Publicité

Néo-Mercazole®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Néo-Mercazole et quand doit-il être utilisé ?

Le principe actif de Néo-Mercazole est le carbimazole, substance obtenue par voie de synthèse qui bloque l’activité de la glande thyroïde (thyréostatique).

Le carbimazole est indiqué chez les patients présentant les symptômes d’une production et d’une libération excessives des hormones thyroïdiennes dans le sang (hyperthyroïdie, maladie de Basedow). Néo-Mercazole ne doit être utilisé que sur prescription du médecin et sous contrôle médical permanent.

Quand Néo-Mercazole ne doit-il pas être pris/utilisé ?

Néo-Mercazole ne doit pas être utilisé dans les cas suivants:

– allergie à sa substance active carbimazole ou à l’un des composants;

– tumeur maligne de la thyroïde (cancer thyroïdien);

– maladies sévères du sang;

– si vous observez un important gonflement à l’avant du cou qui appuie contre la trachée (goitre simple);

– maladies sévères du foie (insuffisance hépatique);

– si vous avez subi par le passé une inflammation du pancréas (pancréatite aiguë) après avoir pris du carbimazole ou du thiamazole.

Dans de tels cas, votre médecin sait ce qu’il faut faire.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Néo-Mercazole ?

Informez votre médecin avant la prise de Néo-Mercazole si

– vous souffrez ou avec souffert d’une maladie du foie légère ou modérée;

– vous avez un nombre réduit de globules blancs;

– vous suivez un traitement anticoagulant ou prenez des médicaments susceptibles de compromettre la formation du sang.

Votre médecin vous dira ce qu’il faut faire dans de telles situations.

Consultez immédiatement votre médecin en cas de survenue de l’un des symptômes suivants:

– fièvre

– angine

– vésicules sur la muqueuse buccale (aphtes)

– ecchymose/saignement

– fatigue excessive, furoncle

– ou autres infections pendant le traitement

– fièvre et douleurs abdominales; il pourrait s’agir des premiers signes d’une inflammation du pancréas (pancréatite aiguë) qui exigerait l’arrêt du traitement par Néo-Mercazole

Dans de tels cas, vous devez arrêter le traitement et consulter votre médecin qui vous fera faire une analyse de sang. Ceci est particulièrement important si vous présentez des signes d’infection.

Dans de rares cas, Néo-Mercazole peut également provoquer des dommages sévères au foie. Là encore, vous devez immédiatement prendre contact avec votre médecin si vous ressentez brusquement une perte d’appétit, des démangeaisons généralisées et une douleur inhabituelle dans la partie supérieure de l’abdomen.

Veuillez également informer votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez ou avez récemment pris des médicaments

– pour le traitement de l’asthme et des troubles respiratoires

– contre une carence en iode

– à base d’iode

– du groupe des corticostéroïdes

– antibiotiques tels que l’érythromycine

– pour le traitement des problèmes cardiovasculaires

– bêtabloquants

– anticoagulants.

Néo-Mercazole peut causer des dommages chez l’enfant à naître. Si vous êtes en âge de procréer, vous devez utiliser une méthode de contraception fiable dès le début du traitement et pendant toute la durée du traitement.

Enfants et adolescents

L’utilisation de Néo-Mercazole chez les enfants de moins de 12 ans ne doit être mise en œuvre que par un médecin qui a de l’expérience dans le domaine des affections de la thyroïde.

Prise de Néo-Mercazole avec des aliments et des boissons

Néo-Mercazole peut être pris indépendamment des repas.

Intolérance au lactose

Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou,

– vous prenez déjà d’autres médicaments ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Néo-Mercazole peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Néo-Mercazole peut causer des dommages chez l’enfant à naître. Si vous êtes en âge de procréer, vous devez utiliser une méthode de contraception fiable dès le début du traitement et pendant toute la durée du traitement.

Veuillez impérativement vous adresser à votre médecin si vous êtes enceinte, pensez être enceinte ou souhaitez être enceinte. Le traitement par Néo-Mercazole peut être poursuivi pendant la grossesse si le médecin y donne expressément son accord, jugeant que les bénéfices potentiels prédominent par rapport aux risques pour vous-même et pour votre enfant à naître. Étant donné que Néo-Mercazole passe dans le lait maternel, il faut soit renoncer à allaiter, soit interrompre le traitement. Si vous allaitez, vous devez impérativement en parler avec votre médecin.

