d’une inflammation douloureuses de vaisseaux sanguins dans la tête.

Naramig soulage les douleurs migraineuses en rétrécissant les vaisseaux dilatés.

Naramig ne doit pas être utilisé pour la prévention (prophylaxie) de la migraine.

Les comprimés filmés de Naramig doivent être pris uniquement sur prescription du médecin.

Quand Naramig ne doit-il pas être utilisé ?

Les comprimés filmés de Naramig ne doivent pas être pris en cas d’hypersensibilité à l’un des composants du produit, d’hypertension artérielle non traitée, d’infarctus du myocarde subi par le passé, d’attaque cérébrale subie par le passé, de troubles connus de l’irrigation sanguine au niveau du cœur (angine de poitrine), du cerveau ou des membres et chez les patients présentant des troubles sévères de la fonction hépatique ou rénale.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Naramig ?

Les comprimés filmés de Naramig ne doivent être utilisés qu’en présence d’un diagnostic formel de migraine.

Un syndrome dit «sérotoninergique» peut apparaître dans de rares cas lorsque des triptans, tels que Naramig, sont utilisés conjointement à d’autres médicaments ayant un effet sérotoninergique. Il s’agit notamment de certains médicaments contre la dépression (p.ex. les médicaments appelés inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine ou inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine/noradrénaline, inhibiteurs de la MAO, L-tryptophane, lithium, antidépresseurs tricycliques). Informez votre médecin si vous êtes traité par l’un de ces médicaments. Le «syndrome sérotoninergique» peut comporter les symptômes suivants: augmentation de l’excitabilité des réflexes propres aux muscles, tressaillements musculaires, tremblements, agitation, anxiété, hallucinations, irritabilité allant jusqu’à un état confusionnel et une perte de connaissance, accélération du rythme cardiaque, fluctuations de la tension artérielle, nausées, vomissements, fièvre et diarrhée. Veuillez informer votre médecin si l’un de ces symptômes apparaît après l’administration de Naramig.

Naramig ne doit pas être pris conjointement avec des antimigraineux contenant du sumatriptan ou un autre triptan, de l’ergotamine ou des dérivés de l’ergotamine dont la dihydroergotamine ou le méthysergide.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien

– si vous souffrez d’une autre maladie, telle qu’une hypertension artérielle ou une affection cardiaque, si vous présentez des troubles de la circulation sanguine, une épilepsie, des affections hépatiques ou rénales,

– si vous êtes allergique ou

– si vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Les maux de tête peuvent s’aggraver si vous utilisez trop souvent Naramig. Votre médecin arrêtera dans ce cas éventuellement le traitement par Naramig.

Le principe actif des comprimés filmés de Naramig, le naratriptan, possède un composant sulfonamide. Il existe donc un risque théorique de réaction d’hypersensibilité chez les patients présentant une hypersensibilité connue aux sulfonamides.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines! Une somnolence peut survenir suite à la migraine ou au traitement de celle-ci par Naramig. La prudence est donc de rigueur si vous conduisez un véhicule ou utilisez des machines pendant le traitement.

Naramig peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou si vous souhaitez le devenir, vous ne devriez pas prendre Naramig sauf prescription explicite de votre médecin. Au cours du traitement par Naramig, il faut renoncer à l’allaitement.

Comment utiliser Naramig ?

Sauf prescription contraire de votre médecin, les directives posologiques sont les suivantes:

Adultes et adolescents de plus de 18 ans:

Dès l’apparition des premiers signes de douleurs migraineuses ou également au cours de la crise, prendre un comprimé filmé à 2,5 mg. Un autre comprimé filmé à 2,5 mg ne doit être pris que si les symptômes migraineux réapparaissent après une amélioration initiale, à condition que 4 heures au moins se soient écoulées depuis la prise du premier comprimé filmé.

Il ne faut pas prendre plus de 2 comprimés filmés (5 mg) en l’espace de 24 heures.

Avaler le comprimé filmé entier avec un peu d’eau.

Si, 4 heures après la prise, le premier comprimé filmé reste inefficace, il ne faut pas traiter la même crise par un autre comprimé filmé de Naramig, mais poursuivre le traitement par les analgésiques habituels pour autant qu’ils ne contiennent pas de sumatriptan, d’ergotamine ou de dihydroergotamine.

Enfants et adolescents de moins de 18 ans et adultes de plus de 65 ans:

En l’absence d’expériences suffisantes, Naramig ne doit pas être utilisé chez les enfants ou les adolescents de moins de 18 ans, ni chez les adultes de plus de 65 ans.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou votre pharmacien, si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Naramig peut-il provoquer ?

La prise de Naramig peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquents (chez moins de 1 patient traité sur 10 mais chez plus de 1 patient traité sur 100):

Fourmillements*, nausées, somnolence, vomissements, douleurs*, sensation de chaleur*

Occasionnellement (chez moins de 1 patient traité sur 100 mais chez plus de 1 patient traité sur 1000):

Sensation de lourdeur*, de pression* ou d’oppression*.

*Ces effets indésirables peuvent apparaître sur le corps tout entier, y compris la poitrine et la gorge, mais ils sont en général de courte durée. Par contre, lorsqu’il s’agit de symptômes graves et/ou persistants, veuillez consulter immédiatement votre médecin. Celui-ci décidera s’il vous faut ou non poursuivre le traitement.

Dans de rares cas, des réactions d’hypersensibilité de tous les degrés de sévérité (p.ex. éruption cutanée, détresse respiratoire pouvant aller jusqu’à un choc, qui peuvent mettre la vie du patient en danger), un infarctus du myocarde, des troubles de la circulation artérielle au niveau des vaisseaux coronaires, des extrémités ou de l’intestin, ont été observés. Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien si des douleurs dans la poitrine surviennent.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Ne pas conserver les comprimés filmés de Naramig au-dessus de 30 °C et les tenir hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient  Naramig ?

1 comprimé filmé de Naramig contient comme principe actif 2,5 mg de naratriptan et comme excipients, notamment du lactose et le colorant E 132 (carmin d’indigo).

Numéro d’autorisation

54272 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Naramig ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages de 6 et 12 comprimés filmés.

Titulaire de l’autorisation

GlaxoSmithKline AG, 3053 Münchenbuchsee.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2013 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 29.03.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.04.2021

Publicité