Publicité

Nasacort®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Nasacort et quand doit-il être utilisé ?

Nasacort, pulvérisation nasale, est utilisé pour le traitement des troubles allergiques de la cavité nasale. La forme d’allergie qui est provoquée pendant la saison pollinique par le pollen de fleurs ou par d’autres pollens (rhume des foins) est appelée rhinite allergique saisonnière. D’autres allergies de la région nasale qui se manifestent durant toute l’année sont appelées rhinites allergiques persistantes. Utilisé régulièrement, Nasacort diminue les irritations et les inflammations de la muqueuse nasale, de sorte que les symptômes allergiques tels que démangeaisons, éternuements, écoulement nasal et, tout particulièrement, l’enchifrènement, sont atténués.

Nasacort ne doit être pris que sur prescription du médecin.

Quand Nasacort ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas prendre Nasacort si vous souffrez d’hypersensibilité connue ou suspectée à l’un des composants de Nasacort.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Nasacort ?

Si vous souffrez d’une infection non traitée de la cavité nasale (par exemple d’un herpès) ou du pharynx, d’infection du système respiratoire, d’infection fongique ou bactérienne, veuillez en informer votre médecin, qui décidera si un traitement avec des médicaments supplémentaires ou avec d’autres médicaments est nécessaire.

Si vous avez eu une modification de la vision ou des antécédents de pression oculaire accrue, si vous prenez des médicaments qui dépriment le système immunitaire, veuillez en informer votre médecin, qui devra faire une surveillance plus étroite.

Nasacort peut favoriser le développement d’un glaucome ou d’une cataracte. Si vous avez eu par le passé des troubles visuels en rapport avec une pression intraoculaire accrue, si votre vision devient floue ou si vous avez d’autres troubles visuels, un contrôle ophtalmologique est indiqué.

Nasacort doit être utilisé avec prudence après des opérations de la cavité nasale ou après des saignements de nez prolongés.

L’éventualité d’une perturbation de la croissance n’est pas complètement exclue lors d’une utilisation excessive ou d’un traitement de longue durée chez les enfants. Afin de prévenir cela, le médecin suivra l’évolution de la croissance des enfants ayant longtemps été traités avec Nasacort. Nasacort ne doit pas être administré aux enfants de moins de 2 ans.

Certains médicaments peuvent augmenter le risque d’effets secondaires de Nasacort. Des cas de syndrome de Cushing et de suppression surrénalienne ont été signalés. Il est possible que votre médecin souhaite vous surveiller attentivement si vous prenez ces médicaments (y compris certains médicaments pour traiter l’infection à VIH: ritonavir, cobicistat).

Excipients

Nasacort contient 0,015 mg de chlorure de benzalkonium par nébulisation. Le chlorure de benzalkonium peut provoquer une irritation ou un gonflement de la muqueuse nasale, surtout en cas d’utilisation prolongée.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique

– vous prenez déjà ou avez pris récemment d’autres médicaments (même en automédication!) ou vous utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (par exemple en appliquez sur votre nez).

Nasacort peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Sur la base des expériences faites à ce jour, aucun risque pour l’enfant n’est connu si le médicament est utilisé conformément à l’usage auquel il est destiné. Toutefois, aucune étude scientifique systématique n’a été effectuée. Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments durant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin ou du pharmacien.

Comment utiliser Nasacort ?

Sauf prescription contraire du médecin, suivre les indications posologiques ci-après:

Patients dès 12 ans: 2 nébulisations par narine, 1 fois par jour, de préférence le matin.

En cas de bonne réponse, le médecin peut vous prescrire de n’appliquer qu’une nébulisation par narine, une fois par jour.

Enfants de 2 à 12 ans: une pulvérisation par narine et par jour, de préférence le matin.

Il est normal que Nasacort ne supprime pas immédiatement votre allergie. Le plein effet n’est atteint qu’après quelques jours.

