Publicité

Nocdurna®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Nocdurna et quand doit-il être utilisé ?

Nocdurna contient de la desmopressine, un antidiurétique qui diminue la production d’urine.

Nocdurna s’utilise chez les adultes pour traiter la nycturie (le fait de se lever fréquemment la nuit pour uriner).

Nocdurna ne peut être utilisé que sur prescription médicale.  

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Il est impératif de restreindre toute prise de liquides au moins 1 heure avant et pendant les 8 heures suivant la prise de Nocdurna.

Quand Nocdurna ne doit-il pas être utilisé ?

Nocdurna ne doit pas être utilisé

– si vous êtes hypersensible (allergique) au principe actif (desmopressine) ou à un autre composant du médicament;

– si vous souffrez d’une sensation de soif exagérée avec prise d’une quantité excessive de liquides ;

– en cas d’insuffisance cardiaque connue ou suspectée;

– lors de de maladies nécessitant l’usage de substances stimulant la production d’urine (diurétiques);

– si votre taux sanguin de sodium est trop faible (hyponatrémie);

– en cas d’insuffisance rénale modérée à sévère;

– si vous souffrez du syndrome de sécrétion inappropriée d’hormone antidiurétique (ADH);

– si vous avez moins de 18 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Nocdurna ?

– Si vous souffrez de troubles sévères de la fonction rénale et de problèmes en urinant;

– Si vous avez 65 ans ou plus. Votre médecin contrôlera alors votre taux sanguin de sodium;

– Si vous souffrez d’un déficit en sodium sanguin;

– Si vous souffrez de troubles de l’équilibre hydrique et électrolytique;

– Si vous souffrez de maladies pouvant être aggravées par des troubles de l’équilibre hydrique et électrolytique;

– Lors d’affections aiguës telles qu’infections, fièvre, vomissements, diarrhée, il vous faut aviser votre médecin car il pourrait être nécessaire d’interrompre le traitement par Nocdurna.

– Si vous souffrez de mucoviscidose, affections cardiaques, hypertension, maladies rénales chroniques, prééclampsie (hypertension et sécrétion accrue de protéines dans l’urine pendant la grossesse) ou pression intracrânienne élevée.

Avant de prendre Nocdurna, consultez votre médecin si vous souffrez de l’une de ces affections ou en cas d’incertitude.

Sans limitation simultanée de la prise de liquide, le traitement par Nocdurna peut entraîner une rétention d’eau dans le corps et/ou des troubles de l’équilibre électrolytique. Les signes en sont: prise de poids, maux de tête, vertiges, confusion, nausées, vomissements, maux de ventre, crampes musculaires et, dans les cas graves, crises convulsives. Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes, arrêtez de prendre le médicament et contactez immédiatement votre médecin ou adressez-vous aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Lors d’une prise simultanée de Nocdurna et de l’un des médicaments suivants, l’effet de Nocdurna peut s’accentuer, ce qui augmente le risque de rétention d’eau:

– médicaments pour traiter la dépression à base d’antidépresseurs tricycliques ou d’inhibiteurs de la recapture de la sérotonine;

– médicaments à base de chlorpromazine pour traiter des maladies psychiques;

– substances stimulant la production d’urine (diurétiques);

– médicaments à base de carbamazépine pour traiter l’épilepsie ou les troubles bipolaires;

– anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS);

– médicaments à base d’ocytocine favorisant les contractions lors du travail d’accouchement;

– médicaments à base de lopéramide pour traiter des affections diarrhéiques;

– médicaments à base de clofibrate pour diminuer les lipides sanguins.

L’effet de Nocdurna peut être affaibli lors de la prise simultanée de lithium (en cas de manie) ou de médicaments à base de chlorpropamide ou de principes actifs du groupe des sulfonylurées qui diminuent la glycémie, pour traiter le diabète dit de type II.

Lors de la conduite de véhicules ou de l’utilisation de machines, il convient de tenir compte du fait que des maux de tête ou des vertiges peuvent fréquemment se manifester (voir «Quels effets secondaires Nocdurna peut-il provoquer ?»).

Nocdurna ne doit pas être pris avec de la nourriture car cela peut diminuer son effet.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, d’allergies ou si vous prenez d’autres médicaments (même en automédication).

Nocdurna peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

D’après l’expérience accumulée jusqu’ici, il n’y a pas de risque connu pour l’enfant lors d’un usage conforme. Des recherches scientifiques systématiques n’ont toutefois jamais été entreprises. Par prudence, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments pendant la grossesse et l’allaitement, ou alors demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Comment utiliser Nocdurna ?

Adultes dès 18 ans:

Femmes: 1 comprimé sublingual de 25 µg par jour, une heure avant le coucher, à prendre par voie sublinguale sans avaler d’eau.

Hommes: 1 comprimé sublingual de 50 µg par jour, une heure avant le coucher, à prendre par voie sublinguale sans avaler d’eau.

