Riz

Résume – informations intéressantes

RizLe riz est considéré comme l’une des céréales les plus consommées au monde. En effet, il représente environ 30% de la production mondiale de céréales. Cette plante de la famille des graminées ne pousse que dans les régions humides et tropicales. C’est l’une des cultures qui éprouvent un important besoin d’eau douce. Il se décline en de nombreuses variétés dont les plus célèbres sont le japanica et l’indica.
Le riz, surnommé le pain de l’Asie, est l’aliment de base de plusieurs pays asiatiques, mais la plupart des nations africaines le cultivent également, tout comme en Amérique latine (Brésil notamment). Encore méconnu en Europe jusqu’à la fin de l’antiquité, le riz est introduit par les Arabes sur le vieux continent à travers l’Espagne et le Portugal.


Il détient une place indispensable dans la culture africaine et asiatique. Dans plusieurs langues, le mot « riz » est l’équivalent de nourriture ainsi que du verbe « manger » qui veut dire manger du riz. Le riz est facile à digérer.

Le riz est cultivé par pas moins de 120 millions d’agriculteurs qui nourrissent environ la moitié de la population mondiale (3,5 milliards de personnes). Les pays d’Asie sont les plus importants exportateurs internationaux. Ce sont le Vietnam, la Chine, la Thaïlande, les Philippines, l’Inde et le Pakistan. Ils utilisent des techniques améliorées et jouissent d’infrastructures très modernes, appuyées surtout par leur gouvernement. Par ailleurs, les nations africaines pratiquent encore l’agriculture de subsistance ou traditionnelle. Aux côtés des États-Unis, du Brésil et de la Malaisie, le Nigeria fait partie des plus grands importateurs de riz au monde.

Le riz est originaire d’Asie. La plante de riz mesure de 60 cm à 1,5 m de haut.

Principaux nutriments

Les valeurs nutritionnelles du riz varient selon les variétés consommées. Il y a également une énorme différence entre la valeur énergétique du riz cuite et du riz cru, ce dernier est beaucoup plus riche. Le riz contient peu de graisses (lipides). Le tableau ci-dessous montre les quantités de nutriments présents dans le riz blanc.

Nutriments (effets et les éventuelles indications médicales) Quantité pour 100gr de riz blanc cuit
Protéines (molécule biologique qui favorise la construction et le renouvellement de l’organisme la peau et des cheveux) 3,5 gr
Glucides (nutriment qui fournit aux muscles et au cerveau de l’énergie à long terme pour leur bon fonctionnement et développement) 25 gr
Lipides (intervient à la composition et l’activité des membranes cellulaires) 0,4 gr
Autres nutriments : Iode, cuivre, manganèse, sodium, fibres alimentaires (surtout dans le riz complet), vitamine B1 (riz complet) en moindre quantité
Nombre de calories

100 grammes de riz blanc renferment 118 Kilocalories en moyenne.

Riz

Principaux plats, boissons à base de cet aliment

– Bien que la valeur énergétique du riz soit plus élevée lorsqu’il est cru, il est préférable de le consommer cuit. Les préparations indiennes, chinoises et japonaises existent depuis des siècles et ce sont les plus connus. Avec l’ajout de légumes, d’huile et de différentes épices, le riz peut devenir particulièrement nutritif.

– Préparés avec du riz complet, les flocons de riz sont très populaires dans les pays développés, accompagnés de galettes aromatisées et de divers grignotages.

– Différentes recettes à base de riz telle le riz cantonais aux gambas

Importance au niveau nutritionnel et pour la santé

– Des études rapportent que dans une dizaine d’années, plus de 10 % de la population mondiale souffrira d’allergie alimentaire, notamment de la cœliaque. Le riz est l’une des rares céréales à ne pas contenir de gluten, à l’origine de cette maladie.

– Des chercheurs affirment que la consommation de grains entiers de riz ou complet prévient l’obésité et le diabète. Grâce aux minéraux et aux fibres qu’il renferme, il peut également empêcher les maladies cardiaques et certaines formes de cancer. Comme la plupart de ses composants nutritionnels se trouvent dans le son, les spécialistes recommandent vivement que celui-ci soit conservé.

riz– L’eau de riz est un remède efficace en raison de ses qualités émollientes contre la colique ou la gastro-entérite. Toutefois, si les symptômes sont alarmants, le mieux est de consulter un médecin. Elle est également utilisée par de nombreuses femmes et salons de coiffure pour ses vertus capillaires.


