Publicité

💉 Est-ce que les vaccins, notamment à ARN, protègent contre le variant Omicron ? Faut-il une quatrième dose ?

Le 27 dĂ©cembre 2021, on estime que 2 doses de vaccins Ă  ARN protègent très peu contre le variant Omicron, en tout cas par rapport Ă  l’infection et au dĂ©veloppement de symptĂ´mes.
Protection contre l’infection
En effet, une Ă©tude de l’Imperial College Ă  Londres publiĂ©e le 17 dĂ©cembre 2021 et citĂ©e par Le Figaro relève que contre Omicron l’efficacitĂ© de deux doses de Pfizer (vaccin Ă  ARN) ou d’AstraZeneca (un vaccin Ă  vecteur viral) Ă©tait comprise entre seulement 0 et 20%, et entre 55 et 80% pour la troisième dose (rappel). Les donnĂ©es de cette Ă©tude, qui demeurent limitĂ©es, se fondent sur les tests PCR de 333’000 personnes positives Ă  la Covid-19 au Royaume-Uni entre le 29 novembre et le 11 dĂ©cembre 2021, dont 122’062 positives au variant Delta et 1846 au variant Omicron.
4ème dose ?
Une autre Ă©tude anglaise de l’UK Health Security Agency citĂ©e par Le Figaro estimait que l’efficacitĂ© de la dose de rappel du vaccin Pfizer dĂ©clinerait pour les formes symptomatiques. Avec un schĂ©ma vaccinal Ă  3 doses (2 doses + rappel, les 3 de Pfizer/BioNTech) la protection de la vaccination contre les formes symptomatiques avec le variant Omicron n’est plus que de 45% au bout de dix semaines, selon les donnĂ©es de l’Ă©tude. Mais pour les patients qui ont d’abord reçu deux doses de vaccin Pfizer/BioNTech avant d’obtenir un rappel avec une dose du laboratoire Moderna, l’efficacitĂ© du vaccin se maintiendrait entre 70 et 75% au bout de dix semaines.
Cela explique probablement pourquoi certains pays parlent dĂ©jĂ  d’une 4ème dose comme IsraĂ«l ou le Chili.

Publicité

Protection contre la mort
Une 3ème dose du vaccin à ARN semble protéger contre la mort de façon significative (probablement 90% ou 70%, selon une étude sud-africaine du 14 décembre 2021). Pour certains scientifiques de nombreux indices montrent que le vaccin continue à protéger contre les formes graves de la maladie, provoquée par Omicron1.

Relativement grande Ă©tude sud-africaine
Le vaccin du laboratoire amĂ©ricain Pfizer est globalement moins efficace contre Omicron. Il protège cependant Ă  70% contre les cas sĂ©vères, selon une Ă©tude prĂ©sentĂ©e mardi et rĂ©alisĂ©e en Afrique du Sud. L’Ă©tude Ă©laborĂ©e par la première assurance maladie privĂ©e du pays, Discovery, avec les scientifiques du Conseil sud-africain de la recherche mĂ©dicale (SAMRC), se base sur les rĂ©sultats de 78’000 tests PCR obtenus entre le 15 novembre et le 7 dĂ©cembre 2021. “La double dose du vaccin Pfizer montre une efficacitĂ© de 70% dans la rĂ©duction des hospitalisations”, a dĂ©clarĂ© lors d’une confĂ©rence de presse en ligne le prĂ©sident de Discovery, Ryan Noach. Le vaccin Ă©tait auparavant efficace Ă  93% contre les cas sĂ©vères. De manière gĂ©nĂ©rale “l’efficacitĂ© du vaccin est sensiblement rĂ©duite avec un nombre Ă©levĂ© de contaminations brèves chez les personnes vaccinĂ©es”, a-t-il poursuivi. L’Ă©tude montre une efficacitĂ© Ă  33% contre le risque de contamination, avec un nombre Ă©levĂ© de rĂ©infections, contre 80% contre le prĂ©cĂ©dent variant dominant Delta2.

Petite Ă©tude sud-africaine
Une petite Ă©tude sud-africaine publiĂ©e le 9 dĂ©cembre 2021 en pre-print (non revue par les pairs) portant sur 7 touristes allemands en Afrique du Sud3 n’Ă©tait pas favorable Ă  la vaccination, y compris en cas de 3ème dose (rappel). En effet, 5 touristes allemands qui Ă©taient vaccinĂ©s avec 3 doses (la 3ème en octobre ou novembre) des vaccins Ă  ARN ou d’AstraZeneca ont Ă©tĂ© infectĂ©s et souffert de symptĂ´mes (lire aussi dans la question sur les symptĂ´mes ci-dessous). Aucun cas de ces touristes allemands n’Ă©taient considĂ©rĂ©s comme grave. Leur moyenne âge Ă©tait de 27,7 ans.

BioNTech/Pfizer affirment mener des tests sur l’efficacitĂ© de leur vaccin contre la Covid-19.

Notes de bas de page et références :

  1. Agence de presse suisse Keystone-ATS, avec notre partenaire Pharmapro.ch qui est client de l’agence. Le 13 décembre 2021
  2. Agence de presse suisse Keystone-ATS, avec notre partenaire Pharmapro.ch qui est client de l’agence. Le 14 décembre 2021
  3. Source: Journal brĂ©silien de rĂ©fĂ©rence Folha de S.Paulo, Ă©dition papier du 11 dĂ©cembre 2021. Creapharma.ch n’a pas Ă©tĂ© capable de retrouver le numĂ©ro DOI
Inscrivez-vous Ă  notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 27.12.2021
Publicité