Aedes aegypti



Aedes aegypti est le nom scientifique du moustique qui transmet différentes maladies virales comme la dengue, le chikungunya, le Zika et la fièvre jaune.


chikungunya causeLe moustique Aedes aegypti est diurne, c’est-à-dire qu’il vit pendant la journée, principalement entre 9h et 13h. Le moustique vole à une hauteur maximum de 1,5 m, c’est pourquoi les enfants sont souvent piqués au niveau du visage et les adultes au niveau des bras et de l’abdomen.
Le moustique transmet le virus (ex. de la dengue) par la salive en piquant la peau humaine, le virus se multiplie ensuite dans le sang humain. Les moustiques mâles ne piquent pas les humains et ne peuvent donc pas transmettre le virus de la dengue.

Aedes aegypti se multiplie en présence d’eau propre et stagnante, c’est pourquoi dans les régions endémiques il est important de retirer tout objet pouvant contenir de l’eau stagnante.

Aedes aegypti vit en moyenne 50 jours. Le moustique femelle pend des oeufs noirs d’environ 1mm de diamètre pendant tout son cycle de vie. Le sang, récolté par le moustique suite à une piqûre d’un être humain, fortifie les oeufs. Depuis le développement embryonnaire dans l’oeuf jusqu’à l’éclosion de la larve, il faut compter environ 10 jours. Les oeufs peuvent survivre jusqu’à 450 jours. Avec les ailes, le moustique femelle de la dengue mesure 3mm de hauteur et 5 mm de large. Un même moustique femelle peut piquer des personnes différentes.

Lieu de prolifération

Les moustiques prolifèrent à proximité des habitations où se trouvent des collections d’eau comme des récipients, des pneus (avec de l’eau dedans), des flaques, des bouteilles, des pots pour plantes, etc. Ces endroits sont remplis de larves de moustiques et sont donc des nids à leurs développements, véritable sources de la dengue.

On peut aussi noter que le risque pour un voyageur de contracter la dengue est faible ou nul au-dessus de 1500 m d’altitude.

Génome du moustique

Profil génétique consommateur caféEn avril 2016, le génome d’Aedes aegypti n’était pas encore parfaitement cartographié comme le relève un article du The New York Times daté du 1er avril 2016. Depuis début 2016, plusieurs chercheurs notamment américains et anglais, travaillent sur une meilleure cartographie et compréhension du génome de ce moustique. En 2007, une cartographie (mapping en anglais) du génome d’Aedes aegypti qui compte 3 chromosomes et 1,3 milliards de base ou lettre d’ADN avait été publié mais les chercheurs ont remarqué des imperfections dans cette cartographie. L’origine de cette cartographie incomplète provient principalement d’un manque de moyens financiers. Avec la crise mondiale de 2015/2016 impliquant le virus Zika, la situation semble avoir changé et les scientifiques disposent de plus de ressources pour arriver à terme à une cartographie plus précise.
Mieux connaître le génome devrait aider les chercheurs à mieux comprendre pourquoi par exemple le moustique Aedes aegypti, bien que porteur d’un virus comme celui du Zika, ne semble pas affecté. Autrement dit, savoir pourquoi le moustique acquiert une résistance à ce virus et pas certaines cellules humaines par exemple. 

Aedes aegypti et Zika
Les scientifiques estiment qu’au Brésil seulement 1 moustique (Aedes aegypti) sur 1’000 à 3’000 serait porteur du virus Zika.

En savoir plus sur le virus Zika et sur la dengue

Photo ci-dessous: virus Zika en 3D, crédit photo: Purdue University dans l’Indiana (Etats-Unis)

virus-zika


Photos (autres que le virus ci-dessus): Fotolia.com

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.04.2016

Thèmes

Lire aussi :