Comment utiliser Néo-Mercazole ?

Au cours des six premières semaines de traitement, le médecin détermine la dose qui vous convient en procédant à des contrôles réguliers. Pendant 15 à 30 jours, la dose est usuellement de 4 à 12 comprimés par jour, répartis en deux à trois prises quotidiennes et avalés avec un verre d’eau. Par la suite, la dose est progressivement réduite à 1 à 4 comprimés par jour.

Le traitement dure en général 6 à 18 mois.

Veuillez suivre les consignes de votre médecin. Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Enfants et adolescents

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Le médecin déterminera la posologie pour l’enfant en fonction de son âge et de son poids.

Si vous avez pris plus de Néo-Mercazole que la dose prescrite

Consultez votre médecin si vous avez pris une dose trop importante du médicament ou si un enfant a accidentellement pris le médicament. Si possible, emportez l’emballage du médicament avec vous pour le montrer au médecin traitant.

Si vous avez oublié de prendre Néo-Mercazole

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose oubliée.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Néo-Mercazole peut-il provoquer ?

La prise de Néo-Mercazole peut entraîner les effets secondaires suivants:

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Modification de la formule sanguine avec fièvre, malaise, mal de gorge (agranulocytose).

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)

Maladies sévères du sang, ralentissement de la coagulation sanguine.

Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10 000)

Inflammation de la bouche (ulcération et troubles dans la zone buccale), inflammations cutanées purulentes, petits saignements de la peau, ulcères de la peau, fièvre, douleurs articulaires, toux, troubles respiratoires, faiblesse musculaire, sang dans les urines.

Fréquence inconnue: la fréquence ne peut pas être déterminée à partir des informations disponibles

Déficit en globules rouges (insuffisance médullaire), diminution du nombre des globules blancs, réactions allergiques, allergie cutanée, syndrome de Stevens-Johnson (une maladie sévère de la peau), goitre (gonflement au niveau du cou), activité anormalement basse de la thyroïde, glycémie basse, maux de tête, vertiges, douleurs et perte de fonction des nerfs, ecchymose, saignement, pharyngite, aphtes, saignement dans les poumons (les symptômes éventuels sont un écoulement sanguinolent provenant du nez, toux sanglante), nausées, vomissements, douleurs abdominales, douleurs thoraciques, perte du goût, troubles de la fonction hépatique (les symptômes sont: douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen, perte de poids, démangeaisons), jaunisse, augmentation du volume du foie (hépatite), défaillance hépatique, angio-œdème (avec des symptômes tels que gonflement de la langue, des lèvres, du visage ou du cou, réactions allergiques avec éruption cutanée, essoufflement, fièvre, démangeaisons, douleurs musculaires), douleurs articulaires, troubles de la fonction rénale (p. ex. diminution de l’écoulement d’urine), chute de cheveux, troubles de la pigmentation cutanée (coloration réduite ou fortement accrue de la peau), fièvre, malaise général, anomalies sanguines, inflammation du pancréas (pancréatite aiguë).

Néo-Mercazole peut provoquer de maladies sévères du sang, le médecin constatant alors une diminution ou disparition d’un certain type de globules blancs (granulocytes) qui jouent un rôle important dans la défense contre des maladies infectieuses.

Un tel incident peut principalement survenir au cours des premiers mois de traitement ou si le médecin vous a prescrit une dose élevée de Néo-Mercazole (8 comprimés par jour ou plus) et que vous avez plus de 40 ans.

Si de tels symptômes apparaissent, parlez-en à votre médecin.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver hors de la portée des enfants.

Ne pas conserver au-dessus de 25 °C. Conserver dans l’emballage d’origine bien fermé afin de protéger le produit de l’humidité.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Néo-Mercazole ?

1 comprimé de Néo-Mercazole contient:

Principes actifs

5 mg de carbimazole

Excipients:

Lactose 93,5 mg, amidon de pomme de terre, stéarate de magnésium, hydrolysat d’amidon hydraté, dioxyde de silicium hautement dispersé

Numéro d’autorisation

21037 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Néo-Mercazole ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages de 50 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

Recordati AG, 6340 Baar

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 04.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 28.09.2021
Publicité