Nocdurna est placé sous la langue et se dissout sans avaler d’eau. Le comprimé ne doit être ni avalé entier ni mâché.

L’utilisation et la sécurité de Nocdurna chez les enfants et adolescents n’ont pas été étudiées jusqu’ici. Le médicament n’est donc pas utilisé dans ces groupes d’âge.

Si vous avez absorbé plus de Nocdurna que vous auriez dû prendre :

Si vous avez absorbé plus de Nocdurna que vous auriez dû prendre, contactez immédiatement votre médecin ou adressez-vous aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Si vous avez oublié de prendre Nocdurna :

Ne prenez pas une double dose de Nocdurna, mais continuez le lendemain à prendre Nocdurna selon la posologie prescrite.

Mode d’emploi pour l’ouverture des blisters

1- Enlever la bande du blister le long de la ligne perforée, en partant du coin où se trouve le symbole de la main.

2- Détacher le premier blister le long de la ligne perforée.

3- Soulever puis enlever le film protecteur en partant du coin où se trouve le symbole de la flèche. Ne pas pousser le comprimé à travers la couverture du blister.  

4- Le comprimé peut alors être prélevé.

5- Pour prélever d’autres comprimés, reprendre au point 2.

6- Si un comprimé casse, il est possible de l’utiliser. Mais s’il casse en plus de trois morceaux, il vaut mieux laisser ceux-ci dans le blister et les éliminer. Prendre alors un nouveau comprimé dans un autre blister.

Ne changez pas de votre propre chef la posologie prescrite. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou trop forte.

Quels effets secondaires Nocdurna peut-il provoquer ?

La consommation d’une trop grande quantité de liquide peut entraîner une rétention d’eau dans l’organisme qui induit, dans les cas sévères, un déséquilibre électrolytique. Cela peut provoquer de graves troubles de santé et des convulsions.  

Si vous remarquez l’un ou plusieurs des symptômes suivants, ne prenez plus le médicament et contactez immédiatement votre médecin ou adressez-vous aux urgences de l’hôpital le plus proche:  

– maux de tête inhabituellement violents ou de longue durée

– vertiges, confusion

– prise de poids inexplicable

– nausées, vomissements, maux de ventre

– crampes musculaires

Les effets secondaires suivants peuvent se manifester sous Nocdurna:

Très fréquents: sécheresse buccale.

Fréquents: taux faible de sodium dans le sang, nausées, malaise, faiblesse musculaire, confusion, maux de tête, vertiges, diarrhée.

Occasionnels: constipation, embarras gastrique, fatigue, œdèmes (rétention d’eau) dans les membres.

Les effets indésirables ci-dessous ont été observés à des doses élevées de desmopressine:

Très fréquents: maux de tête.

Fréquents: taux faible de sodium dans le sang, étourdissement, fatigue, chute passagère de la tension artérielle, hypertension artérielle, élévation de la fréquence du pouls, rougeur du visage accompagnée d’une sensation de chaleur, nausées, vomissements, douleurs abdominales, crampes abdominales, diarrhées, constipation, troubles de la vessie et de l’urètre, accumulation d’eau dans les tissus (œdèmes).

Occasionnels: prise de poids, troubles du sommeil, somnolence, sensations anormales (picotements, sensation d’engourdissement), gêne visuelle, vertiges, palpitations, chute de la tension artérielle, troubles respiratoires, troubles gastriques, ballonnements, sensation de réplétion, transpiration, démangeaisons, éruption cutanée, urticaire, crampes musculaires, douleurs musculaires, douleurs dans la poitrine, symptômes pseudo-grippaux, malaise.

Rares: œdème cérébral, perte de connaissance profonde (coma), états confusionnels, convulsions, inflammations cutanées allergiques.

Très rares: intoxication par l’eau, réactions allergiques, réactions d’hypersensibilité, comme p. ex. démangeaisons, éruptions cutanées, fièvre, spasmes bronchiques ou réaction allergique générale se manifestant sous forme de choc.

Fréquence indéterminée: déshydratation, convulsions, faiblesse, troubles de la coagulation sanguine (thromboses dans les artères cérébrales et coronaires).

Si vous observez des effets secondaires non décrits ci-dessus, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Tenir hors de portée des enfants.

Conserver à température ambiante (15–25°C) dans l’emballage original, à l’abri de la lumière et de l’humidité.  

Le médicament ne peut être utilisé que jusqu’à la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous fournir de plus amples renseignements, ils disposent d’une information exhaustive destinée aux professionnels.

Que contient Nocdurna ?

Nocdurna contient 25 ou 50 µg de desmopressine et des excipients.

Numéro d’autorisation

66379 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Nocdurna ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale

Nocdurna 25 µg: 30 et 90 comprimés sublinguaux.

Nocdurna 50 µg: 30 et 90 comprimés sublinguaux.

Titulaire de l’autorisation

Ferring SA, 6340 Baar

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en novembre 2017 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 04.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.04.2021

Publicité