Pâtes

Résumé – informations intéressantes

Les pâtesL’histoire raconte que c’est probablement Marco Polo qui a rapporté les pâtes après son voyage en Chine en 1295. C’est l’explorateur qui aurait donné toute leur notoriété aux pâtes auprès de la cour Venise puis dans toute l’Europe. Toutefois, des tablettes cunéiformes qui n’ont pu être traduites qu’en 1994 attribuent leur paternité à la Mésopotamie, il y a déjà plusieurs millénaires.
Associées depuis à l’Italie, les pâtes ne cessent de connaitre un succès grandissant dans les cuisines et chaque pays a sa propre façon d’accommoder cet aliment bon marché et facile à préparer. Rien que pour l’année 2013, la production mondiale de pâtes est évaluée à 12,8 millions de tonnes contre 13,5 millions en 2010.


C’est l’Union européenne qui est le premier producteur de pâtes dans le monde avec 36,6 % du marché, suivi par l’Amérique du Sud et Centrale avec 23,4 % de la production planétaire, et enfin les États-Unis avec 21,1 %.

Fabriquées à partir de farine de semoule de blé dur ou d’épeautre, les pâtes alimentaires sont consommées sur tous les continents. Les Italiens raffolent de cet aliment très populaire et facile à préparer. Ils consomment environ 28 kilos de pâtes par an et par habitant, contre 7,3 kilos pour les Français, loin derrière.

Principaux nutriments
Nutriments (effets et les éventuelles indications médicales) Quantité pour 100 g de pâtes aux œufs cuites
Glucides (source d’énergie pour l’organisme) 31,8 g
Protéines (renouvellement des cheveux, des ongles, de la peau et des tissus musculaires au quotidien, et participe à la défense de l’organisme contre les maladies) 5,8 g
Lipides 1,46 g
Sodium 40,6 mg
Potassium (contribue au bon fonctionnement des reins) 59,7 mg
Autres nutriments : vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B9,B12, C, D, E, phosphore, calcium, fer, zinc, manganèse En faible quantité
Nombre de calories

Cuites, 100 g de pâtes alimentaires aux œufs apporte à l’organisme environ 168 kcal.

Les pâtes

Principaux plats, aliments, boissons de cet aliment

– Les pâtes prennent différentes formes selon les pays et les producteurs. Ainsi, les lasagnes sont présentées en lames tandis que les macaronis sont en tubes et les raviolis en coussins. De même, les nouilles ou tagliatelles en italien sont en forme de rubans et les spaghettis ainsi que les vermicelles en fils. Outre le plaisir des yeux, ces formes sont destinées à permettre à la sauce de mieux s’imprégner et ne pas demeurer au fond de l’assiette.

– De façon générale, les pâtes se préparent très facilement en chauffant de l’eau. Pour cuire les pâtes, il est possible de le faire à mi-couvert ou al dente. Pour la première mode de cuisson, il faut un feu doux et juste assez d’eau pour couvrir les pâtes. Les pâtes al dente font la réputation de l’Italie où il est d’usage d’utiliser un litre d’eau pour 100 grammes de pâtes, afin d’éviter que celles-ci ne collent entre elles. Il faut mettre l’eau à ébullition sur un feu vif avant d’y plonger les pâtes et remuer durant toute la cuisson.

Importance au niveau nutritionnel et pour la santé

– La forte teneur en sucres des pâtes les rend adaptées dans l’alimentation des sportifs qui peuvent en consommer avant ou pendant l’effort.

– Contrairement aux idées reçues, les pâtes ne font pas grossir. Pour garder votre ligne, il suffit d’éviter de manger des pâtes avec des accompagnements trop riches.

– Les pâtes donnent rapidement une sensation de satiété, ce qui amène les diététiciens et les nutritionnistes à les recommander dans le cadre d’un régime. Elles aident beaucoup le patient à tenir jusqu’à son prochain repas.

– Les pâtes al dente rendent plus progressive la diffusion du glucose dans le sang et permettent de fournir les muscles en énergie au fur et à mesure de leurs besoins.

– Pour rendre vos pâtes al dente encore plus savoureuses, ajoutez une goutte d’huile d’olive dans l’eau de cuisson. Cela leur évite par ailleurs de se coller.

