Publicité

Nouveaux médicaments contre l’hépatite C en France

Nouveaux médicaments contre l'hépatite C en FrancePARISLa France comptera bientôt 2 nouveaux médicaments pour soigner l’hépatite C chronique. Ces traitements appartiennent à une nouvelle classe de médicaments antiviraux.
L’hépatite C affecte un peu plus de 230 000 Français, dans le monde environ 150 millions de personnes sont touchées par cette maladie virale.

La transmission du virus de l’hépatite C s’effectue principalement par voie sanguine et rarement par voie sexuelle. Cette maladie infectieuse est souvent asymptomatique pendant des dizaines d’années, c’est-à-dire sans symptôme clair, ce qui rend le diagnostic difficile.

En France, les personnes ayant été transfusées avant 1990 ainsi que les usagers de drogue devraient être particulièrement vigilants et se faire dépister au plus vite, si ce n’est pas déjà le cas. De plus en plus de médecins recommandent à chaque individu un dépistage de cette maladie au moins une fois dans sa vie. Lorsque les symptômes se manifestent, c’est souvent dans une phase avancée avec de graves complications comme la cirrhose ou le cancer du foie. L’arrivée de nouveaux médicaments est donc toujours une bonne nouvelle.

Ces deux nouveaux médicaments antiviraux sont le sofosbuvir et le siméprévir. En France l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de ces 2 médicaments est prévue pour avril 2014. Le sofosbuvir est déjà disponible en France sous certaines conditions.  Le sofosbuvir (vendu sous le nom de Sovaldi) avait déjà reçu une AMM par l’autorité de régulation des médicaments (FDA) aux Etats-Unis en décembre 2013, comme Creapharma en avait parlé.

Ces deux médicaments doivent être utilisés en association avec les traitements existants de l’hépatite C. Avec les traitements actuels, le taux de guérison de l’hépatite C s’élève à environ 70% en France. Grâce à ces nouveaux médicaments, ce taux passera à 90%, voire plus comme l’affirment certains médecins.

Le sofosbuvir et le siméprévir vont aussi permettre d’améliorer la qualité de vie des patients, car les traitements actuels principalement à base d’injection d’interféron et de comprimés de ribavirine mènent souvent à d’importants effets secondaires. L’interféron provoquant notamment des maux de tête, de la fatigue ou encore de la fièvre. Avec ces 2 médicaments, la durée du traitement devrait aussi être plus courte.

Comme souvent avec les médicaments mis sur le marché dans les années 2000 et 2010, le prix est très élevé, en France il sera probablement de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour 3 mois de traitement. Aux Etats-Unis le sofosbuvir (Sovaldi) coûte USD 84 000 pour 12 semaines de traitement, ce qui inquiète le New York Times dans un éditorial paru le 16 mars 2014. En effet, ce médicament risque d’être un centre de coûts important pour le système de santé américain.

Rappelons qu’il n’existe pas de vaccin pour prévenir l’hépatite C, ce qui est le cas pour l’hépatite B, d’où l’importance de traitements efficaces.

Le 17 mars 2014, par Xavier Gruffat (pharmacien)

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.09.2017

Publicité