Sureau

Résumé

Plante médicinale utilisée contre les refroidissements (fleur), la fièvre (fleur), la toux (fruits ou baies), le rhume (fleur), se présente souvent sous forme de tisanes ou en sirop.


Noms

Noms français: sureau, sureau noir, sureau commun, grand sureau, “arbre à Judas” (Judas qui a trahi Jésus se serait pendu sur un sureau noir)
Nom scientifique: Sambucus nigra L.
Nom anglais: elder (elderberries)
Nom allemand: Schwarzer Holunder
Nom italien: sambuco
Nom portugais: sabugueiro

Famille

Adoxacées (Adoxaceae)

Constituants

– Flavonolglycoside (flavonoïdes et glycosides)
– Stéroides
Tanins
– Acides gras
– Alcaloïdes
Huiles essentielles (dans les fleurs surtout)
– Triterpènes
Vitamine C (concentration élevée)

Parties utilisées

– Fleurs et baies/fruits (photo juste ci-dessous). Comme on peut le voir, les baies ou fruits sont orientés vers le sol.

baies-de-sureau-fotolia

Effets

– Fébrifuge (diaphorétique ou sudorifique : fait transpirer) (fleur), diurétique (fleur), antitussif (fruit ou baie), sécrétolytique (fleurs), antioxydant.

Indications

Fièvre (fleurs), toux (fruits ou baies), bronchite, refroidissement (fleurs et fruits), maux de gorge , rhume (fleurs surtout) et certaines affections virales (fruits ou baies et fleurs)

Effets secondaires

Aucun connu, à notre avis.

Contre-indication

Aucune connue, à notre avis.

Interactions

Aucune connue, à notre avis.

Noms des préparations

Sureau - contre la fièvreEn Suisse: *Sidroga® Fleurs de Sureau (avec effet fébrifuge). Différents sirops de sureau sous forme de fleurs ou de baies (fruit), jus ou bonbons à base de sureau, demandez conseil à l’équipe de la pharmacie. Par ex. aussi en pastille: *Phytopharma® Sureau pastilles.

* Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatif de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit de médicaments à titre purement indicatif, pour les médicaments veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane (infusion de sureau)

– Sirop (recette sirop à base de fruits et des baies)

– Gélules (par ex. en cas de rhume chez l’adulte)

– Teinture mère (par ex. en cas de rhume chez l’adulte)

– Bonbons

Crème à base des fleurs de sureau (en cas de peau sèche ou gercée)

Où pousse le sureau ?

Le sureau pousse dans toute l’Europe, en Asie, en Afrique et dans certaines régions du continent américain. Le sureau a la forme d’un petit arbre (arbuste) de quelques mètres de hauteur. Le sureau peut pousser en plaine mais aussi en montagne (par ex. dans les Alpes jusqu’à environ 1500 m d’altitude). Il apprécie les lieux ensoleillés, c’est pourquoi on le trouve surtout dans les lisières. C’est une plante d’origine européenne.

Quand récolter le sureau ?

On récolte les fleurs de sureau au printemps (mai-juin) et les baies ou fruits en automne (octobre-novembre en Suisse par exemple et plutôt août-septembre dans le nord des Etats-Unis).

Photo: fleurs de sureau dans la nature dans le Canton de Vaud (Suisse)

Sureau (Sureau noir)

Remarques

– Cette plante permet de préparer une tisane ou un sirop, elle semble efficace dans les indications mentionnées ci-dessus.
De plus, le sureau se trouve facilement dans la nature facilitant ainsi sa préparation par vos propres soins. A l’époque on l’appelait “le remède du pauvre”, car cette plante permettait de soigner de nombreux maux à moindre frais.

Sureau– Le sureau (sous forme de fleur) est une plante médicinale reconnue par l’OMS pour soigner le rhume. Le sureau a un effet stimulant de la transpiration à prendre par exemple au début d’un rhume. On estime aussi que le sureau peut sécher la muqueuse nasale et donc diminuer l’écoulement. Les enfants pourront prendre des tisanes de sureau et les adultes des préparations plus concentrées comme des gélules ou encore une teinture mère.

– Il faut éviter d’utiliser les feuilles de sureau par voie orale, car elles contiennent un glycoside cyanogique (acide cyanhydrique) toxique. Il est toutefois possible d’utiliser les feuilles de sureau par voie externe sous forme de cataplasme.

– Aux Etats-Unis, le sureau (par ex. en sirop) est très consommé par la population, notamment en hiver pour prévenir et soigner les maladies virales infectieuses comme le rhume, la grippe ou les refroidissements (colds en anglais).

– Pour consommer les baies ou fruits de sureau, ceux-ci doivent être bien mûrs. Sinon, certains effets secondaires peuvent se manifester comme des nausées et vomissement ou encore de la diarrhée et même parfois de la confusion. De plus, il faut éviter de consommer les fruits ou baies fraîches. En effet, ces dernières doivent être de préférence cuites comme dans le cas d’un sirop par exemple.

– Déjà au 4ème siècle avant J.-C., le célèbre médecin grec Hippocrate recommandait le sureau pour soigner différentes maladies.


Crédits photos : Fotolia.com, Creapharma.ch

Sureau - Plante médicinale

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.10.2016

Thèmes