Recette simple à préparer

Gratin de pâtes au jambon

Ingrédients :

Pour 4 personnes

– 200 g de jambon cuit

– 300 g de coquillettes

– 500 ml de lait

– 200 g de fromage râpé

– 50 g de farine

– 50 g de beurre

– 1oeuf

– 1 oignon

– Sel, poivre, muscade

Préparation :

– Coupez le jambon en dés.

– Pelez l’oignon et émincez-le finement.

– Dans une casserole, préparez une sauce béchamel et veillez à ce qu’elle se présente suffisamment sous forme liquide.

– Mettez de l’eau salée à bouillir puis ajoutez les pâtes. Laissez mijoter environ 10 minutes avant de les enlever du feu et de les égoutter pour les faire refroidir.

– Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez aussitôt la farine et mélangez vigoureusement. Laissez passer 15 secondes avant d’ajouter un peu de lait. Touillez légèrement puis versez le reste de votre lait. Ne vous arrêtez pas de remuer avec un fouet jusqu’à ce que l’ensemble arrive à ébullition.


– Retirez ensuite du feu, assaisonnez avec le poivre et le sel ainsi que la muscade râpée.

– Râpez le fromage et saupoudrez au-dessus du mélange de pâtes, de jambon, d’œuf et de sauce béchamel.

– Mettez le tout dans un plat beurré et laissez cuire au four à 180 °C pendant 25 minutes.

– Servez chaud.

Astuce : Vous pouvez remplacer le jambon par d’autres charcuteries ou du saumon.

Les bons conseils nutrition de Creapharma

– Veillez à respecter scrupuleusement le temps de cuisson des pâtes al dente. En effet, si elles sont trop cuites, elles font grimper votre index glycémique et par conséquent votre sécrétion d’insuline. Par contre, si elles ne sont pas suffisamment cuites, elles deviennent indigestes et cela altère considérablement leur goût.

– Pour maitriser votre taux de cholestérol, choisissez des pâtes complètes. Celles-ci contiennent des phytostérols, des molécules végétales qui luttent contre le cholestérol. Le résultat est d’autant plus intéressant si vous les préparez avec des aliments anticholestérol naturels comme les aubergines, la crème de soja ou les tomates.

Remarques intéressantes sur cet aliment

– Il est important de bien connaitre la différence qui existe entre les pâtes sèches et les pâtes fraiches. Les premières sont en général fabriquées avec de la semoule de blé dur et présentent un taux d’humidité inférieur à 12 %. Dans le commerce, ces pâtes peuvent contenir des herbes, des œufs ou d’autres composants. En ce qui concerne les pâtes fraiches, elles sont obtenues à partir d’un procédé de fabrication par laminage. Pour mériter l’appellation « pâtes fraîches aux œufs frais », il faut qu’elles présentent un taux d’humidité qui dépasse 12 % et au moins 140 grammes d’œufs par kilogramme de semoule. Enfin, il faut utiliser une semoule de blé classée qualité supérieure pour sa fabrication.

Les pâtes

– Les ménages peuvent également élaborer leurs propres pâtes. Il s’agit généralement de pâtes fraiches, car le processus de séchage est difficile à réaliser dans une production familiale. En Chine, en France et en Italie, il existe de nombreuses unités qui produisent des pâtes fraîches artisanalement dont le goût est sensiblement différent des pâtes empaquetées et déshydratées disponibles dans le commerce.

– Contrairement à la cuisine italienne, les nouilles chinoises sont élaborées à partir de la farine de blé ou de riz et non avec de la semoule. Pour découper la pâte fraîche, les cuisiniers chinois utilisent des ciseaux, des couteaux ou des baguettes. Il existe même des restaurants où les pâtes fraîches ne sont pas découpées par un outil, mais suivant une technique ancestrale.

– Selon les récentes expériences du Docteur Chris van Tulleken et du Docteur Denise Robertson, le fait de laisser refroidir les pâtes puis de les réchauffer avant de les consommer permet de limiter la brusque hausse suivie de la chute du taux de glucose dans le sang.

Photos illustrations : © M.studio – Fotolia.com, © olly – Fotolia.com

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.01.2016

Thèmes

Lire aussi :