Publicité

Valsartan Helvepharm

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Valsartan Helvepharm et quand doit-il être utilisé ?

Le Valsartan Helvepharm contient une substance active qui influence le système régulant la pression artérielle de l’organisme. Il produit une dilatation des vaisseaux sanguins et fait baisser ainsi la pression artérielle. Votre médecin peut contrôler l’effet du médicament en prenant votre pression.

Le Valsartan Helvepharm est utilisé dans le traitement de l’hypertension légère à modéréeVotre médecin peut aussi vous prescrire le Valsartan Helvepharm en cas d’insuffisance cardiaque légère à modérée (faiblesse du muscle cardiaque, rendement insuffisant du coeur) en combinaison avec d’autres médicaments lorsque vous ne tolérez pas certains médicaments à cause de leurs effets secondaires.

Votre médecin peut aussi prescrire le Valsartan Helvepharm pour traiter les patients après un infarctus du myocarde. Le Valsartan Helvepharm ne doit être pris que sur prescription médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Une hypertension artérielle non traitée peut entraîner des lésions au niveau des organes vitaux comme le cœur, les reins et le cerveau. Vous pouvez vous sentir en parfaite santé et ne ressentir aucune manifestation de maladie mais une hypertension non traitée peut entraîner des séquelles tardives telles qu’une attaque cérébrale, un infarctus du myocarde, une insuffisance cardiaque, une insuffisance rénale ou la cécité.

Quand Valsartan Helvepharm ne doit-il pas être utilisé ?

Si dans le passé vous avez réagi de manière anormale ou par une allergie au valsartan (substance active du Valsartan Helvepharm) ou à un des composants du médicament, ou encore si vous êtes enceinte ou que vous planifiez une grossesse ou que vous allaitez, vous ne devez pas prendre ou ne plus prendre le Valsartan Helvepharm sans en avoir parlé à votre médecin.

Vous ne devez pas prendre Valsartan Helvepharm si vous souffrez d’un diabète (de type 1 ou 2) ou d’une insuffisance rénale et que vous prenez de l’aliskirène, un principe actif abaissant la pression artérielle.

Vous ne devriez pas prendre le Valsartan Helvepharm si vous souffrez de troubles graves de la fonction rénale car on ne dispose d’aucune expérience dans de tels cas.

Si vous avez pris d’autres antihypertenseurs par le passé et que ces traitements ont provoqué chez vous un oedème (gonflement) du visage, des lèvres, de la langue ou du larynx (troubles de la déglutition ou de la respiration) ne prenez pas le Valsartan Helvepharm.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Valsartan Helvepharm ?

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines.

Prévenez votre médecin avant de prendre le Valsartan Helvepharm si vous

– souffrez d’une maladie grave des reins ou du foie,

– souffrez de vomissements ou de diarrhée ou si vous prenez de fortes doses de diurétiques (qui servent à éliminer l’eau en excès dans votre organisme).

– Si vous présentez des réactions telles qu’un gonflement du visage, des bras et des jambes, des yeux, des lèvres ou de la langue (signes d’un angio-œdème) après la prise de Valsartan Helvepharm. Dans ces cas, vous devez être surveillé et recevoir éventuellement un traitement approprié.

Il est important qu’un manque de sel et/ou qu’une hydratation insuffisante de votre organisme soient corrigés avant le début du traitement. Ceci peut se produire en cas de forts vomissements, de diarrhées ou si vous prenez des diurétiques.

La prudence est recommandée si vous êtes traité par un inhibiteur de l’ECA ou l’aliskirène (médicaments contre l’hypertension artérielle).

Prévenez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un autre médicament en plus du Valsartan Helvepharm car il faudra peut-être modifier les doses, prendre certaines précautions ou, dans certains cas, cesser de prendre l’un des médicaments. Ceci concerne les médicaments sur ordonnance ainsi que ceux en vente libre et tout particulièrement

– les médicaments utilisés pour le traitement de l’hypertension, en particulier les diurétiques, les inhibiteurs de l’ECA ou l’aliskirène,

– les médicaments d’épargne potassique, les produits destinés à compenser un manque de potassium ou les produits de substitution du sel contenant du potassium, ou d’autres médicaments qui peuvent augmenter le potassium dans le sang,

– si vous prenez un inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) simultanément avec un bêtabloquant pour traiter une insuffisance cardiaque,

– le lithium, un médicament pour le traitement de certaines maladies mentales,

– les médicaments antalgiques et anti-inflammatoires tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou les inhibiteurs sélectifs de la COX-2.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous

– souffrez d’autres maladies,

– êtes allergique ou

– prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

L’efficacité et la sécurité du traitement n’ont pas été étudiées chez l’enfant ni chez l’adolescent (au-dessous de 18 ans). C’est pourquoi le Valsartan Helvepharm ne doit pas être administré aux enfants ni aux adolescents.

Valsartan Helvepharm peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Vous ne devez pas prendre le Valsartan Helvepharm si vous êtes enceinte ou que vous planifiez une grossesse.

On sait de médicaments similaires qu’ils peuvent entraîner des lésions graves chez le fœtus en cas de prise pendant la grossesse. C’est pourquoi il est très important de consulter immédiatement votre médecin si vous pensez être enceinte. Informez aussi votre médecin si vous planifiez une grossesse.

Si un traitement s’avère indispensable pendant la période d’allaitement, il faudra arrêter l’allaitement.

Comment utiliser Valsartan Helvepharm ?

