Publicité

DHA

Lire aussi :


ENURESIE-NOCTURNE-RL’acide docosahexaénoïque (DHA) est une forme d’oméga-3, ceux-ci sont des nutriments ou plus précisément des acides gras essentiels pour l’homme. Autrement dit, l’organisme humain est incapable de les synthétiser et doit recourir à l’alimentation. D’autres types d’oméga-3 sont l’acide alpha-linolénique (ALA), l’acide éicosapentaénoique (EPA) et l’acide docosapentaénoique (DPA). Le DHA a un rôle essentiel dans la constitution du système nerveux et cardiovasculaire. Par exemple, la gaine de myéline qu’on retrouve dans les neurones est à base de DHA.

Une alimentation riche en DHA permet, surtout chez les enfants, d’améliorer la mémorisation, la concentration et l’apprentissage.

Selon certains nutritionnistes, il est important que les enfants consomment le plus tôt possible des aliments riches en DHA, si possible dès 1 an. Avant cet âge on privilégie le lait maternel.

On estime qu’un enfant devrait consommer chaque jour entre 100 et 150 mg de DHA.

Aliments riches en DHA

Aliments riches en DHA

On trouve de la DHA surtout dans des poissons d’eau froide comme le saumon (1450 mg pour 100 gr), la morue, le thon ou la sardine. L’œuf contient aussi une concentration très importante de DHA.

Excellent pour l’enfant

A une certaine époque, une grande partie des enfants recevaient systématiquement chaque matin une cuillère d’huile de foie de morue. Malgré un goût perçu la plupart du temps comme peu agréable, c’était une excellente idée pour le développement cérébral de l’enfant.

On estime qu’une grande partie du cerveau se forme dans les 5 premières années de vie. Consommer de la DHA entre 1 et 5 ans est ainsi fortement recommandé.

Actuellement les parents, en plus de l’huile de foie de morue, peuvent donner à leur enfant des compléments alimentaires à base de DHA (demandez conseil à votre pharmacien).

L’idéal est aussi de cuisiner deux fois par semaine du poisson, dont au moins une fois avec du poisson d’eau froide qui est en général riche en DHA. Demandez aussi conseil à un nutritionniste pour des conseils plus personnalisés, car il existe quelques controverses sur une consommation excessive de poisson, certains estiment qu’il ne faut pas exagérer, à cause d’une concentration parfois élevée en substances toxiques dans les poissons. On sait que les graisses des poissons captent plus facilement certains produits nocifs qu’on peut trouver dans les mers et océans.

Il est aussi intéressant de noter que le bébé en gestation reçoit naturellement de sa mère la DHA tout comme pendant les premiers mois de vie hors du ventre de sa mère à travers le lait maternel. La mère enceinte et qui allaite devrait consommer une concentration importante de DHA pour assurer un bon développement cérébral du bébé, demandez conseil à votre gynécologue ou nutritionniste pour davantage d’information à ce sujet.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.11.2015

Publicité