Publicité

Yellox

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Yellox et quand est-il utilisé ?

Yellox contient du bromfénac et appartient à un groupe de médicaments dénommés anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Il agit en bloquant certaines substances impliquées dans la survenue d’une inflammation.

Pour cette raison, Yellox est utilisé pour réduire l’inflammation oculaire après une chirurgie de la cataracte chez l’adulte.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Remarque pour les porteurs de lentilles de contact

Yellox contient du chlorure de benzalkonium, un agent de conservation qui peut causer une irritation oculaire. N’utilisez pas Yellox si vous portez des lentilles de contact souples, étant donné que le chlorure de benzalkonium est connu pour les décolorer. De plus, le port de lentilles de contact n’est de toute façon pas recommandé après une chirurgie de la cataracte. Pour cette raison, ne portez pas, par principe, de lentilles de contact pendant que vous utilisez Yellox.

Quand Yellox ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas utiliser Yellox:

– si vous êtes allergique (hypersensible) au bromfénac ou à l’un des autres composants de Yellox.

– si vous avez présenté un asthme, une allergie cutanée ou une inflammation importante du nez lors de l’utilisation d’autres AINS. Exemples d’AINS: l’acide acétylsalicylique, l’ibuprofène, le kétoprofène ou le diclofénac.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Yellox ?

Une précaution particulière est de mise lors de l’utilisation de Yellox:

– si vous utilisez des stéroïdes appliqués localement (topiques) (p.ex. la cortisone), car ils pourraient causer des effets indésirables.

– si vous avez ou avez eu par le passé des problèmes de saignement (p.ex. hémophilie), ou si vous prenez d’autres médicaments susceptibles de prolonger le temps de saignement.

– si vous avez des problèmes oculaires (p.ex. sécheresse oculaire ou problèmes de cornée).

– si vous souffrez de diabète.

– si vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde.

– si vous avez subi plusieurs interventions chirurgicales ophtalmologiques sur une courte période de temps.

Yellox contient du sulfite de sodium qui peut provoquer des réactions allergiques.

Il est possible que vous voyiez flou pendant une courte période après l’instillation de Yellox. Si tel est le cas, vous ne devez pas conduire de véhicule ni utiliser de machines avant que votre vision soit redevenue nette.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez ou utilisez d’autres médicaments à usage ophtalmique (même en automédication!)!

Yellox peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vous ne pouvez utiliser Yellox qu’avec l’accord de votre médecin.

Yellox ne doit pas être utilisé pendant les trois derniers mois de la grossesse.

Comment utiliser Yellox ?

Utilisez Yellox en suivant toujours exactement les instructions du médecin. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Posologie et durée du traitement

Adultes:

La dose recommandée est d’une goutte de Yellox deux fois par jour (matin et soir) dans l’œil ou les yeux atteint(s). N’utilisez pas plus d’une goutte deux fois par jour dans l’œil ou les yeux atteint(s). Commencez à utiliser Yellox le lendemain de votre opération de la cataracte et poursuivez le traitement pendant 2 semaines. N’utilisez pas Yellox plus de 2 semaines.

Si vous devez utiliser d’autres médicaments à usage ophtalmique avec Yellox, demandez conseil à votre médecin traitant et attendez au moins cinq minutes entre les différentes instillations.

Mode d’administration

– Lavez-vous les mains avant d’instiller le collyre.

– Mettez-vous dans une position confortable et stable.

– Dévissez le capuchon du flacon.

– Retournez le flacon vers le bas en le tenant entre le pouce et les autres doigts.

– Penchez la tête en arrière.

– Tirez votre paupière inférieure vers le bas avec un doigt propre.

– Placez l’embout du flacon près de l’œil.

– Ne touchez ni votre œil, ni votre paupière, ni les zones avoisinantes ou d’autres surfaces avec l’embout du flacon.

– Pressez légèrement le flacon pour instiller une goutte de Yellox dans l’œil.

– Refermez soigneusement le flacon avec le capuchon immédiatement après usage.

– Gardez le flacon bien fermé lorsque vous ne l’utilisez pas.

Si vous avez utilisé plus de Yellox que vous n’auriez dû

Rincez votre œil avec de l’eau chaude. N’instillez plus aucune goutte dans votre œil avant le moment normalement prévu pour votre prochaine dose. En cas d’ingestion accidentelle de Yellox, il convient de boire un liquide (par ex. un verre d’eau) afin de diluer le médicament.

Si vous avez oublié d’utiliser Yellox

Instillez une seule dose dès que vous vous en souvenez. Si l’heure de votre prochaine dose approche, sautez la dose oubliée. Poursuivez le traitement en instillant la prochaine dose normalement prévue. N’utilisez pas de dose double pour compenser celle que vous avez oubliée.

Si vous arrêtez d’utiliser Yellox

N’arrêtez pas d’utiliser Yellox sans en parler à votre médecin.

Yellox ne doit pas être utilisé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans.

Dans de rares cas, lors de l’arrêt du Yellox, une poussée de la réponse inflammatoire a été observée, par exemple sous la forme d’un œdème maculaire, dû à l’opération de la cataracte.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Yellox peut-il provoquer ?

Si votre vision est réduite ou trouble pendant la semaine qui suit la fin du traitement, vous devez consulter immédiatement votre médecin.

Les indications de fréquence suivantes sont utilisées lors de l’évaluation des effets secondaires:

Très fréquents: touche plus d’un utilisateur sur 10

Fréquents: touche 1 à 10 utilisateurs sur 100

Occasionnels: touche 1 à 10 utilisateurs sur 1’000

Rares: touche 1 à 10 utilisateurs sur 10’000

Si vous présentez l’un des effets secondaires suivants pendant que vous utilisez le collyre, vous devez consulter votre médecin immédiatement:

Effets secondaires occasionnels: sensation d’un corps étranger dans l’œil, rougeur et inflammation de l’œil, lésion et inflammation de la surface oculaire, sécrétions oculaires, démangeaisons, irritation ou douleur oculaire, gonflement ou saignement de la paupière, vision réduite due à l’inflammation, corps flottants («mouches volantes») ou taches mobiles devant les yeux ou vision réduite qui peuvent indiquer une hémorragie ou une lésion du fond de l’œil (rétine), gêne oculaire, sensibilité à la lumière, vision restreinte ou trouble, gonflement du visage, toux, saignement de nez ou écoulement nasal.

Effets secondaires rares: lésion de la surface oculaire, rougeur oculaire ou asthme.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Ne pas conserver au-dessus de 25 °C. Tenir le produit hors de la portée des enfants.

Afin de prévenir toute infection, jetez le flacon 4 semaines après la première ouverture, même s’il contient encore de la solution. Écrivez la date de la première ouverture dans l’espace prévu à cet effet sur l’emballage.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Yellox ?

Principe actif: bromfénac.

1 ml de Yellox contient 0,9 mg de bromfénac.

Agent de conservation: chlorure de benzalkonium. Antioxydant: sulfite de sodium (E221).

Autres excipients pour collyre.

Numéro d’autorisation

62786 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Yellox ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Flacon compte-gouttes de 5 ml.

Titulaire de l’autorisation

Bausch & Lomb Swiss AG, 6301 Zoug.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mars 2015 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 08.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.04.2021

Publicité