Publicité

Pravastax®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Pravastax et quand doit-il être utilisé ?

Pravastax, un médicament contenant comme principe actif la pravastatine, appartient à la classe des statines (aussi appelées inhibiteurs de la HMG-CoA réductase).

Pravastax s’utilise:

chez les adultes

– dans le traitement d’un excès de lipides sanguins (cholestérol, triglycérides), d’apolipoprotéine B et de leurs risques sur le système cardiovasculaire.

– pour la diminution du risque d’événements cardiovasculaires dangereux, du risque d’un accident cérébral vasculaire ainsi que de la nécessité d’une hospitalisation chez les patients qui présentent des valeurs moyennes de cholestérol après avoir subi un infarctus du myocarde ou après une hospitalisation suite à l’angor instable.

chez les enfants (8 à 13 ans) et les adolescents (14 à 18 ans)

– dans le traitement de l’hypercholestérolémie hétérozygote familiale (une forme héréditaire d’élévation de la teneur en cholestérol du sang).

L’effet de Pravastax est dû principalement à l’inhibition de la formation du cholestérol dans le corps.

Pravastax est disponible en trois dosages (comprimés de 10 mg, 20 mg et de 40 mg) et ne doit être utilisé que sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Avant le traitement par les comprimés Pravastax le médecin déterminera les taux de lipides sanguins du patient et vérifiera l’absence d’autres maladies ou dysfonctionnements (p.ex. une sécrétion thyroïdienne insuffisante) qui pourraient également affecter le métabolisme lipidique.

Un régime pauvre en cholestérol favorisera le traitement par Pravastax.

Votre médecin effectuera une analyse de sang avant le traitement et éventuellement aussi pendant le traitement si vous souffrez de douleurs musculaires ou de symptômes d’une maladie du foie pendant le traitement par Pravastax ou pour vérifier votre fonction hépatique (voir aussi «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Pravastax ?»).

Quand Pravastax ne doit-il pas être utilisé ?

Pravastax ne doit pas être utilisé lors d’hypersensibilité à l’un des composants des comprimés, lors d’une maladie hépatique active ou de taux élevés d’enzymes hépatiques dont la cause n’est pas exactement connue, lors de congestion de la vésicule biliaire, de maladies musculaires (myopathies), durant la grossesse et la période d’allaitement. Les enfants âgés de moins de 8 ans ne devraient pas prendre Pravastax.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Pravastax ?

Ce médicament pourrait affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines.

En général, Pravastax sera administré prudemment aux patients avec des antécédents de maladie hépatique et aux personnes qui consomment beaucoup d’alcool.

Avec des médicaments de la classe des statines on a observé des effets indésirables, parfois sévères, au niveau des muscles (myopathies, rhabdomyolyses).

La rhabdomyolyse est un effet indésirable sévère qui pourrait éventuellement mettre la vie du patient en danger. Les patients présentant des facteurs de risque particuliers ne devraient prendre un médicament de la classe des statines qu’avec l’assentiment du médecin parce que des mesures médicales spécifiques pourraient être nécessaires avant le début du traitement.

Veuillez informer votre médecin avant le traitement par Pravastax si vous:

– souffrez d’une insuffisance rénale ou thyroïdienne.

– souffrez ou avez déjà une fois souffert d’une maladie musculaire (p.ex. par disposition héréditaire ou par prétraitement avec une statine ou un autre médicament) ou si des maladies musculaires sont connues dans l’histoire de votre famille.

– consommez beaucoup d’alcool.

– êtes âgé de plus de 65 ans.

Des contractures et des fissurations musculaires, y compris des déchirures musculaires, ont été signalées sous traitement par la pravastatine.

Si vous observez des troubles musculaires inexplicables comme p. ex. des douleurs musculaires, une faiblesse musculaire ou des crampes musculaires durant le traitement par Pravastax, veuillez en informer immédiatement votre médecin. Le risque de tels effets indésirables pourrait être accru lorsque le patient présente des maladies concomitantes (particulièrement lors d’une infection ou lors de forte consommation d’alcool) ou lorsque le patient prend Pravastax simultanément avec certains autres médicaments (p.ex. statines, fibrates, colchicine, acide nicotinique, rifampicine ou lénalidomide).

Si vous prenez un médicament pour traiter ou prévenir les caillots de sang, médicament également appelé «antagoniste de la vitamine K» (comme la phénprocoumone ou la warfarine), parlez-en à votre médecin avant de prendre Pravastax car l’utilisation simultanée d’antagonistes de la vitamine K et de pravastatine peut entraîner une augmentation des valeurs de résultat des analyses de sang utilisées pour surveiller le traitement par les antagonistes de la vitamine K.

Aux rares cas où le patient présenterait une hypercholestérolémie familiale homozygote (taux élevé de cholestérol dans le sang), le traitement par un médicament de cette classe serait probablement moins efficace; à ce jour il n’y a pas de données cliniques correspondantes avec Pravastax.

Si vous avez subi une transplantation ou si vous souffrez d’une maladie auto-immune pour laquelle vous êtes sous traitement par un médicament contenant comme principe actif la ciclosporine, veuillez en informer immédiatement votre médecin.

Avec certains médicaments de cette catégorie, dont la pravastatine, des cas isolés d’affections pulmonaires ont été signalés, en particulier en cas de traitement de longue durée, lesquels se caractérisent par une insuffisance respiratoire, une toux sèche et une détérioration de l’état de santé général (fatigue/épuisement, perte de poids et fièvre). Si vous remarquez de tels symptômes, consultez immédiatement votre médecin. Etant donné que des interactions potentiellement fatales ont été observées dans des cas isolés de traitement par des médicaments qui abaissent le taux de cholestérol. La pravastatine ne doit pas être administrée en même temps que des préparations à base d’acide fusidique à usage interne.

Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre Pravastax.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé, c.-à-d. qu’il est essentiellement « sans sodium ».

Veuillez informer votre médecin ou pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, si vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Pravastax peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Pravastax ne doit pas être utilisé durant la grossesse ou l’allaitement.

Les femmes en âge de procréer doivent prendre des mesures de contraception fiables durant le traitement par Pravastax.

Les patientes doivent être informées des risques possibles et des mesures de contraception adéquates.

En cas de grossesse accidentelle, il sera nécessaire d’arrêter immédiatement le traitement par Pravastax et de demander l’avis de votre médecin.

Comment utiliser Pravastax ?

Posologie chez les adultes

La posologie des comprimés Pravastax est déterminée par votre médecin. La posologie initiale et la posologie de maintien sont en général de 10 à 40 mg par jour. Pravastax est appliqué en une seule prise le soir avant le coucher et indépendamment d’un repas.

Les comprimés sont avalés, sans les mâcher, avec du liquide.

Après 4 semaines, le médecin pourrait modifier la posologie en fonction des taux de lipides dans le sang.

Afin de diminuer le risque d’événements cardiovasculaires dangereux après un infarctus du myocarde, la posologie initiale du traitement sera le plus souvent de 40 mg par jour. Votre médecin pourrait modifier la posologie en fonction des taux de lipides sanguins.

Posologie chez les enfants

La posologie chez les enfants âgés de 8 ans et plus sera déterminée par le médecin.

Remarque

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien si vous estimez que l’effet du médicament est trop faible ou au contraire trop fort.

Mode d’emploi

La durée du traitement par Pravastax dépend des besoins individuels du patient et de la tolérance du médicament par le patient.

Dans certains cas, le médecin prescrira en complément un médicament qui lie les acides biliaires (Colestid, Quantalan, Ipocol). Lors d’une telle association, Pravastax sera administré 1 heure avant ou plus de 4 heures après l’application de l’autre médicament.

Si vous êtes sous traitement par un médicament contre l’hyperacidité gastrique (antacide), prenez-le une heure avant l’administration de Pravastax.

Quels effets secondaires Pravastax peut-il provoquer ?

La prise de Pravastax peut provoquer les effets secondaires suivants:

troubles gastro-intestinaux, contractures et fissurations musculaires, y compris des déchirures musculaires, douleurs et crampes musculaires ou faiblesse musculaire, sécheresse de la peau, éruptions cutanées (le plus souvent légères) et prurit, altérations au niveau du cuir chevelu et des cheveux (y compris chute des cheveux), arthralgie, troubles de la sensibilité (fourmillements, douleurs, engourdissement au niveau des pieds ou des mains), vertige, obnubilation, troubles de sommeil, douleurs dans la cage thoracique et dans la région du cœur, troubles de la miction, affection de l’acuité visuelle, fatigue, troubles de la fonction sexuelle.

Dans des cas isolés pourraient survenir des effets indésirables comme p. ex. gonflements (œdème angioneurotique), sensibilité à la lumière, modifications cutanées au niveau du visage et du cou (rougeurs et gonflements), chute de la pression sanguine, papules lichénoïdes rouges au niveau du visage ou des articulations, jaunisse/hépatite, troubles hépatiques, y compris insuffisance hépatique, anomalies dans les tests de la fonction hépatique, cauchemars, affections pulmonaires caractérisées par une insuffisance respiratoire (dyspnée), toux sèche et une détérioration de l’état de santé général (fatigue/épuisement, perte de poids et fièvre), inflammation du pancréas (pancréatite) et problèmes du tendon, en particulier tendinite et rupture de tendon, maladies musculaires et abaissement de la numération des plaquettes sanguines.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Conservation/Stockage

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver hors de portée des enfants, à une température ne dépassant pas 30°C dans l’emballage d’origine pour protéger le contenu de la lumière et l’humidité.

Les comprimés Pravastax sont sécables.

Rapportez à votre point de vente (médecin ou pharmacien) tous comprimés restants à la fin du traitement ou tous comprimés périmés, afin que ceux-ci puissent être éliminés de façon appropriée.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou pharmacien. Ces personnes disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Pravastax ?

Principe actif

1 comprimé Pravastax 10 mgcontient 10 mg de pravastatine sodique.

1 comprimé Pravastax 20 mg contient 20 mg de pravastatine sodique.

1 comprimé Pravastax 40 mg contient 40 mg de de pravastatine sodique.Excipients

Lactose, povidone, crospovidone, hydrogénophosphate de calcium, oxyde de fer rouge (comprimé de 10 mg), oxyde de fer jaune (comprimé de 20 mg) (E172), jaune de quinoléine (E104) (comprimé de 40 mg), bleu brillant FCF (E133) (comprimé de 40 mg), stéarylfumarate de sodium, cellulose microcristalline, croscarmellose sodique (produit à partir de coton génétiquement modifié).

Numéro d’autorisation

62514 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Pravastax ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Pravastax 10 mg: 30 et 100 comprimés (avec rainure de fragmentation, sécables).

Pravastax 20 mg: 30 et 100 comprimés (avec rainure de fragmentation, sécables).

Pravastax 40 mg: 30 et 100 comprimés (avec rainure de fragmentation, sécables).

Titulaire de l’autorisation

Drossapharm SA, Bâle.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 06.08.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 06.08.2021
Publicité