– Les boissons de riz sont riches en vitamine A, D et B12. De ce fait, elles peuvent constituer un aliment de substitution aux produits laitiers. Cependant, elles ne contiennent pas suffisamment de protéines comme le lait de vache et le lait de soja. Il ne faut surtout pas les confondre avec l’amasake japonais, qui est fermenté, contrairement aux laits de riz.

– Le riz est riche en glucides. Il fournit les énergies nécessaires pour bien entamer la journée. Les spécialistes le conseillent surtout aux sportifs. Par ailleurs, les personnes qui mangent du riz ne manifestent pas le besoin de grignoter entre les heures de repas. Cette sensation de suffisance est à l’avantage de celles qui prêtent attention à leur ligne.

Recette simple à préparer

Riz cantonais aux gambas (pour 2 personnes)

Ingrédients :

– 200 grammes de riz thaï

– 4 pièces de gambas surgelées

– 1 oignon

– 100 grammes de jambon cuit

– 2 cuillères à soupe de petit pois

– 50 grammes de Beurre

– Deux cuillères d’huile d’olive

– Sel, poivre, sauce de soja

– 2 œufs

riz

Préparation

– Écossez les gambas et enlevez délicatement le boyau dans la queue en pratiquant une incision à l’aide de la pointe d’un couteau.

– Faites cuire le riz sans qu’il ne devienne trop mou et collant. Après la cuisson, il faut bien le séparer afin qu’il se refroidisse vite.

– Découpez le jambon et l’oignon en dés.

– Chauffez une poêle avec une cuillère d’huile d’olive pour cuire l’omelette puis laissez refroidir dans un plat.

– Chauffez ensuite le beurre et rissolez ensemble, pendant quelques minutes, les petits pois, le jambon et l’oignon, en ajoutant l’huile de soja, le sel et le poivre. Mettez le tout dans un bol et faites cuire ensuite les gambas jusqu’à obtenir une coloration dorée sur chaque face.

– Chauffez de nouveau le poêle, ajoutez l’autre cuillérée d’huile d’olive et faites frire le riz. Après cinq minutes, mélangez tous les ingrédients sauf les gambas, elles serviront de décoration.

– À consommer de préférence encore chaud.

Les bons conseils de nutrition de Creapharma

– Faire cuire le riz avec beaucoup trop d’eau risque de détruire les vitamines et les sels minéraux qu’il apporte.

– Les riz en sachets sont conseillés, car les pertes de nutriments diminuent nettement.

– Le riz brun ou complet conserve encore les germes et le son porteur de nutriments tandis que le riz blanc ne retient plus la majeure partie de ses éléments nutritifs.

– Il est préférable de consommer le riz dans les douze mois de sa récolte, car au fil du temps, il perd les substances collantes qui participent à son humidité.

– Avec les autres féculents, le Programme national Nutrition Santé recommande le riz au moins trois à quatre fois par jour, peu importe l’âge.

Riz

Remarques intéressantes sur cet aliment

– Environ 700 millions de tonnes de riz sont produites annuellement dans le monde, dont plus de la moitié par la Chine et l’Inde. Le stock augmente d’année en année depuis 2003. De ce fait, la consommation devient inférieure à la production.

– La culture de riz existe depuis plus de 6500 ans et les premiers agriculteurs à le domestiquer sont les Chinois et les Thaïlandais. Elle s’est ensuite propagée dans les pays sud-est asiatiques. Il n’est pourtant connu des civilisations méditerranéennes que depuis la conquête de la Perse par Alexandre le Grand.

– Avant d’être cultivé par les hommes, le riz se développait à l’état sauvage. Aujourd’hui, 2000 variétés de riz sont recensées. C’est une plante qui demande des conditions climatiques très rigoureuses, ce qui fait de l’Asie des moussons le grenier mondial du riz.

– Une consommation exclusive de riz blanc, par rapport à du riz brun ou complet, mène notamment en Asie à des cas de béribéri. Une maladie caractérisée par un manque de vitamine B1 (thiamine).

– Le riz, à la différence d’autres féculents comme la pomme de terre ou les pâtes ne mènent pas à des flatulences ou à des ballonnements.

© siera – Fotolia.com, © SOLLUB – Fotolia.com, © mimon – Fotolia.com

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.02.2016

Thèmes