Régime à base de protéines

Lire aussi :


Le régime à base de protéinesLes protéines font partie d’un des 3 principaux nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Elles apportent les acides aminés non-synthétisés par l’organisme, et ont une fonction métabolique et structurale. Métabolique, dans le sens où elles agissent dans la défense immunitaire en interviennent en tant qu’enzymes et hormones. Structurale, dans leur rôle fondamental en tant qu’intervenants dans la composition tissulaire, musculaire et organique.
Un apport quotidien en protéines est donc nécessaire, avec un besoin plus élevé chez des individus pratiquant une activité musculaire intensive ou les femmes enceintes. D’origine animale ou végétale, les protéines peuvent se trouver en plus grande concentration dans certains aliments. Elles ont l’avantage d’être rassasiantes tout en renforçant la masse musculaire, et sont préconisées dans des régimes connus comme celui du Dr Dukan. En choisissant un régime équilibré, sans tomber dans l’excès du surprotéiné, il est possible de bruler les graisses tout en préservant le bon fonctionnement du métabolisme de base.

Voici 10 aliments riches en protéines et qui peuvent entrer dans la composition d’un régime à base de protéines :

1. L’œuf

Les protéines présentes dans l’œuf sont considérées comme des protéines de référence, grâce à la supériorité de leur qualité, qui contribue à la prise de masse musculaire et au maintien tissulaire. C’est la cuisson de l’œuf à la coque qui garantit la meilleure utilisation digestive des acides aminés.

Le régime à base de protéines
2. Le lait

Le lait en poudre contient 35% de protéines, et tous ses dérivés, comme le yaourt, en contiennent en grande quantité. Il est aussi connu que la teneur en calcium est très significative. À noter que le lait de brebis est le plus protéiné et le plus riche en calcium, mais en contrepartie, il est aussi le plus concentré en lipides.

Le régime à base de protéines

3. Les fromages

Si certains fromages comme le parmesan peuvent avoir une teneur en protéines d’un ordre de 36%, la moyenne du fromage est de 26%, ce qui en fait un excellent aliment protéiné. La grande quantité de calcium est renforcée par le lactose, la vitamine D et le phosphore, ce qui permet une assimilation facile par l’organisme. De plus, les ferments qu’ils contiennent facilitent le transit, car ils régulent la flore intestinale.

4. Les viandes

La teneur en protéines moyenne des viandes est de 18%, le meilleur étant le flanchet de bœuf qui en contient près de 30%. La longueur de la cuisson y contribue fortement, car la perte d’eau augmente la concentration de protéines. La viande de gibier est aussi un excellent aliment protéiné, surtout celle du lièvre. D’un autre côté, la viande de volaille présente une faible teneur en cholestérol et en matière grasse.

Le régime à base de protéines

5. Le poisson

Tous les poissons sont protéinés, mais le meilleur reste le thon, suivi du cabillaud, qui a une teneur faible en matière grasse lorsque cuit au four. Même les poissons gras ont un intérêt nutritionnel, grâce à la présence de lipides insaturés.

6. Les crustacés

Les crustacés et mollusques sont de très bons aliments protéinés autant que de bonne qualité nutritionnelle. Les crevettes, les moules, les crabes, les bigorneaux, mais aussi les grenouilles et les escargots sont peu caloriques et apportent en moyenne 21% de protéines.

Le régime à base de protéines

7. Le soja

Moins concentré en calcium que les laitages, le soja apporte un bon pourcentage en protéines, acides gras insaturés, vitamines, minéraux et lécithines. On trouve le soja texturé sous forme de viande hachée dans le commerce, et se cuisinant comme tel. Tout comme le tofu, à base de lait de soja, qui se consomme comme le fromage quand il est sec, ou le yaourt quand il est soyeux.

8. La spiruline

Cette algue d’eau douce séchée est un véritable concentré de protéines végétales. Avec une teneur allant jusqu’à 70%, l’absence de parois cellulosiques confère aux protéines de la spiruline une assimilation facile et une bonne digestion par l’organisme. C’est un nutriment complet, antioxydant, qui en plus contient une large variété de vitamines, surtout la B12, des minéraux, oligo-éléments, et aussi du fer.

Le régime à base de protéines

9. Les féculents

Les protéines végétales se trouvent aussi en quantité appropriée dans le groupe alimentaire des féculents, soit les céréales et dérivés, légumes et fruits secs, et ceux riches en amidon. Le pain, un aliment consommé en quantité conséquente quotidiennement, apporte une ration en protéines adéquate, ainsi que de fibres et de glucide complexes. Cela est dû à la teneur en protéines des graines germées, dont le blé, qui en contient de 10 à 12%. Le seitan, la protéine du blé séparée de la farine, en contient 25%, et se consomme dans des plats mijotés.

10. La cacahuète

La cacahuète, lorsqu’elle est grillée et salée, a une teneur en protéines de 31.2g pour une portion de 100g. Classée dans la catégorie d’aliment hyper protéiné, la cacahuète est aussi riche en fibres qui régulent le transit intestinal, en oligoéléments et vitamines. Cependant, sa forte teneur en lipides lui donne une propriété très calorique, donc il ne faut pas en abuser.

Le régime à base de protéines : quelques conseils

Le régime à base de protéines permet une rapide perte de poids. Le régime comme celui du nutritionniste et médecin Dukan, désormais radié de l’ordre,  se base en grande partie sur un apport alimentaire protéiné avec un apport calorique très bas, du moins dans les premiers stades. Il s’en suit une perte de la masse graisseuse et un renforcement de la masse musculaire. Malgré son efficacité, il est conseillé de recourir à un suivi médical avant d’entamer un tel régime afin d’éviter les éventuels risques de complication.

Selon une étude menée conjointement par l’Université Loma Linda et l’Institut National de la Recherche Agronomique montre que les protéines animales, notamment celles de la viande, augmentent le risque de maladies cardiovasculaires tandis que les protéines végétales, issues des noix et des graines, contribuent à protéger le cœur. Cette étude a été publiée le 02 avril dans l’International Journal of Epidemiology (DOI : 10.1093/ije/dyy030).

Photos illustrations : © SOLLUB – Fotolia.com, © muro – Fotolia.com, © SunnyS – Fotolia.com, © saratm – Fotolia.com, © Comugnero Silvana – Fotolia.com

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 10.04.2018