Courbatures

Définition

courbature causeLa courbature est une sensation d’endolorissement et de raideur au niveau des muscles. Elle se manifeste souvent après de grands efforts physiques ou accompagne certaines maladies comme la grippe. Il s’agit d’une affection généralement bénigne et qui met rarement en danger la vie du patient.

Publicité

Causes

Courbatures causesDans la plupart des cas, les causes sont d’origine mécanique. En effet, la musculature possède une capacité limitée et ne supporte ni charge, ni effort excessif. Lorsque sa faculté de résistance est dépassée, les capillaires sanguins s’éclatent et provoquent de petits épanchements de sang. Par ailleurs, les microtraumatismes déchirent les fibres et les gaines musculaires et entraînent l’inflammation. C’est ainsi que survient la courbature.
Les causes les plus fréquentes sont les contractions de type excentrique, c’est-à-dire la contraction démesurée d’un muscle en état d’étirement. Prenons l’exemple d’une réception lors d’un saut d’une hauteur quelconque: le corps essaie d’amortir le choc en utilisant de façon intensive la musculature des membres inférieurs. Si nous exagérons l’effort fourni par rapport à notre tolérance physiologique, la musculature en sera affectée.

En outre, une personne mal entrainée pour réaliser un effort risque d’être victime de courbature. Il en est de même lors d’une sollicitation des muscles qui perdure pendant des heures ou des jours. Certains facteurs comme l’état de santé d’un individu, l’insuffisance de l’échauffement avant les activités physiques ou le manque d’hydratation du corps conditionnent l’apparition de la courbature. Sa durée et son intensité sont proportionnelles à celles de la force produite.

Des facteurs non mécaniques sont également susceptibles de provoquer une courbature. Celle-ci peut se manifester en dehors de tout effort musculaire. Elle apparaît habituellement lors des pathologies infectieuses comme la grippe, l’hépatite, la pneumonie, le paludisme, la poliomyélite, la polynévrite ou la fièvre typhoïde. Elle fait aussi partie des symptômes des rhumatismes et d’autres affections articulaires et hormonales ainsi que de certains cancers. Dans certains cas, elle est due à une maladie propre des muscles ou myopathie.

Les causes médicamenteuses de la courbature peuvent être les effets indésirables, une intoxication ou une intolérance à l’un des composants du médicament.

Remarquons que contrairement à la crampe, la courbature présente une blessure des cellules musculaires. Elle n’est pas non plus le résultat direct d’une accumulation d’acide lactique parce que ce dernier disparaît généralement une heure après l’effort physique alors que la courbature n’apparaît que plus tard.

Symptômes

douleurs musculaires courbaturesLa courbature commence à se manifester quelque temps après les efforts physiques non supportés par l’organisme. Le patient sent une douleur musculaire qui peut se généraliser dans tout le corps et s’aggraver à chaque mouvement. Elle s’accompagne d’une sensation d’endurcissement des muscles et de difficultés à se mobiliser. L’intensité maximum de ces symptômes est atteinte au bout de 24 à 48 heures et, en absence de complication, tout se rétablit en 5 à 7 jours.

Quant à la courbature d’origine non mécanique, elle apparaît avec les signes de la maladie qui se trouve à son origine. Dans le cas de problèmes infectieux, le patient a de la fièvre et se plaint de fatigue, de maux de tête ou de gorge. Il peut aussi être enrhumé.

Diagnostic

Lorsque vous consultez pour une courbature, le médecin procède à des interrogatoires en vue de recueillir des informations concernant les circonstances de son apparition telles que les efforts physiques ou éventuellement la prise de médicament. Il vous demande aussi si vous avez une affection quelconque qui pourrait en être la cause. Dans ce cas, vous pourriez subir un prélèvement sanguin, une radiographie ou d’autres analyses destinées à mieux cerner le problème. Par ailleurs, le professionnel de santé peut effectuer des examens cliniques. Malgré la bénignité de ce problème, la réalisation de ces procédures permet de bien déterminer la cause de cette maladie et de la différencier avec les maladies ayant des symptômes similaires.

Complications

La courbature est une affection habituellement sans gravité. Cependant, si elle est d’origine mécanique, une complication qui se traduit par une crampe, une élongation ou un claquage n’est pas à exclure.

Traitements

Reposez vos muscles pendant 24 heures puis réalisez des exercices peu intenses en réduisant progressivement les efforts physiques.

Prenez un bain chaud, allez dans un sauna ou mettez de la chaleur dans la zone douloureuse. Cela vous aidera à apaiser la douleur. Attention, cette astuce n’est pas conseillée si vous avez de la fièvre ou un problème cardio-vasculaire. En effet, elle risque de compliquer les maladies cardiaques et l’état fébrile nécessite le refroidissement du corps.

Le médecin peut vous prescrire un médicament antalgique ou des décontracturants musculaires mais il est essentiel de suivre ses conseils afin de prévenir toute complication ou interaction avec d’autres médicaments.

Remèdes naturels

courbature remède naturelAvant chaque activité sportive, préparez vos muscles avec des massages chauffants. Pour ce faire, utilisez la solution composée d’huile végétale d’arnica, de macadamia, de pépins de raisin et d’huiles essentielles de genièvre, de gingembre, de lavande et de poivre noir.

Après les efforts physiques, offrez-vous un petit massage pour se relaxer. Pour un maximum de résultat, utilisez un mélange d’huiles végétales de calendula, de macadamia et d’huiles essentielles de gaulthérie, de laurier, de lavande, de marjolaine ou de myrrhe.

Homéopathie

L’homéopathie possède également une vertu anti-inflammatoire, antalgique et relaxante. Vous pouvez, à cet effet, prendre 5 granules d’arnica 9 CH le matin, le midi et le soir. Si la courbature s’améliore progressivement après le mouvement, ajoutez Rhus toxicodendron 5 CH à raison de 3 granules, trois fois par jour. Vous pouvez également masser les muscles endoloris avec une pommade à l’arnica.

Bons conseils

Consultez votre médecin si :

– La courbature persiste au-delà de cinq jours.

– Une fièvre accompagne la courbature.

– Vous n’éprouvez aucune amélioration de votre santé après quelques jours de repos.

– Vos articulations sont enflées.

– Vos muscles vous semblent abattus.

– L’affection se répète en absence d’un exercice physique.

– Vous avez un problème de santé particulier: rhumatisme, troubles de la glande thyroïde.

Suivez les conseils suivants et vous aurez moins de risque de souffrir de courbature :

– Essayez toujours d’être en bonne condition physique avant toute activité nécessitant un grand effort physique.

– Si vous voulez reprendre votre force après un long moment de sédentarité, faites-le progressivement.

courbarure bons conseils

Faites régulièrement des exercices ou des entraînements. Les échauffements au préalable sont indispensables.

– Si vous êtes sédentaires, évitez les efforts brusques ou prenez conseils auprès de votre médecin avant de vous lancer dans de nouvelles activités.

– Adoptez un bon régime diététique.

– Etirez-vous après tout effort physique afin de récupérer plus rapidement.

– Reconnaissez vos limites.

Publicité

– Prenez des compléments à base de sélénium, de vitamine A, E et C.

– Buvez suffisamment avant, pendant et après le sport pour mieux s’hydrater et éliminer les toxines.

Comment traduit-on les courbatures dans d’autres langues ?
  • Anglais: muscle fever
  • Allemand: Muskelkater
  • Italien: indolenzimento muscolare 
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 11.12.2017