Pour obtenir le meilleur effet, il est important d’utiliser Nasacort régulièrement et de suivre le mode d’emploi ci-dessous:

* Toujours bien se nettoyer le nez avant d’utiliser Nasacort et agiter la pulvérisation nasale.

  1. Enlever le couvercle de protection.

2. Avant le premier usage, le dispositif de pompage doit être rempli. A cet effet, tenir le flacon verticalement et appuyer 5 fois vers le haut avec le pouce, jusqu’à ce qu’un fin nuage de gouttelettes apparaisse. La pulvérisation nasale est alors prête à l’emploi.
En cas de non-utilisation pendant plus de 2 semaines, le dispositif de pompage doit à nouveau être amorcé en appuyant une fois. Pendant cette opération, ne dirigez pas l’ouverture vers vous.

3. Fermer une narine avec le doigt. Tenir la pulvérisation nasale verticalement et introduire l’adaptateur nasal dans l’autre narine, aussi loin que possible sans que cela soit gênant. Fermer la bouche et inspirer par le nez tout en effectuant une nébulisation.

4. Expirer par la bouche.

5. Répéter les mêmes opérations (points 3 et 4) pour l’autre narine.

6. Patients dès 12 ans: pour la posologie recommandée de 2 nébulisations par narine, répéter encore une fois les points 3, 4 et 5.

7. Pour maintenir l’adaptateur nasal propre, l’essuyer avec un tissu après chaque usage. Remettre le couvercle de protection.

Si la pulvérisation nasale est bloquée, elle doit être nettoyée de la façon suivante (le cas échéant, de façon hebdomadaire):

N’essayez pas d’agrandir l’ouverture au moyen d’un objet coupant ou pointu!

  1. Enlevez le bouchon de protection et l’embout nasal;

2. Faites tremper pendant une minute l’embout et le bouchon de protection dans l’eau tiède et rincez à l’eau froide;

3. Laissez sécher l’embout et le bouchon de protection;

4. Replacez l’embout;

5. Une fois placé sur le dispositif de pompage, appuyez jusqu’à l’apparition d’un fin brouillard.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Nasacort peut-il provoquer ?

L’utilisation de Nasacort peut fréquemment provoquer les effets secondaires suivants: saignements de nez, maux de tête, rhume, inflammations de la région pharyngée, toux, bronchite, difficulté à digérer, syndrome grippal et troubles dentaires; rarement des infections du nez et du pharynx; très rarement une perforation de la cloison nasale.

Peuvent également apparaître pendant le traitement: dessèchement des muqueuses nasales, congestion nasale, envie d’éternuer, altérations du goût et de l’odorat, nausée, insomnie, vertige, fatigue, respiration difficile et pénible, baisse du cortisol sanguin, cataracte, glaucome, pression oculaire augmentée, démangeaisons, éruption cutanée, et hypersensibilité.

De rares cas de vision floue ont été rapportés.

En plus chez les enfants de 2 à 5 ans, peuvent apparaître fréquemment des douleurs de la région pharyngée, légères écorchures de la peau, douleurs abdominales supérieures et diarrhées.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur le récipient avec la mention «EXP».

Délai d’utilisation après ouverture

Une fois ouvert, Nasacort se conserve 8 semaines. Nasacort est prévu pour 120 nébulisations. Les restes de liquide ne doivent pas être transvasés dans un autre récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25 °C) et hors de portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Nasacort ?

Principes actifs

55 microgrammes d’acétonide de triamcinolone par nébulisation.

Excipients

Cellulose microcristalline, carmellose sodique, polysorbate 80, glucose, édétate de sodium, chlorure de benzalkonium, acide chlorhydrique, hydroxyde de sodium, eau purifiée.

Numéro d’autorisation

53892 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Nasacort ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie sous ordonnance médicale.

Nasacort, pulvérisation nasale est en vente sous forme de flacon permettant de faire 120 nébulisations nasales.

Titulaire de l’autorisation

Opella Healthcare Switzerland AG, Risch.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 31.08.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 2ème mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique. 
Mise à jour 1 (mai 2021). 
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 31.08.2021
Publicité