Canne à sucre

Résumé – Informations intéressantes

Nutrition canne à sucreProbablement originaire de la Nouvelle-Guinée, la canne à sucre s’est peu à peu répandue en Inde, aux Philippines et en Inde. D’ailleurs, elle est considérée dans ce dernier pays comme une plante d’origine divine, à partir de laquelle les habitants extraient une substance appelée « sarkara » par le biais d’une technique qu’ils sont les premiers à inventer. Vers 600 av. J-C., les Perses commencent à exploiter cette plante.


Le premier témoignage écrit de la canne à sucre remonte à 327 av. J-C., à travers les récits d’un des généraux d’Alexandre le Grand. Ce n’est que quelques siècles plus tard que la canne à sucre et le sucre sont connus en Europe. L’invasion maure du 8e siècle amène le “Saccharum officinarum” sur les rivages de la Méditerranée, d’où les croisades l’introduisent dans le Vieux Continent.

L’arrivée de la canne à sucre sur le continent américain a contribué au développement du commerce triangulaire. En effet, les plantations de canne à sucre en Amérique nécessitaient une importante main-d’œuvre que les Européens cherchaient en Afrique par l’intermédiaire de la traite d’esclaves. C’est au Brésil et dans les Antilles que les plus grandes plantations sont situées et où furent envoyés de millions d’esclaves noirs dont beaucoup périrent pendant la traversée de l’Atlantique. Les rescapés travaillent dans des conditions très dures dans les plantations, même après l’abolition officielle de l’esclavage.

Première plante cultivée aujourd’hui dans le monde, la canne à sucre est présente dans plus de 200 pays dans le monde pour une production annuelle estimée à 1,7 milliard de tonnes. Les plus grandes plantations se trouvent au Brésil, en Inde, en Chine et en Thaïlande, avec respectivement 36 %, 19 %, 7 % et 5 % de surfaces cultivées.

Principaux nutriments

Nutriments (effets et les éventuelles indications médicales) Quantité pour 100 g de jus de canne à sucre
Sucre (source d’énergie pour l’organisme et les cellules) 18 g
Sel (maintient la pression artérielle, favorise la transmission de l’influx nerveux et la contraction musculaire) 3 g
Calcium 6 mg
Potassium (maintient l’acidité des sécrétions gastriques, régule la sécrétion de l’aldostérone, active les cellules musculaires et nerveuses) 22 mg
Autres nutriments : vitamines B1, B2, B3, C, phosphore, fer, potassium En faible quantité

Nombre de calories

Il faut savoir que 100 g de jus de canne à sucre apporte à l’organisme environ 73 kcal.

Principaux plats, aliments, boissons de cet aliment

– La canne à sucre fraichement coupée peut se déguster telle qu’elle pour en extraire le jus. Armés d’un couteau, les habitants des pays tropicaux sont habiles pour enlever la carapace dure et sectionner la tige pour pouvoir mâcher les morceaux comme des chewing-gums.

– Le jus de la canne à sucre est fréquemment utilisé dans la fabrication de cocktails, de desserts, de fruits confits ou même de gâteaux.

– La canne à sucre sert également à la fabrication de sucre.

Importance au niveau nutritionnel et pour la santé

canne à sucre importance nutritionnelle

– Grâce à sa forte teneur en glucides, le jus de canne à sucre est la boisson idéale pour les sportifs. Non seulement il a un fort pouvoir rafraichissant, mais il dynamise le corps rapidement, car le glucose peut être brûlé immédiatement pour fournir de l’énergie à l’organisme. Il représente une excellente alternative aux boissons gazeuses, d’autant plus qu’il évite de brûler des calories inutiles.

– Le jus de canne à sucre possède un index glycémique peu élevé qui permet à l’organisme de rester en bonne santé et de garder la forme. Par ailleurs, il ne contient pas de sucre, ce qui fait de lui une boisson recommandée pour les diabétiques.

– Sa nature alcaline le prédispose à lutter efficacement contre les cancers de la prostate et du sein.

– Dans de nombreux pays tropicaux, la population a l’habitude de se servir de leurs dents pour extraire directement le jus sur la tige fraichement coupée. Or, il s’avère que ce jus préserve les dents contre les caries dentaires.

– Pour ceux qui souffrent du foie, le jus de canne à sucre renforce la capacité de cet. Riche en potassium, il facilite la digestion et constitue un laxatif doux pour ceux qui rencontrent des problèmes de constipation. Enfin, il assure le bon fonctionnement des reins et permet de stabiliser le débit d’urine.

– Pour lutter contre le froid, la grippe ou les maux de gorge, il est recommandé de faire une cure de jus de cannes à sucre.

– Pour les jeunes mamans, nous conseillons de faire une tisane ou une décoction à base d’eau bouillie et de sucre de canne brut. De cette façon, elles pourraient produire plus de lait pour leurs enfants.

Recette simple à préparer

Brochettes de crevettes à la canne à sucre

Ingrédients :

Pour 4 personnes

– 1 morceau de canne à sucre de 40 cm de long ou des bâtons de canne à sucre en conserve
– 400 g de grosses crevettes ou de scampis
– 250 g de vermicelle de riz
– 1 morceau de gingembre frais
– 1 gousse d’ail
– 1 blanc d’œuf
– Sel, poivre

Préparation :

– Faites cuire les vermicelles de riz dans l’eau bouillante pendant 3 minutes.

– Décortiquez les crevettes et mixez-les dans un robot avec les vermicelles. Ajoutez ensuite le sel et le poivre avant d’adjoindre le blanc d’œuf. Laissez reposer pendant quelques heures.

– Râpez le gingembre et l’ail au-dessus du mélange.

– Prenez ensuite cette pâte autour de chaque bâton de canne à sucre pour obtenir une forme ovale.


– Chauffez l’huile dans une poêle antiadhésive et faites cuire les bâtonnets. Une fois qu’ils ont pris une couleur rosée, retirez du feu et servez immédiatement.

Astuce : Vous pouvez remplacer les crevettes par de la viande de bœuf hachée ou du poulet.

Les bons conseils nutrition de creapharma

– Si vous possédez une presse à canne à sucre à la maison, il est recommandé de boire le jus sans attendre, faute de quoi il noircit.

– Vous pouvez également le laisser quelques heures au réfrigérateur avant de le consommer. Le froid donne à la boisson une saveur particulière tout en rafraichissant l’organisme.

Remarques intéressantes sur cet aliment

– Le nom scientifique de la canne à sucre est ” Saccharum officinarum “. Cette plante est entièrement domestiquée et ne pousse plus à l’état sauvage aujourd’hui.

– Elle est essentiellement utilisée pour la production du sucre grâce à différents procédés. Après broyage, les résidus appelés « bagasse » représentent environ le tiers du poids de la canne à sucre initiale. Ce sous-produit sert généralement de combustible dans les unités de production pour générer de l’électricité et chauffer les fours. Utilisée également pour nourrir le bétail, la bagasse trouve aujourd’hui de nombreuses applications dans la fabrication de papiers, de films, de cartons, et d’isolants thermiques.

La mélasse qui est un autre produit dérivé de la transformation de la canne à sucre permet actuellement de produire de l’éthanol. Celui-ci est utilisé comme biocarburant, notamment au Brésil où 80 % des véhicules roulent à l’éthanol pur ou mélangé, en 2007.

Illustrations : © Maceo – Fotolia.com, © Unclesam – Fotolia.com

 

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.09.2015

Thèmes

Lire aussi :