Publicité

La figue, du soleil et des fibres

La figue, du soleil et des fibresL’été, c’est la période des figues fraîches… Profitez-en. Symbole de la méditerranée et gorgé de soleil, ce fruit millénaire serait en plus un allié de choix contre la paresse intestinale… Même si la figue n’est pas à proprement parler « un fruit ». Voilà qui mérite explication.
Selon l’Agence pour la Recherche et l’Information en Fruits et Légumes frais (APRIFEL), « les petits grains (ou akènes) de la figue sont eux-mêmes des petits fruits en formation. C’est pourquoi, botaniquement, le mot ‘fruit’ appliqué à la figue est impropre. Elle est en fait un capitule creux, un réceptacle ».

Des minéraux aussi

La figue n’en reste pas moins pourvue de nombreuses vertus. Les fibres sont y particulièrement abondantes (2,3g pour 100g). Et pour une meilleure tolérance, choisissez la figue bien mûre, à savoir, moelleuse et tendre. Si toutefois vous souffrez de diverticulose colique, vous devrez exclure le fruit de vos menus. A cause des pépins susceptibles de se loger et de s’accumuler dans les diverticules de l’intestin.

Outre cette forte teneur en fibres, la figue est aussi bien pourvue en minéraux. Le potassium arrive largement en tête puisqu’il constitue près de 40% du total. Le calcium est, lui aussi, présent en abondance. Avec 60mg aux 100g, sa teneur dépasse celle de l’orange, pourtant considérée comme une très bonne source de calcium. Enfin, le phosphore et le magnésium atteignent des niveaux appréciables, respectivement 23mg et 18mg aux 100g.

Association de bienfaiteurs

Comme c’est le cas de nombreux fruits, la figue se marie à merveille avec certains fromages. Celui de brebis par exemple. L’union gustative est alors parfaite et l’équilibre nutritionnel réussi. L’association des deux produits garantit un bon apport en calcium. Sans compter une présence intéressante en protéines et en glucides. Accompagnés d’une salade verte et de pain de seigle, voilà un plat léger… et complet.

Source : Science et Avenir, n°713, juillet 2006 – APRIFEL, consultée le 21 août 2012

© 1996-2012 Destination Santé SAS – Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Destination Santé. Tout contrevenant s’expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle: jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 29.05.2017

Publicité