Publicité

6 recommandations radicales de nutrition pour prévenir le cancer

6 recommandations radicales de nutrition pour prévenir le cancerWASHINGTONDe nombreuses études ont déjà montré par le passé le rôle fondamental de l’alimentation pour prévenir ou au contraire favoriser le cancer. Une organisation non gouvernementale américaine, la Physicians Committee for Responsible Medicine (PCRM), a publié en 2014 de nouvelles recommandations pour limiter au maximum l’apparition d’un cancer.
Selon l’OMS, de nombreux cancers peuvent être évités en suivant quelques règles strictes comme adopter une alimentation saine et équilibrée, ne pas fumer, faire régulièrement de l’exercice et limiter sa consommation d’alcool. Certains cancers sont liés aux gènes et dans ce cas précis il est difficile d’agir de façon préventive.

Tous végétariens ?

Selon les chercheurs américains, les recommandations de nutrition mises en avant par le PCRM sont plus radicales que celles divulguées par le passé. L’essentiel à retenir est de préparer des repas encore plus riches en fruits et légumes ainsi que de limiter la consommation de produits d’origine animale et l’alcool.

Cette étude déjà divulguée partiellement par l’ONG à travers un communiqué de presse début juin 2014, sera publiée en intégralité le 30 juin dans la revue spécialisée Journal of the American College of Nutrition.

Creapharma résume pour vous l’essentiel à retenir :

Aliments à diminuer ou à éviter

prévention cancer1. Peu de produits laitiers pour les hommes. Chez les hommes il ne faut pas consommer trop de produits laitiers. Une étude européenne réalisée sur plus de 10’000 hommes a montré que consommer 35 g de produits laitiers chaque jour, équivalant à une tasse de lait, augmentait le risque de 32% de souffrir de cancer de la prostate par rapport à ceux qui consommaient peu de produits laitiers. Les hommes qui buvaient 2 verres de lait par jour voyaient leur risque de cancer de la prostate augmenter de 60%.
Attention, les suppléments en calcium accroissent également le risque de cancer. Les hommes qui consommaient 400 mg de calcium ou plus par jour voyaient leur risque de cancer de la prostate augmenter de 51%.

2. Evitez ou diminuez fortement l’alcool. Pour les hommes et les femmes, l’alcool peut être un vrai déclencheur du cancer. Les personnes qui consomment régulièrement de l’alcool ont un risque plus élevé de souffrir de cancer de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, du côlon, du rectum ou encore du sein.

On sait que boire seulement 1 verre d’alcool (ex. une tasse de vin) chaque semaine augmente le risque de souffrir du cancer de la bouche, du pharynx et du larynx de 24%. Boire 2 à 3 verres d’alcool chaque jour augmente le risque de souffrir du cancer colorectal de 21%. Selon les chercheurs, c’est la molécule d’alcool qui augmente le risque de cancer, de ce fait tous les types d’alcool sont néfastes pour la santé.

3. Diminuez votre consommation de viande rouge et transformée. Une consommation quotidienne de 50 gr de viande transformée, l’équivalent de 2 tranches de lard (bacon) ou d’une saucisse, augmente le risque de souffrir du cancer colorectal de 21%. Une consommation de 120 gr de viande rouge par jour, l’équivalent d’un petit steak, augmente le risque de cancer colorectal de 28%.

4. Evitez la viande grillée et frite. Ne pas consommer ce type de viande permet de diminuer le risque de souffrir du cancer colorectal, du sein, de la prostate, du rein et du pancréas. Ce dernier est un cancer redoutable, en forte hausse aux Etats-Unis, avec un pronostic extrêmement mauvais.
Lire aussi : Viande et cancer : les végétariens confortés dans leur vision

Aliments à augmenter

soja pour prévenir le cancer5. Consommez des produits à base de soja. Le soja permet de prévenir le cancer du sein chez des femmes n’ayant jamais souffert de cette maladie et contribue aussi à diminuer le risque de récidive chez des femmes déjà touchées par ce cancer.
Le soja, riche en isoflavones, doit idéalement être consommé sous forme d’aliments comme le tofu bio ou le tempeh, évitez des gélules ou autres compléments alimentaires qui n’ont pas le même effet.
Une étude chinoise a montré que les femmes ayant déjà souffert d’un cancer du sein consommant 11 gr de protéines de soja par jour pouvaient réduire le risque de mortalité et de récidive d’environ 30%.

6. Augmentez votre consommation de fruits et légumes pour prévenir de nombreux cancers.

jus épinard contre cancerC’est bien sûr un conseil de nutrition très connu, mais il est toujours utile de rappeler les raisons d’une telle recommandation. Les légumes à feuilles vertes et les légumes de la famille des crucifères sont particulièrement indiqués dans la prévention du cancer. Une consommation élevée de brocoli, de Kale (chou vert à la mode aux Etats-Unis) ou de chou permet de réduire le risque de souffrir d’un cancer colorectal de 18%. Ces légumes réduisent aussi le risque de cancer du poumon et de l’estomac.
La consommation de tomate, riche en lycopène, est aussi fortement conseillée, elle permet de réduire le risque de cancer de la prostate chez l’homme et du sein chez la femme, comme Creapharma en a parlé récemment.

D’autres légumes comme l’ail, dans la prévention du cancer de l’estomac, ou les carottes dans la prévention du cancer du sein, sont également fortement recommandés. Les chercheurs estiment aussi que le gingembre, le thé vert et le raisin présentent des effets contre le cancer.

prévention cancer

Lire aussi notre article : 9 aliments pour prévenir le cancer

Le 16 juin 2014 – Mis à jour le 28 octobre 2015. Par Xavier Gruffat (pharmacien), Correction du texte: Christine Gruffat. Sources : Communiqué de presse du Physicians Committee for Responsible Médicine.

Photos: © PackShot – Fotolia.com, © Brent Hofacker – Fotolia.com, © zorandim75 – Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.09.2017