Une chirurgie bariatrique pour diminuer le risque de goutte

augmentation goutte Royaume-UniGÖTEBORGOn sait que l’obésité est un facteur de risque important pour la goutte, on parle d’une augmentation du risque compris entre 2 et 3 chez les personnes avec un IMC supérieur à 30. C’est donc de façon assez logique que des scientifique suédois ont essayé de savoir si une chirurgie bariatrique, aussi appelée chirurgie de l’obésité et qui comme son nom l’indique a pour objectif de perdre du poids, permettait ou non de diminuer le risque de souffrir de la goutte. La réponse est clairement oui, avec une diminution du risque jusqu’à 34% chez des personnes obèses qui ont effectué une chirurgie bariatrique pendant la période de l’étude qui a duré jusqu’à 26 ans.


Etude

Les chercheurs ont suivi pendant une longue période, jusqu’à 26 ans, plus de 4’000 personnes obèses provenant d’une banque de donnée médicale suédoise. Au début de l’étude, aucun de ces individus ne souffrait de goutte. Environ la moitié des 4’047 participants, soit 2010 ont effectué une chirurgie bariatrique pendant la durée du suivi. L’autre moitié a fait office de groupe contrôle. Pour information, les principales chirurgies de l’obésité sont la gastrectomie longitudinale, le bypass gastrique (infographie ci-dessous) et l’anneau gastrique.

Chirurgie de l'obésité

Résultats

La Dr Lena M.S. Carlsson de l’Université de Göteborg en Suède qui a participé à cette étude a observé 138 cas de goutte dans le groupe de patients qui ont subi une chirurgie bariatrique contre 201 cas dans le groupe contrôle. Il s’agit d’une diminution du risque de goutte de 34% chez les personnes obèses ayant effectué cette chirurgie.

Pourquoi un tel effet ?

Le colchique s’attaque à la goutteSelon les chercheurs : “Le mécanisme derrière cette réduction du taux d’acide urique dans le sérum suivant une chirurgie bariatrique sont notamment : l’amélioration de la fonction rénale et de la résistance à l’insuline, la réduction du niveau de triglycérides dans le sérum et de possibles changements dans l’alimentation.”

Des études précédentes avaient suggéré que la chirurgie bariatrique pouvait diminuer le taux d’acide urique dans le sérum. On sait qu’un taux élevé d’acide urique, ou hyperuricémie, est à l’origine de la goutte. Une étude en particulier avait relevé une réduction à court terme du nombre d’attaques chez des patients souffrant de la goutte.

Bénéfices pour la santé

Selon l’équipe de chercheurs suédois : “Les effets bénéfiques de la chirurgie bariatrique ne sont pas limités à la perte de poids, mais ils génèrent des améliorations au niveau des paramètres métaboliques. Cette chirurgie diminue aussi le risque de souffrir de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires et de cancer ainsi que dans la prévention de l’hyperuricémie et de la goutte.”

Cette étude a été publiée en octobre 2016 dans la revue spécialisée Annals of the Rheumatic Diseases.

Le 27 octobre 2016. Par Xavier Gruffat (Pharmacien Dipl. EPF Zurich, Dipl. MBA). Sources : communiqué de l’étude, Abstract en PDF de Annals of the Rheumatic Diseases

En savoir plus sur :
La chirurgie bariatrique

 

 

 

goutte-resume-infographie

Quiz : testez vos connaissances sur la goutte


Ressources complètes sur la goutte

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 27.10.2016

Thèmes

Lire aussi :