Votre médecin décide de la dose qui vous convient.

En cas d’hypertension

La dose habituelle en cas d’hypertension est un comprimé pelliculé à 80 mg de valsartan (substance active du Valsartan Helvepharm) une fois par jour. Si aucune normalisation de la pression n’intervient, la dose de Valsartan Helvepharm peut être augmentée à 160 mg (1 comprimé pelliculé à 160 mg ou 2 comprimés pelliculés à 80 mg) par jour.

Si votre cas nécessite une baisse de la pression sanguine plus importante, votre médecin pourra vous prescrire le Valsartan Helvepharm en association avec d’autres médicaments abaissant la pression sanguine, en particulier des préparations éliminant l’eau (diurétiques).

En cas d’insuffisance cardiaque

La dose de départ pour le traitement de l’insuffisance cardiaque est en général ½ comprimé pelliculé à 80 mg 2 fois par jour. La dose est augmentée progressivement à 1 comprimé pelliculé à 80 mg 2 fois par jour jusqu’à 1 comprimé pelliculé à 160 mg 2 fois par jour, selon votre réaction au médicament.

Après un infarctus du myocarde

Le traitement commence en général 12 heures après un infarctus du myocarde avec la dose la plus faible de 20 mg 2 fois par jour. Votre médecin augmentera la dose sur une période de quelques semaines, par paliers, jusqu’à la dose la mieux tolérée dans le but d’atteindre la dose cible de 160 mg 2 fois par jour.

La dose de 20 mg s’obtient en partageant un comprimé pelliculé à 40 mg en deux.

Le Valsartan Helvepharm doit être pris avec une boisson, indépendamment des repas (pendant ou en dehors des repas).

Il est recommandé de toujours prendre votre médicament à la même heure: en cas d’hypertension, par exemple, le matin et en cas d’insuffisance cardiaque ou après un infarctus du myocarde, matin et soir.

Si vous avez oublié de le prendre, prenez la prochaine dose à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose!

Ne changez pas le dosage prescrit de votre propre chef. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien lorsque vous pensez que l’efficacité de votre médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Valsartan Helvepharm peut-il provoquer ?

La prise du Valsartan Helvepharm peut provoquer les effets secondaires suivants:

Les effets indésirables les plus fréquents associés à la prise de Valsartan Helvepharm sont les vertiges dus à une chute de tension, surtout lors du passage de la position assise ou couchée à la position debout, ainsi que les infections virales.

Les effets occasionnels suivants ont été rapportés: infections des voies respiratoires supérieures, inflammations des sinus (sinusites) et de la gorge, pertes de connaissance, insomnies, diminution de la libido, vertiges, tension artérielle basse, toux, diarrhées et maux de ventre, fatigue, états de faiblesse, gonflement (oedème) ou rétention de liquide et maux de dos.

Parmi les effets secondaires rares, on note l’étourdissement et des troubles de la fonction rénale.

Il a été, mais très rarement, fait état de rhume, céphalées, nausées et vomissements, rougeurs ou démangeaisons, douleurs articulaires ou musculaires, réactions allergiques avec visage enflé et pulsations cardiaques irrégulières. Avec une fréquence inconnue, des bulles peuvent se former sur la peau.

Diarrhées, nausée, douleurs dans les articulations et dans le dos et engourdissement peuvent survenir plus souvent chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque. Le médecin contrôlera la fonction rénale des patients souffrant d’insuffisance cardiaque.

Ces effets secondaires ne sont pas forcément dus au Valsartan Helvepharm, car ils ont également été constatés chez les patients qui n’ont pas pris ce médicament.

Si vous ressentez une réaction allergique avec gonflement du visage, des lèvres, de la gorge et/ou de la langue (difficulté de déglutition ou de respiration), cessez la prise de Valsartan Helvepharm et contactez immédiatement votre médecin.

Lorsque le Valsartan Helvepharm est pris suite à un infarctus du myocarde, des troubles rénaux ou une tension basse peuvent apparaître chez env. 1% des patients. Dans la plupart des cas ces effets secondaires peuvent être supprimés en diminuant la dose.

Avertissez votre médecin ou votre pharmacien si vous observez d’autres effets secondaires ne figurant pas ci-dessus.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Les médicaments doivent être tenus hors de portée des enfants.

Conserver le Valsartan Helvepharm pas au-dessus de 30 °C et à l’abri de la lumière.

Le médicament ne doit être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Valsartan Helvepharm ?

Les comprimés pelliculés Valsartan Helvepharm contiennent du valsartan (substance active).

Valsartan Helvepharm 40 mg contient 40 mg de valsartan et des excipients.

Valsartan Helvepharm 80 mg contient 80 mg de valsartan et des excipients.

Valsartan Helvepharm 160 mg contient 160 mg de valsartan, le colorant carmind’indigo (E132) ainsi que des autres excipients.

Numéro d’autorisation

61491 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Valsartan Helvepharm ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Valsartan Helvepharm 40 mg

Comprimés pelliculés à 40 mg (emballage calendrier pour le début du traitement chez des patients après un infarctus du myocarde): 28.

Valsartan Helvepharm 80 mg

Comprimés pelliculés à 80 mg (sécables) (emballage calendrier): 28 et 98.

Valsartan Helvepharm 160 mg

Comprimés pelliculés à 160 mg (sécables) (emballage calendrier): 28 et 98.

Titulaire de l’autorisation

Helvepharm AG, Frauenfeld.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2015 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 13.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.04.2021

Publicité